Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

30 mars 2011

Les statistiques un peu floues du bon docteur Guéant

Filed under: 01 - Etudes et analyses,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 6:30

(Dessin : Louison)Selon le ministère de l’Intérieur, le FN a obtenu 11,75% des voix. Mais l’Ifop lui donne un score de plus de 35%. Les écologistes et le Front de gauche ont vu aussi leur score minoré. Le tout à cause d’une subtile méthode de calcul.

Quel est le score réel du FN ? Officiellement, le ministère de l’Intérieur a annoncé un chiffre de 11,57% au plan national pour le parti. Ce qui a permis à Guéant d’évoquer une « certaine stabilité politique » au soir du second tour. A l’inverse, l’Ifop annonce le score de 35,8% pour le Front. Comment obtient-t-on cette différence ? Le problème est que la Place Beauvau compte le nombre de voix obtenues par le parti dans les 402 cantons où il se présentait au second tour par rapport à l’ensemble des voix exprimées dans les 1566 cantons en jeu dimanche.

A l’inverse, l’institut de sondage a pris comme base les seuls cantons avec un candidat FN (moins les triangulaires soit 394 cantons) et a calculé ainsi un score plus précis du parti de Marine le Pen. Le même problème s’était posé au premier tour : le Ministère de l’Intérieur annonçait 15% pour le FN sur les 2026 cantons alors que le parti de Marine Le Pen n’était présent que près de 1500 cantons. EN faisant la péréquation, on retrouvait le score de 20-21% obtenu en ce moment dans les sondages par le Front national. Mais les critiques émises à l’issue de la première soirée électorale avaient glissé sur le plumes du canard Guéant.

Car, dans sa logique, ce qui compte, c’est donc le nombre de voix globales et non le score moyen des candidats dans les cantons où leur parti se présentait. Pour contrer ce biais, le FN avait tenté de présenter le maximum de candidats, histoire de gonfler ses muscles lorsque les résultats sont annoncés à 20 heures. Mais il n’était parvenu qu’à présenter des candidats dans près de 1500 des 2026 cantons. Et la méthode de calcul du Ministère de l’Intérieur nuit à tous les « petits » partis qui étaient présents dans peu de cantons.

La présentation des scores des autres partis est également critiquable. Pour exemple, Europe Ecologie a obtenu 2,73% des voix selon le ministère mais le mouvement était présent dans seulement 90 cantons. L’UMP a été créditée de 20% par l’Intérieur mais le parti n’a pu dire à Marianne2 dans combien de cantons le parti était présent au second tour. Il faut dire que les candidats du Mouvement ont tout fait pour cacher leur étiquette sur le terrain.

De même, le Front de gauche est officiellement crédité de 5,02% des voix par le ministère de l’Intérieur mais revendique, via le Parti de Gauche de Mélenchon,… 60% des voix en ne prenant pour base que les 131 cantons où il était présent et prête 56,75 % pour le PS et 46,57 % pour Europe Ecologie. Ce score n’est pas étonnant puisque le Front de gauche profite du scores des élus communistes sortants. Pour autant, ce chiffre indique plus la force de frappe potentielle d’un candidat du Front de gauche au plan local qu’un poids du mouvement au plan national. En effet, quelque soit la méthode, comparer au plan national, différents scores obtenus sur des territoires locaux de population différente n’est pas forcément pertinent.

Les tripatouillages de présentation des résultats électoraux sont un sport pratiqué de fort longue date par les ministres de l’Intérieur. Charles Pasqua aurait même pu écrire un manuel sur le sujet. A cette attaque, Claude Guéant pourrait rétorquer qu’il sait aussi pratiquer la concertation. La preuve ? Il aurait accepté la suggestion de dirigeants communistes de comptabiliser à part les résultats du PCF et ceux du Parti de Gauche, histoire de calmer un peu les ardeurs du camarade Mélenchon…

Tefy Andriamanana pour Marianne2

Une réponse à “Les statistiques un peu floues du bon docteur Guéant”

  1. la pecnaude dit :

    Si le Front de Gauche est aussi fort en mathématiques élémentaires … cela augure bien de l’avenir : 131 cantons = 60% FdG – 56,75% PS – 46,57% EE !
    Ils sont très compétents.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons