Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

26 septembre 2010

Les médecins, les autres déçus du sarkozysme

Filed under: 08 - Santé-Services publics — iledere @ 12:00

Le premier syndicat de médecins libéraux n’a pas invité la ministre de la santé à son rassemblement annuel à Cannes ce week-end.

Confronté au mouvement contre la réforme des retraites, le gouvernement cherche à s’ôter une épine dans le pied avec les médecins libéraux, dont la grogne est perceptible à l’université d’été du plus grand syndicat de cette corporation, traditionnel électorat de droite.
Pour marquer son vif mécontentement, la CSMF, le premier syndicat de médecins libéraux, n’avait pas convié la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, à son rassemblement à Cannes (Alpes-Maritimes) de vendredi à dimanche.
Plus populaire auprès de la profession, Xavier Bertrand, le secrétaire général de l’UMP et ancien ministre des Affaires sociales, est venu, en ambassadeur de la majorité, défendre les positions gouvernementales et surtout parler d’avenir.
« Les médecins se sont éloignés du gouvernement, oui les médecins n’ont pas voté pour nous aux élections régionales« , a reconnu d’emblée M. Bertrand face à une salle très remontée vendredi soir, en particulier contre certaines mesures de la loi Hôpital Patients Santé Territoires (HPST), que les membres de la CSMF – et au delà – considèrent comme contraires à leur statut.

Certaines de ces mesures, des amendements parlementaires à la loi votée en juillet 2009, font obligation aux praticiens de déclarer leurs absences ou encore contraignent ceux qui exercent dans des zones où les médecins sont nombreux, à aller faire quelques consultations dans des zones sous médicalisées.
Ces amendements ont été suspendus par Mme Bachelot qui a promis de trouver une occasion législative de les supprimer, répétant que « ce que la loi a fait, seule la loi peut le défaire ».
Portant, la loi HPST a été étendue à d’autres domaines. Xavier Bertrand a reconnu qu’elle était « trop large ». Mais au delà de la loi elle même, il a reconnu que Nicolas Sarkozy avait mis l’hôpital au premier rang de sa politique de santé.
« En 2007 Nicolas Sarkozy a le sentiment que c’est l’hôpital qui doit être réformé. C’est pourquoi aujourd’hui il met tant l’accent (aujourd’hui, ndlr) sur la médecine de proximité« , a admis le chef du parti majoritaire.

« Vous avez l’impression qu’on change de fusil d’épaule, que la médecine libérale n’est pas la priorité du gouvernement », a-t-il admis, tout en affirmant que, selon lui, il faut « marcher sur deux jambes« .

« On a beaucoup travaillé sur la question de l’hôpital, maintenant il faut bien montrer que notre conception de la médecine libérale, la médecine de proximité est tout à fait compatible aujourd’hui avec celle de l’hôpital et à ce qu’attendent les professionnels de santé », a-t-il dit à l’AFP.

Mi-avril, le président Nicolas Sarkozy a satisfait une vieille revendication en annonçant la hausse en 2011 du tarif de la consultation des généralistes de 22 à 23 euros.
Mais la médecine libérale reste inquiète pour son avenir, en particulier les généralistes, car de moins en moins de jeunes médecins veulent s’installer en libéral et préfèrent exercer comme salariés et dans les zones urbaines.
En 2025, selon des projections retenues par le ministère de la Santé, la France pourrait revenir à son niveau de 1980 en terme de densité médicale (283 médecins pour 100.000 habitants) en raison des départs à la retraite, et ce phénomène va surtout se faire sentir chez les médecins libéraux de campagne.
Selon M. Bertrand, les médecins libéraux, comme les agriculteurs, sont confrontés « à une crise et à des remises en cause ».

« Le président Sarkozy a dit qu’il allait s’occuper des agriculteurs et des médecins libéraux en 2011 (deux électorats traditionnels de droite, ndlr), nous allons voir », a déclaré à l’AFP le président de la CSMF Michel Chassang, qui sera très attentif mardi à la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS).

(source AFP)

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons