Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

15 novembre 2010

Gouvernement Fillon V

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:30

La plus longue (et mauvaise) telenovela politique de la Ve République vient de prendre fin. Le nom des «heureux» ministres vient d’être rendu public après six longs mois de tergiversations. Un nouveau gouvernement qui compte peu de nouveaux entrants (neuf au final) mais qui a tout de l’équipe de campagne.en voici la liste.

Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre de la défense et des anciens combattants.
Michèle Alliot-Marie, ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et européennes.
Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement.
Michel Mercier, garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés.
Brice Hortefeux, ministre de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration.
Christine Lagarde, ministre de l’économie, des finances et de l’industrie.
Xavier Bertrand, ministre du travail, de l’emploi et de la santé.
Luc Chatel, ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative.
François Baroin, ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat, porte-parole du Gouvernement.
Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Bruno Le Maire, ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire.
Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication.
Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des solidarités et de la cohésion sociale.
Maurice Leroy, ministre de la ville.
Chantal Jouanno, ministre des sports.
Patrick Ollier, ministre auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement.
Eric Besson, ministre auprès de la ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique.
Henri de Raincourt, ministre auprès de la ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et européennes, chargé de la coopération.
Philippe Richert, ministre auprès du ministre de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, chargé des collectivités territoriales.
Laurent Wauquiez, ministre auprès de la ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et européennes, chargé des affaires européennes.
Nadine Morano, ministre auprès du ministre du travail, de l’emploi et de la santé, chargée de l’apprentissage et de la formation professionnelle.
Marie-Luce Penchard, ministre auprès du ministre de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, chargée de l’outre-mer.
Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé du commerce extérieur.
Nora Berra, secrétaire d’Etat auprès du ministre du travail, de l’emploi et de la santé, chargée de la santé.
Benoist Apparu, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé du logement.
Georges Tron, secrétaire d’Etat auprès du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat, chargé de la fonction publique.
Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale.
Thierry Mariani, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé des transports.
Frédéric Lefèbvre, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation.
Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, chargée de la jeunesse et de la vie associative.

Une réponse à “Gouvernement Fillon V”

  1. babelouest dit :

    Une seule chose est claire : vu les circonstances, et vu qu’il est toujours là, alors que le remaniement avait pour but de le remplacer, c’est lui le patron désormais. François Fillon retrouve la place que depuis trois ans et demi Sarkozy s’était réservée, au mépris de la Constitution.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons