Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

15 avril 2011

Primaire socialiste : Strauss-Kahn et Hollande les mieux placés, selon un sondage en ligne

Filed under: 13 - PS — iledere @ 12:00

Dominique Strauss-Kahn et François Hollande, en 2007.D’après cette enquête, publiée jeudi 14 avril, le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) arrive en tête des intentions de vote des sympathisants de gauche, avec 46 %, devant le député de Corrèze crédité de 22 %, et Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, de 19 %.

Selon ce sondage, réalisé auprès d’un échantillon de 951 personnes interrogées en ligne du 12 au 14 avril (pour une marge d’incertitude estimée de 2 à 3 points au plus sur un échantillon de 1 000 répondants), si Dominique Strauss-Kahn renonçait à la primaire, François Hollande serait alors en tête, à 37%. Il serait talonné par Martine Aubry, à 35 %, et loin devant la présidente de la région Poitou-Charentes Ségolène Royal, 13%, ou les députés Arnaud Montebourg, 10%, et Manuel Valls, 5%.

« PAS LE TEMPS DE PENSER À AUTRE CHOSE » QU’AU FMI
Si Martine Aubry est absente de l’offre, l’étude indique que Dominique Strauss-Kahn serait en tête, à 52 %, devant François Hollande, 28 %, et Ségolène Royal, 13%. Les prétendants socialistes ont jusqu’à la mi-juillet pour présenter leur candidature à la primaire, qui aura lieu en octobre et sera ouverte aux « sympathisants de gauche ». Selon une projection d’OpinionWay-Fiducial, 18 % de ces « sympathisants de gauche » pourraient participer à cette primaire, soit 2 millions à 2,5 millions d’électeurs.

De nouveau interrogé jeudi sur sa candidature présumée à la primaire socialiste, le directeur général du FMI a, une nouvelle fois, botté en touche, affirmant à Washington, lors d’une conférence de presse, que la question de son avenir politique en France n’était « pas pertinente ». « Pensez-vous que la France a besoin de vous à cet instant ? » lui a notamment demandé une journaliste de la chaîne de télévision Bloomberg TV : « Je pense que la France, en tant que pays européen, a besoin du FMI, si telle était votre question », lui a répondu M. Strauss-Kahn.

« Je suis le directeur général du FMI, cela m’occupe pratiquement vingt-quatre heures par jour. Je n’ai pas le temps de penser à autre chose », a-t-il ajouté alors que la journaliste insistait en lui parlant des « rumeurs selon lesquelles (il allait) se présenter à la présidentielle » française.

LEMONDE.FR
avec Reuters et AFP

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons