Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

2 juin 2011

Scandale : Luc Ferry aurait accusé Jack Lang de pédophilie au Maroc

Filed under: 05 - Presse, média, Internet,07 - Justice — iledere @ 6:30

L’ancien ministre et philosophe Luc Ferry a lancé, sans le nommer, des accusations gravissimes à l’encontre d’un ancien ministre, qui aurait selon lui été arrêté au Maroc il y a plusieurs années à la suite d’une partouze pédophile. Arrêt sur images a donné le nom de la personne visée : il s’agirait de Jack Lang.

Si Luc Ferry n’a pas nommé Jack Lang, se contentant d’évoquer au cours du Grand Journal de Canal+   »un ancien ministre » dont il ne pouvait pas donner l’identité au nom du respect de la vie privée, la référence au député socialiste a été soulignée sur le plateau par Alain Duhamel qui lui a répondu qu’il était « mauvaise Lang ».

Luc Ferry affirme que « les plus hautes autorités de l’Etat », notamment le Premier ministre (que l’on imagine être Jean-Pierre Raffarin) lui ont confirmé cette arrestation et la libération en toute discrétion (orchestrée par l’Elysée) de cet ancien ministre » qui se serait fait « poisser dans une partouze avec des petits garçons à Marrakech ».
Le philosophe poursuit en précisant que le tout-Paris est au courant de cette arrestation, mais qu’aucun journaliste n’a jamais écrit une ligne dessus au nom de la protection de la vie privée. Il a dénoncé du même coup (et à l’image de l’affaire DSK) l’hypocrisie de la presse française.

Jack Lang peut-être visé un peu rapidement
Des accusations pas tout à fait correctes, puisque le recoupement entre les propos de l’ancien ministre et des « rumeurs » publiées dans les médias depuis plusieurs années est facile à opérer et saute même aux yeux après quelques secondes de recherche. Pourtant, selon Jean-François Kahn, présent sur le plateau de Canal+ et cité par Arrêt sur images (à l’origine des révélations), ce ne serait pas Jack Lang que visait Luc Ferry mais un autre « ancien ministre ». Des informations qui remettraient en cause les éléments parus sur Arrêt sur Images et dans L’Express.

Cette arrestation présumée de Jack Lang a été évoquée dès 2005 par L’Express et le site Arrêt sur Images fait également mention de la rumeur sur la pédophilie de Jack Lang. Le silence du reste des médias serait lié au fait qu’aucun élément tangible n’aurait été trouvé pour valider cette rumeur.
En tout cas les temps changent en France. Est-ce salutaire face à des politiciens qui se croient tout permis, ou une porte ouverte à toutes les dérives, les mois à venir nous le diront. (Rédigé par maximus (24actu))

Quoiqu’il en soit, deux jours après ses déclarations sur Canal +, Jack Lang s’exprime dans les colonnes du Figaro. Il s’est dit prêt à attaquer pénalement « ceux qui mettront son honneur en cause », et ce, après les sous-entendus et ambiguïtés de l’ancien ministre de l’Education

« Je ne souhaite pas me mêler de ces histoires pour l’instant. Je m’exprimerai en temps et en heure« , déclare-t-il à nos confrères du Figaro. « Cette affaire est tristement banale. Seront poursuivis pénalement tous ceux – journaux et personnes – qui mettront mon honneur en cause« .

Les soutiens manquent à Ferry dans son camp
Mais une fois la rumeur partie, difficile de l’arrêter. « calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose »… Et la polémique prend de l’ampleur, notamment parce que Luc Ferry a impliqué indirectement d’autres reponsables de l’époque : « L’affaire m’a été racontée par les plus hautes autorités de l’Etat, en particulier par le premier ministre », sans préciser lequel.

Jusqu’ici, les intéressés contactés ne semblent pas pressés de venir en soutien aux accusations de Luc Ferry. L’entourage de Jean-Pierre Raffarin, joint par Le Parisien, « n’a jamais entendu parler de ce genre de dossier. Cette histoire paraît ahurissante ». Dominique de Villepin, ministre des affaires étrangères puis de l’intérieur de 2002 à 2005 n’a pas davantage eu connaissance de tels faits, précise le quotidien. De son côté, L’Express.fr affirme que quatre anciens ministres en poste après 2002, contactés, disent ne pas avoir de souvenirs.

La justice s’en mêle
Mais Ferry a été trop loin, ou pas assez… Et comme les hommes politiques impliqués semblent avoir des trous de mémoire, le parquet de Paris a annoncé, mercredi 1er juin, l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les allégations de Luc Ferry. La brigade de protection des mineurs devra entendre Luc Ferry, lui-même ancien ministre, et « lui faire préciser ses allégations », a précisé la porte-parole du parquet.

Les propos de Luc Ferry ont conduit plusieurs personnalités politiques à lui demander, mercredi, de s’expliquer. La polémique est née d’une intervention lundi sur l’antenne de Canal+ de l’ancien ministre de l’éducation, qui a assuré tenir ses informations « des plus hautes autorités de l’Etat »

Le grand déballage reste à venir, mais une odeur fétide commence à se dégager… Ferry aurait-il mauvaise haleine ?

Alain Renaldini

Sources (le monde, 24heures actu)

 

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons