Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

20 février 2011

Georges Tron hébergé par la famille Le Pen

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

Georges Tron, l’actuel secrétaire d’Etat à la fonction publique, aurait occupé un appartement de la famille Le Pen de fin 2008 à juillet 2009.

Les compromissions, en Sarkozie, ce ne sont pas seulement les vacances et voyages en avion privé offerts par un ami dictateur, ce ne sont pas seulement les vacances d’un premier ministre au frais de la princesse chez un autre dictateur, ce ne sont pas seulement les liens d’amitiés et les affaires d’un ministre avec Kadhafi, ou les conflits d’intérêt d’un affairiste, mari d’une ministre des finances.
En Sarkozie, les compromissions cela peut être encore plus simple mais tout aussi minables.

Ainsi George Tron, ci devant secrétaire d’Etat à la fonction publique, a eu besoin d’une domiciliation fiscale sur Draveil, la ville dont il est maire et dont il ne dépendait visiblement pas fiscalement (comprenne qui pourra..). A qui s’est-il adressé ? A la famille Le Pen !!!

Ce sont  l’AFP et L’express qui nous content l’affaire…

La famille Le Pen affirme que le secrétaire d’Etat à la Fonction publique a profité de l’un de leurs appartements à Draveil.
Entre Georges Tron et les Le Pen, les couteaux sont tirés. Le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, qui est aussi maire UMP de Draveil, a déclaré mercredi que la « famille Le Pen » était « derrière l’attaque » portée contre sa belle-soeur à propos d’un emploi aidé dont elle bénéficie dans sa ville. Cette information a été révélée par Rue 89.

« J’ai dans ma commune la famille Le Pen, dont Marie-Caroline Le Pen (soeur de Marine Le Pen, ndlr) et la famille Olivier, et je suis en grande hostilité avec eux« , a-t-il indiqué à Montréal où il était en visite, promettant d’en dire plus « le moment venu ».
« Tout ça le dérangeait moins quand il était hébergé par la famille Le Pen à Draveil« , a souligné vendredi Marine Le Pen à l’AFP.

Son conseiller politique, Philippe Olivier, qui est aussi l’époux de Marie-Caroline Le Pen, a assuré que Georges Tron avait été logé depuis « fin 2008 » dans un appartement de son fils.

Une domicilisation fiscale
« C’était gratuit parce que l’électricité n’était pas installée, mais il avait besoin d’y entrer pour sa domiciliation fiscale« , a-t-il avancé, indiquant que Georges Tron « a commencé à payer un loyer en mai 2009 » puis « donné son congé pour juillet« .
« Il a demandé (ce logement) à la famille de Marie-Caroline Le Pen, en toute connaissance de cause parce qu’il sait très bien que les Olivier et les Le Pen, sur Draveil, c’est la même famille (…) Il ne nous jugeait pas infréquentables à l’époque« , s’est amusé Philippe Olivier, qui réfute être à l’origine de l’article de Rue 89.
« Nous avons trouvé cet appartement par le bouche-à-oreille. Quand j’ai découvert à qui il appartenait, j’ai résilié le bail le lendemain. On a dû rentrer en mai 2009 et je l’ai quitté en juin« , s’est défendu le secrétaire d’Etat.

Selon la lettre de résiliation du bail, datée du 26 juin 2009, dont l’AFP a eu copie, le propriétaire a pour patronyme le nom Olivier.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons