Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

10 mars 2011

Face au FN, Kosciusko-Morizet choisit le PS

Filed under: 13 - PS,20 - UMP — iledere @ 12:00

(Nathalie Kosciusko-Morizet - capture d'écran - canal+)En se prononçant en faveur d’un vote PS dans l’hypothèse où PS et FN seraient au coude à coude au second tour des cantonales, la ministre de l’Ecologie n’a récolté pur le moment que le silence gêné des membres de son parti.

Invitée de la matinale de Canal + le mardi 8 mars, Nathalie Kosciusko-Morizet a pris l’initiative de sortir des sentiers battus par son propre parti.
Alors que Jean-François Copé refusait encore dimanche dernier de considérer la possibilité d’un duel PS/FN au second tour des élections cantonales, la ministre de l’Ecologie et conseillère politique du pléthorique bureau de l’UMP a appelé l’UMP à voter pour le Parti socialiste dans le cas où cette hypothèse se confirmerait, renouant avec la tradition ancienne d’un Michel Noir.
En 1987, ce dernier, alors au RPR, avait écrit dans les colonnes du Monde cette formule devenue célèbre depuis : « Il vaut mieux perdre les élections que perdre son âme. » L’ancien maire RPR de Lyon protestait alors contre les alliances et autres concessions électoralistes de la droite en faveur de l’extrême-droite. « A l’occasion des élections cantonales, il faut avoir des principes très clairs, a affirmé la maire de Lonjgumeau.
Par exemple, s’il y a un second tour Front national/Parti socialiste dans un canton, ce que je ne souhaite pas, on ne considère pas que la politique est un continuum et que tout se vaut. Moi, dans ce cas-là je dis clairement : on vote PS. »
Puis, comme si elle avait parlé trop vite, NKM se ravise, ou plutôt précise : «  C’est ma position à moi, l’UMP n’a pas encore pris de position officielle. »

Tandis que le secrétaire général n’a de cesse de fustiger le PS, parti « gauchiste et archaïque » selon lui, la prise de position de Kosciusko-Morizet met le doigt sur un vrai casse-tête auquel va devoir répondre l’UMP dans moins de deux semaines. Et le choix est cornélien. Appeler à voter PS semblerait logique de la part d’un parti qui a toujours affirmé que le Front national ne faisait pas partie de l’arc républicain. Mais cela mettrait en lumière l’échec cuisant du sarkozysme et annoncerait le scénario tant redouté par la droite pour 2012 : un 21 avril à l’envers.

A l’inverse, ne pas appeler à voter PS reviendrait à courir le risque de laisser au FN la chance de prouver que la montée de Marine Le Pen dans les sondages se traduit déjà dans les urnes.
Pour l’instant donc, mieux vaut faire comme si de rien n’était. Depuis la déclaration de NKM, silence dans les rangs. Copé et les parlementaires UMP se sont bien gardés de commenter la phrase de leur collègue.

par Laureline DupontMarianne2.fr

2 réponses à “Face au FN, Kosciusko-Morizet choisit le PS”

  1. La main gauche dit :

    et voici comment on découvre que NKM est l’ultime et dernière âme de l’UMP… ça va pas faire lourd en cotisations … il va falloir que mémé Bettancourt accorde une rallonge !

  2. la pecnaude dit :

    Vont pas arr^ter de lancer des idées farfelues pour désorienter les électeurs. Un nuage de poudre de perlimpinpin et des alliances discrètes …

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons