Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

25 mars 2011

Sarkozy-Guéant : halte à la surenchère religieuse

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:00

Et voici maintenant la Croisade. « Expédition militaire entreprise par les Chrétiens d’Occident sous l’impulsion de la papauté » comme le définit l’encyclopédie mondiale Encarta de Microsoft et le Petit Larousse illustré dans ses pages noms propres. Claude Guéant ne pouvait pas mieux exprimer tout haut ce que beaucoup à droite pensent tout bas depuis que Nicolas Sarkozy a déclaré la guerre au musulman Kadhafi (interview du Figaro).

Pour Claude Guéant, souvent surnommé le Cardinal, ça ne s’improvise pas dans le contexte actuel, « Heureusement qu’il était là. Parce que le monde entier s’apprêtait à contempler à la télévision des massacres commis par le colonel Kadhafi, heureusement, le Président a pris la tête de la Croisade pour mobiliser le Conseil de sécurité des Nations unies et puis également la Ligue arabe et l’Union africaine ».

Si pour l’ami de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant et non pas Kadhafi (il est vrai qu’on finit par s’y perdre dans tous ses amis) le terme de « Croisade » paraît incroyablement positif, pour moi et pour beaucoup de gens désormais civilisés, il est plutôt extrêmement négatif, car il fait penser aux massacres commis contre des milliers de civils musulmans, entre l’An 1095 et l’An 1270, par les Chrétiens d’Occident.
Dans la bouche du ministre il ne peut pas s’agir d’un lapsus, ni même d’une erreur. Le terme est volontairement employé. Peut-être d’ailleurs est-il destiné aux catholiques de France qui comme Claude Guéant « catholique provincial« , auront à revoter dimanche prochain et dont le seul choix laissé après la lourde défaite de l’UMP, est celui entre un PS et un FN.
Que cherche donc Nicolas Sarkozy et sa bande en mettant en avant depuis bientôt 4 ans le fait religieux à travers le débat sur la laïcité, la loi de 1905, la place de l’Islam, la construction de mosquées, l’immigration musulmane, le prêtre ou le curé meilleur que l’instituteur pour former les enfants à l’école (Latran 20/12/2007), etc., et maintenant les Croisades, l’un des premiers crimes contre l’Humanité commis il y a 900 ou 800 ans par les Occidentaux, nos lointains ancêtres, sur les peuples arabes du Moyen-Orient ?
Nicolas Sarkozy joue-t-il à l’apprenti sorcier ? Apparemment, la seule chose qui compte est l’intérêt personnel de sa réélection. Sachant que l’électorat du FN est en grande majorité catholique, le jeu en vaut semble-t-il la chandelle. Le cardinal Guéant l’a bien compris et s’efforce à chacune de ses sorties de servir d’objectif de son maître.
Reste à savoir si nos impôts qui servent aussi à rémunérer ces gens-là, sont collectés pour monter les Françaises et les Français les uns contre les autres autour du thème de la « catholicité » et de celui de savoir si notre président est ou non le chef de la Croisade entreprise contre le musulman Kadhafi ?
Faut-il rappeler que la France est en déficit abyssal et que si il faut encore faire des dépenses et donc creuser à nouveau le trou, cela ne doit pas être a priori pour faire de nouvelles Croisades, d’entreprendre de nouveaux débats religieux ou bien servir des intérêts proprement et strictement individuels et électoraux.
Aux dernières nouvelles, chaque jour qui passe dans notre guerre contre la Libye de Kadhafi coûte au budget de la France 4 à 5 millions d’euros. A lui seul, le porte-avions Charles de Gaule coûte 1,2 million euros par jour, soit 50 000 euros par heure.
Compte de tenu de ces coûts faramineux, je pense que les ministres feraient mieux de travailler au rétablissement de la croissance en France, métier pour lequel ils sont tout de même payés. Mais évidemment il est beaucoup plus facile de dire à une troupe d’attaquer ou de bombarder un pays, et cela est à la portée du premier venu, que de faire en sorte de créer des emplois et de diminuer le nombre des chômeurs et le nombre de retraités obligés d’aller à la soupe populaire.
Quant à la Croisade catholique de Claude Guéant et de Nicolas Sarkozy il faut espérer qu’aucun Saladin virulent et revanchard n’émerge de celle-ci avant qu’ils aient laissé le pouvoir politique à une alternance républicaine que beaucoup appellent désormais de leur vœu en 2012.
Raz le bol de toutes leurs conneries. Surtout qu’aujourd’hui la France est un pays composé à 71 % d’athées et d’agnostiques.

Cinq ans ça suffit largement, 9 quand on ajoute les 4 années passées au ministère de l’intérieur tant par Nicolas Sarkozy que Claude Guéant.

j-p. bédol pour AgoraVox
Ancien ouvrier plombier à la retraite. Passionné de littérature historique, de documentaires et aussi de politique. Membre et militant de l’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité).

2 réponses à “Sarkozy-Guéant : halte à la surenchère religieuse”

  1. babelouest dit :

    Ah Guéant, si je l’avais CROISÉ (lol) il aurait eu une paire de baffes, tant il travaille à contre-courant de l’intérêt général, pour le seul bénéfice de l’intérêt particulier de son maître. Il est l’un de ceux qui précipitent à grandes enjambées notre pays dans un déficit non seulement financier et économique, mais aussi d’estime de la part des autres pays. Notre politique étrangère est la risée de tous. A cette course au néant, nous sommes en train de battre l’Italie (faut l’faire).

    Pourvu qu’il reste suffisamment de pédalos sur la Côte d’Azur, pour ramener le Charles de Gaulle à Toulon après sa petite sortie en mer, il a oublié sa petite laine….

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons