Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

6 octobre 2010

La guerre des droites continue à Neuilly-sur-Seine

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

Le maire Jean-Christophe Fromantin se présente aux élections cantonales, contre la sortante UMP.
Le maire de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin, a annoncé mardi 5 octobre qu’il sera candidat contre l’UMP aux élections cantonales de mars 2011. L’élu divers-droite confirme une information du journal Le Parisien.

Le fief de Nicolas Sarkozy -maire de 1983 à 2002- pourrait donc vivre un nouveau psychodrame, comme lors des dernières élections municipales, en 2008 : la candidature de Jean-Christophe Fromantin avait affaibli David Martinon, porte-parole de l’Elysée et candidat officiel de l’UMP. David Martinon avait ensuite été victime d’un « putsch » mené par Jean Sarkozy, Marie-Cécile Ménard et Arnaud Teullé.

Pour les cantonales, Jean-Christophe Fromantin sera candidat dans le canton de Neuilly-Nord, où est actuellement élue l’UMP Marie-Cécile Ménard. Le siège de Jean Sarkozy, dans le canton de Neuilly-Sud, n’est pas renouvelable en 2011.

Négociations
Jean-Christophe Fromantin explique qu’il a décidé de concourir après l’échec des discussions avec le parti présidentiel. « Le secrétaire départemental de l’UMP, Philippe Pémezec, m’avait proposé d’être candidat divers droite et que Marie-Cécile Ménard soit ma suppléante (aux cantonales). Mais cette proposition, que j’avais accepté par souci d’apaisement, n’a pas été suivie d’effet », affirme-t-il. Selon Le Parisien, Jean-Christophe Fromantin « a, pour la deuxième fois, refusé de prendre sa carte du parti majoritaire« .

Il estime aussi n’avoir « pas trouvé dans l’attitude des deux conseillers généraux (de sa ville, Marie-Cécile Ménard et Jean Sarkozy) un soutien des projets » qu’il porte, et voit dans cette élection « un test de (sa) popularité« , trois ans après son élection à la mairie.

Jean-Christophe Fromantin précise qu’il sera aussi candidat aux législatives de 2012. Il affronterait alors la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, et se heurterait à une autre dynastie des Hauts-de-Seine. Présidente du Conseil d’administration de l’Epad, l’organisme qui gère La Defense (la présidence lui est échue après le renoncement de Jean Sarkozy), Joëlle Ceccaldi-Raynaud est la fille de Charles Ceccaldi-Raynaud, à qui elle a succédé à la tête de la ville de Puteaux. Elle est l’ancienne suppléante de Nicolas Sarkozy.

(BL – Nouvelobs.com)

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons