Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

23 mai 2011

le chien libéral glapit dans sa niche : Atlantico…

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire,20 - UMP — iledere @ 12:00

Il s’appelle Gaspard Koening, travaille dans une banque internationale pour reconstruire (les dégâts des autres?)  et est aussi l’auteur d’un livre « les discrètes vertus de la corruption« . Il est en colère , avec tous ces radars, et vilains panneaux de signalisation.

Rendez vous compte !  La route, espace de liberté, est devenu le lieu ultime de l’infantilisation. Il oublie d’expliquer que c’est du communisme et que ça mange les enfants tout cru. Pour lui les règles du code de la route sont des règles grossières, 50, 90, 130 … Et en bon chien libéral outrancier, il glapit, en écrivant ça depuis son bureau tout cuir de jeune dominateur:

Je me plais à croire qu’en l’absence de limitation de vitesse, les comportements sur la route s’auto-réguleraient.

Voilà leur fantasme auto-régulateur, c’est à dire mettre la société hors du contrôle de la loi et donc hors « code« .Par ce que le code infantilise, vous avez compris. Par ce que la loi impose le respect du code de la route et que selon ce zozo ça nuit à la bonne fluidité du trafic… ou presque . Et  on retrouvera le même concept pour le code du travail, du code bancaire etc..

Comment justifier tout ça ? Le Libéral rappelle ses ancêtres, ici des années 30: Le  colonel Moore-Brabazon, député britannique  protestant en 1934 contre l’instauration d’un code de la route en Angleterre.

Les gens vont s’habituer à ces nouvelles conditions de circulations. Les plus anciens membres de cette Chambre se rappelleront tous les poulets massacrés dans les premiers temps de l’automobile. Nous revenions le radiateur plein de plumes. Même chose avec les chiens : aujourd’hui, ils ont pris l’habitude de s’éloigner des autos et on n’en tue plus un seul. C’est ce qu’on appelle l’éducation, même chez les animaux inférieurs. Preuve que ces problèmes vont se résoudre d’eux-mêmes.

Pour le libéral, c’est donc simple : supprimons les limitations de vitesse, donc les radars et ces saloperies de fonctionnaires chargé de contrôler, réguler tout ça. Et roulons donc à 100 là où du temps du socialisme-automobile c’était limité à 50 km/h. Quel gâchis sur cette belle 4 voies. Oh ben merde, la maman avec ton chiard incrusté dans le pare-buffle de mon 4×4 Cayenne ?  Il apprendra sur le tas, C’est ce qu’on appelle l’éducation ! Par ce que tu comprend idiote, c’est au le conducteur que revient  la responsabilité de se faire son propre jugement sur la vitesse et les risques encourus.

C’est ça le monde libéral pensé par l’adorateur de la corruption !  Des plumes dans les radiateurs, ce sont les citoyens, le temps qu’ils apprennent à reconnaître et respecter le bruit du bolide.

Ca ne vous rappelle rien ? Dans l’ancien régime (époque où les délires libéraux sont nés) , le noble ou riche bourgeois roulait en carrosse, les manants étaient priés de ne pas se trouver sous les chevaux, et de regarder depuis le bas-coté. Avec cette belle auto-vroom-vroom régulation à la sauce libérale, les pauvres éviteront les routes à bolides, se contenterons des chemins de traverse et éviterons aussi les départementaux à lacets. Ce seront les endroits favoris des apprentis fangio de 19 ans roulant en Porsche Boxster offert par papa.

porsche-boxster-spin-crash-1.jpg
image: l’auto-régulation par l’exemple.

Jonathan D.L.T.E.B (gros 4×4 rouge) a eu du mal à éduquer Hubert Gonzague B.B (Porsche boxter noir en dessous)!

Finalement pour ces chiens libéraux, rien n’a changé. Et tout doit s’auto-réguler. Remplacez dans leur discours « route« ‘ par « banque« , « logement » ou « travail« . Voilà leur monde: du contrat en petites lettres (apprenez à lire avec une loupe bordel, le gris sur fond jaune c’est Hype!!!) , de l’auto-régulation et des plumes partout: les vôtres.

par RVA pour Intox 2007

3 réponses à “le chien libéral glapit dans sa niche : Atlantico…”

  1. La main gauche dit :

    … ça n’est rien d’autre qu’un âge de pierre avec le haut débit !

  2. La main gauche dit :

    C’est le genre de libéralisme qui se termine avec des psy et des avocats à tous les coins de rues et des prisons de 15 000 habitants !…

  3. babelouest dit :

    Contre ces imbéciles vive le son, vive le son
    Contre ces imbéciles, vive le son du canon !

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons