Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

20 mai 2011

DSK formellement inculpé et libéré sous caution

Filed under: 07 - Justice,13 - PS — iledere @ 6:30

Arrêté samedi 14 mai pour une agression sexuelle et une tentative de viol présumées sur une femme de chambre de 32 ans et maintenu en détention depuis trois jours à la prison de Rikers Island (New York), Dominique Strauss-Kahn a été formellement inculpé ce jeudi par le grand jury.

La veille, ses avocats avaient renouvelé leur demande de liberté conditionnelle. Cette dernière a été acceptée par le juge Michael Obus un peu avant 22h (heure française). Le document, rédigé par Me Shawn P. Naunton et publié dans la journée par le New York Times, proposait notamment une caution d’un million de dollars et l’assignation à résidence 24/24h à Manhattan, avec mise en place d’une surveillance électronique. Dominique Strauss-Kahn s’y engageait également à comparaître devant le parquet new-yorkais et à «renoncer à toute procédure d’extradition» vers la France ou un autre pays. Outre ces conditions, le juge a demandé un dépôt de garantie de 5 millions de dollars, ainsi qu’une surveillance 24/24h par un garde.

Contrairement à ce qui avait été annoncé en début de semaine, la décision du grand jury (composé de 16 à 23 jurés populaires) est finalement intervenue ce jeudi, vers 20h45 (heure française), et non vendredi 20 mai. Dominique Strauss-Kahn a été formellement inculpé pour le sept chefs d’accusation énoncés lors de la première audience du lundi 16 mai.

La femme de ménage, dont le nom n’a pas été rendu public par les autorités new-yorkaises, a quant à elle été entendue mercredi 18 mai par le grand jury. Son avocat, Jeffrey Shapiro, a fermement rejeté les suggestions d’un rapport consenti, ligne de défense que pourraient adopter les avocats de Dominique Strauss-Kahn. Lors de la première audience du lundi 16 mai, Me Benjamin Brafman avait en effet affirmé face au parquet : «Les preuves médico-légales, selon nous, ne coïncident pas avec un rapport forcé.»

DSK démissionne du FMI
Alors que les pressions s’intensifient depuis le début de la semaine pour trouver un successeur au directeur général du Fonds monétaire international (FMI), ce dernier a officiellement démissionné de ses fonctions ce jeudi. Dans un courrier adressé au conseil d’administration de l’institution (voir document ci-dessous), Dominique Strauss-Kahn s’exprime pour la première fois depuis son arrestation et affirme son innocence.

Courrier adressé par DSK au conseil d'administration du FMI.
Courrier adressé par DSK au conseil d’administration du FMI.

Accueillie sans surprise, cette décision a été jugée «courageuse» par Harlem Désir, interrogé ce jeudi sur la chaîne LCI. Le numéro deux du PS a également souhaité que le président de la République, Nicolas Sarkozy, «fasse en sorte, comme il l’a fait pour d’autres Français, que Dominique Strauss-Kahn puisse organiser sa défense d’une façon décente» aux États-Unis.

De son côté, le ministre français des affaires européennes, Laurent Wauquiez, a estimé que la décision de Dominique Strauss-Kahn était «probablement la bonne» pour que le FMI fonctionne «normalement». Interrogé par la chaine allemande ZDF au sujet d’un éventuel successeur européen, il a déclaré : «La chancelière (allemande) Angela Merkel l’a dit très clairement : qui est le plus gros contributeur au FMI ? L’Europe. C’est pourquoi nous devons continuer à jouer un rôle important.»

Ellen Salvi
pour « Mediapart »

2 réponses à “DSK formellement inculpé et libéré sous caution”

  1. Exec T dit :

    Comme le dit Mme Monolecte, affaire DSK = arme de diversion médiatique.

  2. babelouest dit :

    Réfléchissons plutôt à un programme socialiste qui soit aussi un vrai programme de gauche, à l’inverse de celui si malencontreux de Lionel Jospin, dont lui-même avouait qu’il n’était pas de gauche. Un comble.

    Pour rappel, avec l’inversion des calendriers des élections présidentielle et à l’assemblée, il faut d’emblée qu’une vraie dynamique de gauche apporte une majorité du même type chez les députés. Pas une majorité libéral-démocrate, qui ne correspondrait pas aux aspirations des français.

    Pour le FMI, il faut aspirer à sa disparition, comme à celle des financiers qui en font leurs choux gras. C’est pourquoi il serait judicieux, à mon sens, qu’on ne parle plus de son ancien directeur.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons