Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

8 juin 2011

Le Canard accuse Ferry d’avoir snobé ses étudiants

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 12:00

Le professeur de philo Luc Ferry est convoqué mercredi par le président de l’Université Paris-Diderot (Paris 7), où il était censé donner des cours de philosophie à la rentrée 2010, qu’il n’a jamais assurés, révèle Le Canard Enchaîné.

«S’il ne se présente pas, l’université est bien décidée à lui réclamer le remboursement de son salaire – 4.499 euros net par mois – pour toute l’année scolaire», rapporte l’hebdomadaire dans son article intitulé «Un emploi fictif pour le moraliste Luc Ferry».

De son côté, lemonde.fr précise: professeur à Paris 7 depuis 1996, l’ancien ministre de l’éducation nationale était censé assurer cette année ses enseignements. Sa mise à disposition auprès du Conseil d’analyse de la société (CAS) qu’il préside est obsolète depuis septembre 2010. Depuis cette date, il aurait donc dû reprendre son service d’enseignant-chercheur en plus de sa charge de président du CAS. Chose qu’il n’a jamais faite.

Luc Ferry a toujours bénéficié de décharge de service d’enseignement, sous forme d’arrêté ministériel. De 1994 à 2002, quand il présidait le conseil national des programmes du ministère de l’éducation, puis pendant la période où il était ministre de l’éducation nationale (de 2002 à 2004), puis en tant que président du CAS depuis 2004.

Contacté par Le Monde, Luc Ferry estime qu’il ne s’agit là que d’un simple «pépin administratif».

Par La rédaction de Mediapart

4 réponses à “Le Canard accuse Ferry d’avoir snobé ses étudiants”

  1. Mais votre serviteur, professeur titulaire et coordonnateur d’une section d’apprentissage gérée par un EPLE connait assez bien les différents statuts de l’EN et leurs fonctionnements, la mise à disposition étant très encadrée.. J’ai pu assez facilement me rendre compte à la lecture de l’article du palmipède que Ferry était hors des clous.
    D’ailleurs Matignon vient de décider de rembourser la faculté. En précisant que Ferry était à son service comme président d’un comité Zébulon en omettant de dire qu’il était également défrayé pour cette fonction…
    Je ne retire donc pas une virgule à la présente publication…

  2. revizor dit :

    Mon précédent post s’étant affiché avant que je l’ai terminé, je précise que les situations statutaires de décharge de service ou de mise à disposition sont largement utilisées dans la fonction publique et l’Education Nationale, soit pour l’exercice d’un mandat syndical souvent à temps complet, soit pour un travail dans une institution ou une organisation autre que son administration d’origine.
    Certes je comprends qu’on entre dans une période de  » boules buantes » avec l’affaire DSK mais il faut faire très attention avant de reprendre certaines informations , quelquefois publiées in-extenso

  3. revizor dit :

    Il faut faire très attention avant de reprendre des informations brut de décoffrage tirées du Canard Enchaîné.
    En fait la décharge de service ou la mise à disposition sont des situations statutaires légales da

  4. babelouest dit :

    C’est surtout une façon cavalière de vivre aux crochets de l’État, c’est-à-dire de nous tous. Vu la qualité des prestations assurées par le bonhomme, depuis des années, un remboursement des sommes indues paraît s’imposer. De sa part, et de celle de beaucoup de politiciens « professionnels ».

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons