Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

17 octobre 2010

« Hadopi, une loi très très gentille » selon Eddy Mitchell

Filed under: 05 - Presse, média, Internet — iledere @ 12:00

Pas d’hadopi. Pas de boogie woogie.

Interrogé par le Parisien, le chanteur Eddy Mitchell estime que les fichiers numériques ont définitivement remplacé le CD. « C’est la mort d’une industrie. Hormis les têtes couronnées, les productions de disques sont très pauvres. Ça se fait dans la cave, avec deux guitares, un synthé. Il n’y a plus de moyens. Internet a tué tout le monde », constate celui-ci. « Internet la source de tous nos problèmes » relatait également Enrico Macias, traduisant chez certains artistes une vision très particulière de cet univers-là.

(Dans le cas d’Enrico Macias, on comprend qu’il pleurniche : il avait  planqué ses sous en Islande et a tout perdu lors de la crise et de la débâcle de l’économie islandaise. Ses « prestations musicales » vont sans doute peiner à lui apporter la fortune perdue. Pour autant je suis dubitatif : ses derniers fans sont-ils capable de maîtriser l’outil informatique pour télécharger ses ritournelles ? Et connaissez-vous des « djeuns » qui téléchargent du Macias ? Note du Webmestre)

Cependant, « Schmoll » estime les maisons de disques responsables de cette tuerie : « Les maisons de disques sont responsables parce qu’elles ont laissé faire, pensant qu’on continuerait à vendre du CD tout en faisant du fichier. Maintenant, le piratage est dans les mœurs. Vous ne pouvez pas en vouloir aux gens parce que ce ne sont pas eux qui ont inventé le système, la machine ».

« On se croirait à la maternelle »
Sur Hadopi, les critiques sont nettement plus tendres, voire fleuries : cette loi « est très, très gentille. On se croirait à la maternelle. « Alors monsieur, vous avez copié, vous avez piraté. On vous envoie une lettre. C’est pas beau, faites attention. » Au bout de trois lettres : « Attention, vous risquez une amende. » Ils s’en foutent. On ne va pas fusiller les gens parce qu’ils piratent, mais il y a quand même une juste mesure ».

Il faut peut-être se souvenir que la loi frappe déjà jusqu’à 300 000 euros d’amende et 3 ans de prison celui qui met à disposition un fichier, et qu’Hadopi sanctionne au surplus l’abonné qui n’a pas su prévenir cet acte illicite.

Eddy Mitchell avait été l’un des signataires de l’appel des 52 artistes(*), lancé en juin 2008. «De bonnes âmes essaient de faire croire que la liberté de tout faire, donc de faire tout et n’importe quoi sur Internet est un droit de l’homme que rien ne saurait contrarier sauf à tomber dans une forme de dictature préhistorique. Eh bien non ! » disait « l’appel des 52 ». À l’époque, le texte n’avait pas encore été censuré par le Conseil constitutionnel. Il reposait  donc sur une présomption de culpabilité contre l’abonné qui risquait au surplus, non un mois et 1500 € comme aujourd’hui, mais un an de coupure d’accès.

Eddy Mitchell, 69 ans, démarre la semaine prochaine sa dernière tournée.

par Marc Rees pour « PC Impact »

(*) Étienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Mademoiselle K, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam’s, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie.

3 réponses à “« Hadopi, une loi très très gentille » selon Eddy Mitchell”

  1. Did' dit :

    Les « majors » se sont gavés avec les disques. Ils ont su s’adapter au CD et se sont gavés. Mais ils n’ont pas su s’adapter au mp3 et se sont fait doubler par iTunes et consorts. Ils ont crié au voleur parce que d’autres leur ont piqué les parts de marché, mais ce n’est que la Loi du marché capitaliste qu’ils ont tant vénéré !
    Enrico Macias, réac parmi les réac, se sent victime de quoi ? de cette politique de droite dont il est le valet ! Et pour sa maison de disque il n’est plus qu’un vieux qui ne rapporte pas grand chose, pendant qu’une brassée de jeunes idiots peut faire de la soupe ou du rap, qui rapporte illico, sans nécessité de faire du stock !

    Le disque c’est du business, n’en déplaise à Schmoll, ce n’est pas de l’art ! Et ça l’emportera le jour où il baissera un tout petit peu dans les ventes !

  2. babelouest dit :

    Eddy Mitchell, 69 ans, devrait éviter de faire une tournée de plus, vu les contre-vérités qu’il assène. Quel est l’auteur de musique qui se contentera aujourd’hui comme auparavant du peu que lui verse la SACEM pour vivre ? S’il ne se défonce pas sur scène, il n’aura rien, ou si peu. A part peut-être une dizaine de vieux… peut-être ! En tout cas, pour Mitchell, s’il n’a pas fait sa pelote déjà, c’est fichu.

  3. La main gauche dit :

    A relire la liste des 52 signataires, il y a quelques noms à consonance étrangère, et on se demande bien pourquoi l’on va chercher des Suisses pour se préoccuper de nos lois !

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons