Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

4 décembre 2010

Sarkozy au plus bas…

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:30

Selon le baromètre TNS Sofres-Logica pour Le Figaro, Nicolas Sarkozy atteint le point le plus bas depuis son arrivée à l’Elysée. François Fillon perd lui aussi des points.

Trois semaines après le remaniement du gouvernement, force est de constater que le rebond attendu n’a pas eu lieu. Pire, la courbe de confiance du président de la République connaît en cette fin d’année son point le plus bas depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée en 2007. Du côté de Matignon, les nouvelles ne sont pas bonnes non plus : François Fillon, qui a voulu se maintenir à la tête du gouvernement, voit sa courbe baisser à nouveau, pas loin de sa cote d’alerte.

Seule bonne nouvelle pour Nicolas Sarkozy, les sondages favorables à la gauche à dix-huit mois de la présidentielle attisent les convoitises et suscitent des ambitions. Les hésitations de DSK, la multiplication des candidatures aux primaires du Parti socialiste, les appels à avancer la date de ce scrutin avant l’été, peuvent créer un sentiment d’exaspération chez des Français davantage préoccupés par la façon dont le pays sortira de la crise que par le bal des prétendants au PS.

Le doute sur Eva Joly
Candidate aux primaires d’Europe Ecologie-Les Verts, Eva Joly ne réussit pas à faire le plein de ses troupes pour son entrée dans le baromètre. Seuls 39 % des sympathisants Verts lui font confiance, quand ils sont 50 % pour Aubry ! Les dirigeants écolos ne sont pas les seuls à avoir des doutes sur sa candidature.

Mélenchon sans troupes
Celui qui veut être le candidat du Front de gauche à la présidentielle a du mal à fédérer son camp. Les sympathisants de gauche sont deux fois moins nombreux à croire à ses chances pour l’avenir qu’à celles de son rival Olivier Besancenot.
Son populisme revendiqué montre ses limites.

» Consulter le baromètre (pdf)

(Crédits photo : AFP PHOTO POOL ERIC FEFERBERG )

Une réponse à “Sarkozy au plus bas…”

  1. babelouest dit :

    Si l’on en croyait les compte-rendus des sondages par les journalistes (tous les mots comptent), celui qui s’ennuie « tout seul » (hum) du côté de Nouillorque serait déjà président, alors qu’il minaude pour annoncer sa candidature à la candidature. Pitoyable. Quant à son rival désigné par les plumitifs, il force les sondagiers à le propulser au plus bas possible, afin de rejaillir plus fort « au bon moment ».

    Pendant ce temps-là, personne ne parle de programme, d’idées, de résolution, d’avenir pour ceux qui se précarisent chaque jour un peu plus : les trois quarts des citoyens tout de même. Aucun espoir, ou si peu. Les rares qui annoncent des réalisations à mettre en œuvre sont annihilés, brocardés, montrés du doigt, cambriolés aussi. Sa Majesté le Marché s’avance, place ! place ! ce sera lui qui gagnera, ou personne. « On » emploiera la force s’il le faut, ce « on » ayant ses grandes entrées au Siècle. Il suffit de se renseigner sur ceux qui y sont assidus, tous ceux qui y sont assidus. C’est édifiant.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Si%C3%A8cle

    Il y a encore de la poudre et des balles, à la Bastille ?

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons