Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

26 août 2011

Monsieur le Président : Et si vous nous reparliez de l’emploi des seniors ?

Filed under: 04 - Emploi formation — iledere @ 6:30

Depuis 2008, le Président ne cesse de répéter que l’amélioration de l’emploi des seniors est une priorité du gouvernement. Or, depuis, il n’y a pas eu un mois de baisse du nombre de chômeurs seniors !

Le 19 septembre 2007, Nicolas Sarkozy lors d’un discours au Sénat : « Pour un contrat social nouveau » déclarait : « Promouvoir le travail, c’est aussi mettre fin au gâchis insensé que représente la mise à l’écart des travailleurs dès 50 – 55 ans (…) Aujourd’hui, près de 6 salariés sur 10 sont chômeurs ou inactifs au moment où ils liquident leurs droits à la retraite (…) Quant aux dispenses de recherche d’emploi, elles seront progressivement supprimées pour ceux que cela concernera à l’avenir (…) » Et d’ajouter : « (…) Il n’est plus admissible que notre système d’indemnisation du chômage encourage cette culture du retrait précoce de la vie active (…) »

Le 12 août 2011, Les Echos écrivaient : « Le seuil des 800.000 demandeurs d’emploi de 50 ans ou plus devrait être annoncé lors de la prochaine publication des chiffres du chômage. En effet : Pôle emploi en a dénombré 797.800 à fin juin, soit 100.000 de plus qu’à la fin juin 2010 (…) »

Outre la faible activité des entreprises et leur peu d’appétence à recruter des salariés de 50 ans et plus, on aura soin de rappeler que cette situation est en partie due au vote, par les parlementaires UMP, dans la nuit du 17 au 18 juillet 2008, de la suppression progressive de la dispense de recherche d’emploi (DRE). Jusqu’à cette date : « les chômeurs seniors de plus de 57.5 ans pouvaient ne plus avoir à chercher un travail sans craindre la radiation et la perte de leurs droits »

Dans le détail : « (…) A partir du 1er janvier 2009, l’âge minimal pour en bénéficier devait être relevé à 58 ans, puis à 59 ans en 2010, et 60 ans en 2011. Le Gouvernement visant ainsi une suppression progressive de la DRE pour 2012 (…) » Détails disponibles sur le site du Ministère de l’Emploi

Ce qui était prévu dans le programme 2007 du candidat Sarkozy : « (…) Supprimer la dispense de recherche d’emploi pour les seniors et créer les conditions juridiques, économiques et sociales pour permettre aux seniors de conserver une activité professionnelle le plus longtemps possible (…) » (more…)

25 août 2011

Tandonnet, co-rédacteur du discours de Grenoble, quitte l’Elysée

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

Maxime Tandonnet, le conseiller immigration de Nicolas Sarkozy, quitte l’Elysée. Cet énarque de 52 ans fut l’un des rédacteurs du discours de Grenoble de juillet 2010,  qui inventa le concept de « français d’origine étrangère », susceptible de se voir retirer la nationalité française.

La rédaction de ce texte avait donné lieu à une vive altercation entre M. Tandonnet et Cédric Goubet, alors chef de cabinet du président recasé depuis chez Safran. Le premier jet de M. Tandonnet avait été jugé trop long et mal fichu. M. Tandonnet, lui, récusait le concept de « français d’origine étrangère », mais sans doute pas l’idée de déchoir de leur nationalité les tueurs de policiers récemment naturalisés.

Dès le début, lorsque le texte a été concocté sous l’égide de Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, et Michel Bart, alors directeur de cabinet de Brice Hortefeux au ministère de l’intérieur, il avait été décidé d’aborder le retrait de la nationalité. Toutefois, jusqu’au bout, M. Tandonnet crut que M. Sarkozy ne prononcerait pas le mot « français d’origine étrangère » qui n’a pas de sens juridique.

M. Tandonnet avait été attaqué pour ce discours, et avait ouvert dans la foulée un blog, selon lui, pour se défendre. Ce blog a été repris par des sites d’extrême-droite. Un post, intitulé « Le garrot » fut particulièrement contesté. M. Tandonnet y dénonçait, décisions de justice à l’appui, l’entrave portée, selon lui, à l’action politique en matière d’immigration par les juridictions françaises et européennes. (more…)

Rigueur : Fillon taxe les riches de 300 millions et les autres de 11 milliards

Filed under: 03 - Economie,20 - UMP — iledere @ 6:30

(dessin : Louison)Le Premier ministre a corrigé à la baisse (1,75% en 2011 et 2012 au lieu de 2 et 2,25%) les prévisions de croissance pour la France. Il en a déduit un plan d’économies de 11 milliards pour 2012 et un milliard pour 2011. Le dogme sarkozyste travailler plus pour gagner plus est enterré avec la suppression des subventions aux heures supplémentaires. La taxation des ultrariches, limitée dans le temps, a surtout une portée symbolique.

Il aura fallu attendre quasiment  la fin du quinquennat pour constater enfin la mort de la loi travail-emploi-pouvoir d’achat, la loi TEPA en novlangue sarkozyste. Pour ceux qui s’en souviennent encore –quatre ans, c’est si loin !-, le « paquet fiscal » fut la quintessence du sarkozysme économique mis en actes. Le président élu assumait sans vergogne un clientélisme fiscal envers quatre catégories destinées à être choyées, vantées, chouchoutées par le régime: les travailleurs au delà de 35 heures, les très riches, les héritiers et les propriétaires. L’ouragan de la crise a écorné successivement les réductions d’impôt sur les emprunts immobiliers, le bouclier fiscal, les exonérations sur successions. Et maintenant vient le tour du dispositif le plus chéri, celui sur les heures supplémentaires. Adieu TEPA. Bonjour la hausse d’impôt pour les ultra-riches. Heureusement, ceux-ci ont la bonne idée de demander eux-mêmes une « taxation exceptionnelle ». Comme ces gens sont bien élevés !

Que les chéris du sarkozisme se rassurent: si les symboles sont tombés, les avantages fiscaux demeurent pour la plus part bien en place. Pour François Fillon, il s’agissait d’abord d’afficher le minimum de mesures pour satisfaire les engagements de la France vis-à-vis de l’Europe et de l’Allemagne.

Mais, en matière de rigueur, l’Elysée et Matignon sont en désormais sur un marché concurrentiel. Dans la majorité même Jean-Louis Borloo, éventuel candidat  à la présidentiel, a le culot de proposer une offre autrement plus musclée, puisqu’il préconise non seulement de taxer davantage les hauts revenus avec deux tranches supplémentaires à 46% et 50%, mais de frapper aussi fortement les revenus du capital et d’instituer une taxe sur les transactions financières qui rapporteraient entre 8 et 17 milliards. On a beau savoir Jean-Louis Borloo en concurrence avec François Bayrou, son irruption dans le débat de finances publiques, un thème qu’il a toujours évité, est tonitruant. (more…)

24 août 2011

Le surendettement des particuliers devrait atteindre quasiment un million de foyers fin 2011

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:00

Les dernières statistiques de la Banque de France concernant le surendettement des particuliers, et alors que les feux de la rampe pointent sur celui des états, ont de quoi inquiéter. Le nombre de dossiers déposés a en effet augmenté, au premier semestre 2011, de près de 8%, par comparaison à la même période de 2010, alors même que cette dernière année affichait déjà un record en termes de nombre de dossiers traités par les commissions de surendettement.

La proportion de dossiers recevables à la procédure a tendance à augmenter, puisqu’il atteint les 94%, alors qu’il était de 84% en Octobre 2010.
Mais ce qui est à la fois plus  inquiétant et significatif, c’est l’augmentation des propositions de rétablissement personnel (PRP), qui concernent désormais l’orientation de près de 30 % des dossiers…
De même, le nombre de demandes de mesures imposées ou recommandées se maintiennent aux alentour des 25 %, tendant à confirmer ce que j’expliquais dans ce billet : De l’utilisation du “traitement des situations de surendettement” par les sociétés de crédit… On peut cependant espérer que ce chiffre entame une courbe descendante, dans la mesure où les sommes retenues pas les commissions ne peuvent plus produire d’intérêts après l’arrêté des créances.

Parallèlement, la fédération Cresus a publié en Juillet son rapport d’activité… lequel est proprement édifiant !

Le réseau a en effet connu une augmentation de 22 % de demandes d’accompagnement, et de… 41 % de demandes de renseignements ! Or, comme le rapport le précise : la prévention et le traitement du surendettement se trouvent favorisés par un accompagnement coordonné

Cresus fait par ailleurs part, dans son rapport, d’une initiative innovante, consistant en une plateforme  d’accueil des publics fragiles […] sur la base du volontariat et du professionnalisme, permettant de prévenir les risque de défaillance et de reconstruire sur des bases durables le budget de ces ménages. On ne peut que souhaiter une belle réussite à cette dernière ! (more…)

Emploi, temps libre… Réflexion

Filed under: 06 - Travail-Entreprises — iledere @ 6:20

Un entretien lumineux et profond avec le philosophe André GORZ (1923-2007) sur l’emploi, le temps libre, et plus encore.

Au sens anthropologique, on appelle habituellement «travail» l’activité par laquelle les humains façonnent et transforment leur milieu de vie. C’est d’abord la malédiction biblique : le monde n’est pas naturellement propice à la survie des humains, il n’est pas «un jardin planté pour eux», disait Hegel. La vie humaine est «improbable», écrivait Sartre, elle rencontre cette improbabilité comme un ensemble d’adversités, de maladies, de raretés.

Au sens philosophique, le concept de «travail» englobe les dimensions multiples de l’activité humaine.

PONOS-La philosophie grecque distinguait le travail-corvée — ponos — qu’il faut accomplir jour après jour pour entretenir le milieu de vie et produire sa subsistance. C’est aussi bien le travail ménager que le travail agricole dont les hommes, dans les sociétés traditionnelles, se déchargent sur les femmes et les esclaves.

POIESIS-Après le ponos, il y a la poiesis : le travail de l’artisan, de l’artiste, du «producteur». Le travail comme poiesis n’est plus, à la différence du ponos, asservi complètement aux nécessités et aux contraintes matérielles de la subsistance. Il peut s’en émanciper en devenant création, invention, expression, réalisation de soi. C’est cette dimension du travail qui intéresse avant tout Hegel et ensuite Marx : le travail par lequel je m’individualise, me fais personne, inscris dans la matérialité du monde l’idée que je me fais de ce qui doit être.

PRAXIS-Enfin, il y a le travail comme praxis, que Hannah Arendt appelle «l’agir» (Handeln). La praxis est essentiellement l’activité non utilitaire qui tend à définir les conditions et les normes de la «bonne vie». Cela comprend le débat politique et philosophique, la réflexion, l’enseignement, une grande partie de ce qu’on appelle aujourd’hui le «relationnel» et la «production de sens», l’Eros.

Il peut sans doute y avoir des chevauchements et des interpénétrations entre ces dimensions de l’activité humaine. Elles se distinguent par leur sens, leur intentionnalité beaucoup plus que par leur contenu. Élever un ou des enfants, par exemple, comporte du ponos — des besognes fastidieuses continuellement à refaire — mais n’est pas réductible à cela ; ou alors la finalité, le sens du travail éducatif en tant que praxis a été perdu. (more…)

23 août 2011

Affaire DSK : abandon des poursuites pénales

Filed under: 07 - Justice,13 - PS — iledere @ 12:00

Ce lundi soir, le procureur de Manhattan, Cyrus Vance Jr, a annoncé à Nafissatou Diallo que les charges retenues contre Dominique Strauss-Kahn seront abandonnées demain. Le volet pénal de l’affaire DSK est clos. Mais pas les autres.

C’est John Artie McConnell, le procureur tout droit sorti d’une série américaine, petit homme indigné de la toute première audience, qui a envoyé la lettre libératrice – pour Dominique Strauss-Kahn. Dans ce courrier adressé vendredi dernier à l’avocat de Nafissatou Diallo, l’assistant de Cyrus Vance a écrit :

« Je voudrais inviter votre cliente à assister à une rencontre dans les bureaux du procureur afin de lui expliquer ce qui, je pense, va se passer au tribunal le jour suivant. »

Ce week-end, Kenneth Thompson devine tout de suite que ce rendez-vous ne présage rien de bon. Il a raison : ce lundi, l’audience n’a duré que vingt minutes. En sortant du bureau, l’avocat de Diallo a expliqué que le procureur avait bafoué les droits d’accès à la justice de « Madame Diallo » :

« Le procureur de Manhattan a tourné le dos à cette affaire, mais aussi à toutes les preuves apportées par la police scientifique, les preuves médicales et tous les autres éléments du dossier. »

La défense de DSK a confirmé l’abandon des charges. Selon les avocats de l’ancien patron du FMI, le procureur a adressé au juge Obus une motion de non-lieu.
Ce mardi, à 11h30 heure locale, l’ex-futur candidat à l’élection présidentielle pourra vraisemblablement récupérer son passeport et quitter le territoire américain en attendant la procédure civile. Selon son cercle proche, il est prévu que DSK fasse une courte déclaration avant de se rendre directement au FMI.

« Une plainte en France pour subornation de témoin ? »

Kenneth Thompson a expliqué qu’il allait tenter de récuser le procureur Cyrus Vance Jr – qu’il juge incompétent – et demander la nomination d’un procureur spécial. Mais il est très peu probable qu’il l’obtienne  (il n’y a pas de conflit d’intérêt). (more…)

Sarkozy contraint de s’attaquer aux niches fiscales

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 6:30

François Fillon annoncera mercredi soir les décisions de redressement des finances publiques, incluses dans le budget 2012. Objectif : prouver que le plan de marche vers les 3 % de déficit est crédible.

Crédibiliser » la baisse des déficits annoncée par les années à venir. Montrer que la France, qui s’entend avec l‘Allemagne pour vouloir imposer à tous, dans la zone euro, une « règle d’or », est exemplaire. Tel sera l’objectif de Nicolas Sarkozy cette semaine, qui va arbitrer d’ici mercredi une série de mesures de redressement des finances publiques. Bref, il s’agit de rassurer des marchés pour le moins chahutés. Les rassurer au moins pour ce qui concerne la dette publique française. Pour le reste…

L’exécutif, par la voix de François Fillon, qui annoncera les décisions mercredi soir, va donc tenter de prouver que les déficits publics seront effectivement ramenés, comme prévu, de 5,7 % du PIB en 2011 à 4,6 % en 2012, puis 3 % en 2013. Ce dernier objectif est « intangible », a déjà prévenu le Premier ministre ce week-end, dans un point de vue publié par « Le Figaro ». Les marchés en doutent encore, au vu de la marche importante à franchir chaque année, surtout dans un contexte de croissance faible. Selon un panel de conjoncturistes interrogés par Reuters, la progression du PIB pourrait plafonner à 1,4 % en 2012, loin du chiffre de 2,25 %, hypothèse retenue par Bercy au printemps.

Comment faire, alors ? Revoir drastiquement les dépenses, comme le suggèrent souvent certains économistes étrangers, est impossible à ce stade. Trop tard… Le budget 2012 est, sur ce plan, quasiment bouclé. Il faut donc évidemment trouver des recettes nouvelles. Des hausses d’impôts ? Ce vilain mot est banni du vocabulaire sarkozien. Pas de relèvement clair et massif de la TVA, ni de l’impôt sur le revenu, ni de l’impôt sur les sociétés, a confirmé récemment François Baroin. Le meilleur moyen d’augmenter les impôts sans le dire, c’est bien sûr de s’attaquer aux niches fiscales. Ceux qui verront disparaître la niche qu’ils utilisaient habituellement verseront plus au fisc, mais les Français échapperont comme promis à toute hausse générale. (more…)

22 août 2011

Les rebelles prennent Tripoli : deux fils de Kadhafi capturés

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:00

Le colonel Kadhafi refuse de se rendre. Deux des fils du « Guide », dont Seif al-Islam, ont été arrêtés par les insurgés.

La colonne armée de rebelles soutenus par l’Otan est entrée dimanche soir dans la capitale libyenne, Tripoli, et a pris aisément le contrôle de la majeure partie de la ville, accueillie en héros. Des célébrations ont déjà lieu dans certains quartiers de Tripoli, tandis que Mouammar Kadhafi s’est adressé aux Libyens à la télévision pour appeler à la résistance, alors que son régime est en train de s’écroûler.

Selon le chef du Conseil national transitoire (CNT), le gouvernement rebelle, cité par Al Jazeera, Seif al-Islam, le fils du colonel Kadhafi, a été capturé par les insurgés. Seif al-Islam, un personnage-clé du régime dirigé par son père et longtemps « cultivé » par les Occidentaux dans l’espoir de « moderniser » le régime, avait promis « des rivières de sang » dans une intervention télévisée au début de la rébellion en février dernier. Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la Justice internationale.

Le fils aîné de Kadhafi, Mohammed, se serait pour sa part rendu aux rebelles, tout comme la garde personnelle du « Guide », selon la chaîne Al Jazeera. Plusieurs dignitaires du régime ont été tués.

Dans une intervention surprise à la télévision, sans image, Kadhafi a lancé un appel émotionnel aux « tribus » pour qu’elles viennent dans la capitale pour résister à ses côtés et éviter de devenir « esclaves des Français », une référence au rôle joué par la France dans l’action de l’Otan au côté du CNT. Ecoutez un extrait de cette intervention, avec traduction anglaise d’Al Jazeera  (more…)

L’aide humanitaire, non merci !

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 6:30

Des Somaliens font la queue à Mogadiscio pour recevoir de la nourriture distribuée par une ONG, 15 août 2011.Il faut arrêter de traiter l’Afrique comme une victime, estime The East African. L’action des ONG ne fait que maintenir les gouvernements dans un état de dépendance. Et les journalistes étrangers, proches de ces organisations, ne prennent pas la peine de chercher les causes réelles des difficultés que connaît le continent.

La saison des dons a commencé – et pourtant, Noël est encore loin. Les grands organismes d’aide, comme les Nations unies, Oxfam, Save the Children et le Secours islamique britannique, ont lancé des campagnes monumentales pour sauver les milliers de Somaliens qui souffrent de la faim dans leur pays et dans les camps de réfugiés situés dans les pays voisins, comme le Kenya et l’Ethiopie. Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations Unies, a demandé 1,6 milliard de dollars d’aide aux donateurs pour la Somalie, et la Banque mondiale a d’ores et déjà réclamé plus de 500 millions de dollars pour les efforts de soutien.

Les appels à l’aide alimentaire ont été accompagnés d’images poignantes. Presque toutes les grandes organisations humanitaires se précipitent dans le camp de réfugiés de Dadaab, au Kenya, pour témoigner de la situation en la photographiant et en la filmant. Nous avons déjà vu ces images par le passé – au milieu des années 1980 par exemple, lorsque Mohamed Amin a filmé la famine en Ethiopie, faisant naître une vague de bienfaisance chez les stars du rock. Depuis, la famine est devenue la chose qu’on évoque le plus au sujet de l’Afrique – et l’une des plus grandes industries.

Les images d’Africains affamés font partie intégrante des campagnes de levée de fonds, tout comme les journalistes. Comme l’a dit un important travailleur humanitaire à Andrew Harding, de la BBC, les Nations unies peuvent bien publier des rapports sans fin, ce n’est que lorsque les images de personnes mourant de faim passeront à la télévision ou en une des journaux que les hommes politiques commenceront à agir.

Le problème, c’est que ce qu’on leur montre ou ce qu’ils lisent n’est pas aussi impartial qu’ils voudraient le croire. Le plus souvent, ces images ou ces faits proviennent du personnel d’organisations humanitaires sur le terrain ou de réalisateurs indépendants. Les agences de presse qui n’ont pas les ressources pour envoyer des reporters sur de lointaines zones de désastre, comme le camp de Dadaab, se lancent dans une alliance contre nature avec les organismes d’aide, au sein de laquelle les porte-parole des organisations humanitaires – portant tee-shirts et casquettes décorés des logos de leurs agences respectives – réalisent des « reportages » par satellite. Et même lorsque des journalistes sont présents sur le terrain, ils se fondent presque exclusivement sur la version du désastre des agences humanitaires. Le récit de la famine en Somalie est par conséquent devenu à la fois prévisible et partial. (more…)

« Page précédentePage suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons