Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

3 février 2011

Pour la présidente du MEDEF , « l’année 2011 commence bien pour les femmes »…

Filed under: 06 - Travail-Entreprises — iledere @ 6:30

Le texte prévoyant l’instauration de quotas de femmes dans les conseils d’administration a été votée.
« C’est une belle nouvelle pour la parité et la valorisation des femmes dans les entreprises ». Pour Laurence Parisot, l’année 2011 commence bien pour les femmes. Cette obligation concerne toutes les sociétés anonymes cotées, celles du secteur public et celles de plus de 500 salariés et dont le chiffre d’affaires net ou le total du bilan dépasse 50 millions d’euros et ce durant trois exercices consécutifs.

Un délai supplémentaire pourrait être accordé aux entreprises familiales non cotées.
Mais elle est moins soucieuse de réduire toutes les injustices faites aux femmes, Laurence Parisot… lors du débat sur la réforme des retraites, à l’automne dernier, déclarait au sujet de la pension versée aux femmes : «sur la question des retraites des femmes, beaucoup de contre vérités sont dites. Il est
inexact de dire que le texte de loi est discriminatoire à l’égard des femmes ». Rappelons que les niveaux des pensions versées aux femmes restent très inférieurs à la moyenne et que la réforme votée sans la moindre négociation va encore aggraver cette disparité choquante.

D’autres injustices semblent encore moins préoccupantes aux yeux de la présidente du MEDEF notamment le sort réservé aux femmes dans les entreprises. Précisons quelques réalités :
Temps partiel : « 5,5 % des actifs sont employés en temps partiel et souhaiteraient travailler davantage, soit 1,25 million de personnes. Il s’agit à 75 % de femmes. Au total, 9 % des femmes salariées sont en situation de temps partiel subi, contre 2,5 % des hommes.
Le taux atteint 13,9 % pour les femmes non diplômées, 12,9 % pour celles de moins de 29 ans, 13,1 % pour les employées.

Inégalité salariale : « Les femmes gagnent 27 % de moins que les hommes. L’écart est de 19 % pour des temps complets et 10 % à poste et expérience équivalents «  précise l’observatoire des inégalités ».

Précarité :  » les 2/3 des travailleurs à bas salaires sont des femmes et elles sont 2 fois plus souvent au Smic que les hommes (…) »
(Rapport d’une Inspectrice générale des affaires sociales – Egalité professionnelle / juillet 2009)

La parité Femmes/Hommes, notamment dans la vie professionnelle et sociale reste malheureusement un chantier.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons