Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

4 novembre 2011

Investiture PS à La Rochelle : Ségolène Royal sacrée par Paris

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 8:18

 Ségolène Royal et Olivier Falorni, ici réunis à l'université d'été du PS en 2007, se livrent aujourd'hui une bataille féroce pour l'investiture PS à La Rochelle.  Archives « SO  La commission électorale du Parti socialiste a décidé hier que la circonscription de La Rochelle serait « réservée à une femme». Localement, à huit mois des législatives, « c’est la guerre ».

En politique, les sentiments peuvent varier du tout au tout en l’espace de quelques heures. À la peine et la colère peut succéder la plus belle des joies… et vice-versa. La preuve en a été fournie chez les socialistes de Charente-Maritime entre lundi soir et hier midi.

Lundi soir, donc, les partisans de Ségolène Royal avaient la mine triste et renfrognée à l’issue du conseil fédéral du PS réuni à Saintes. Il y avait de quoi : bien que possédant la majorité absolue dans cette instance, ils venaient, au terme d’un vote à bulletin secret, de voir leur pire ennemi, Olivier Falorni, premier secrétaire, « hollandiste » de choc, faire adopter par cette assemblée une résolution voulant que la circonscription de La Rochelle ne soit pas réservée à une femme.

Cela signifiait que Mme Royal se voyait contrainte à une primaire contre le même Falorni. Primaire ne laissant guère de doute quant à son issue : à La Rochelle et dans l’île de Ré, la grande majorité des militants sont des pro-Falorni. Rassurés par ce vote obtenu à l’arraché (cinq voix d’écart sur 44 votants), Falorni et ses amis clamaient haut et fort que la commission électorale prévue hier à Paris n’oserait jamais aller à l’encontre de la volonté souveraine d’une fédération. Erreur…

Omertà à Solférino
Dès la fin de la matinée, les supporteurs de Ségolène Royal, qui pleuraient la veille au soir, exultaient : la circonscription de La Rochelle venait d’être « réservée femme ». Une information longtemps impossible à vérifier : rue de Solférino, Christophe Borgel, secrétaire national chargé de ces questions, pas plus que Bruno Leroux, son prédécesseur qui vient de reprendre du service à la demande de François Hollande, n’étaient joignables.

Falorni n’avait pas reçu la moindre information, à l’heure où les troupes pro-Royal publiaient un communiqué de victoire titré « Décision nationale et discipline locale », dans lequel leur championne était parée de toutes les qualités et vertus, comme la détermination, l’expérience, le courage et l’audace.

C’est en toute fin de journée que Christophe Borgel s’est réveillé. Dans une déclaration à l’AFP, il a confirmé la proposition émise dans la matinée, ajoutant « ne pas douter » que le bureau national l’entérinerait le 9 novembre prochain.

Hier, donc, on a assisté à un renversement de situation, avec le camp Royal riant et celui d’en face pleurant. En fait, pas de larmes, mais une colère comme il est rare d’en voir au sein d’un même parti politique. « C’est la guerre », a-t-on entendu de la bouche d’un militant catalogué comme « sage ».

« Parachutage de confort »
Le principal intéressé, Olivier Falorni n’avait pas de mots assez durs pour qualifier l’attitude « d’une poignée de responsables parisiens s’étant essuyé les pieds sur le vote d’une fédération ». « Quand on tient pour rien une fédération, c’est qu’on tient pour rien les militants eux-mêmes », a-t-il ajouté, avant de faire allusion à Michel Crépeau, lequel a souvent dit que, dans son histoire, La Rochelle n’avait jamais accepté les diktats venant de l’extérieur.

« Lamentable », « On se fout de la gueule des militants », ont réagi deux secrétaires de section, tandis qu’une figure du parti, critiquant un « parachutage de confort », rappelait l’épisode de 1995, lorsque Ségolène Royal, désireuse de se présenter aux municipales de Niort contre un sortant PS, avait été battue par le vote militant, imposée par la direction nationale et finalement battue par les électeurs. « Bis repetita », a-t-il lâché, désabusé.

Ségolène Royal n’a pas réagi à cette bonne nouvelle. Elle est en déplacement au Vietnam en compagnie de l’un de ses vieux amis, le communiste Paul Fromonteil. Gageons que, avec celui qui fut le secrétaire de Georges Marchais, les conversations portent souvent sur la démocratie participative…

Par Patrick Guilloton pour « Sud Ouest »

17 réponses à “Investiture PS à La Rochelle : Ségolène Royal sacrée par Paris”

  1. jean-pierre guillet dit :

    @ la grignette
    « Quand à juger des qualités de l’une ou de l’autre, il en est que d’un côté il y a une candidate rompue aux techniques de gouvernement, avec une aura nationale et internationale et de l’autre un élu conseiller municipal, régional, fédéral PS (je ne parle pas de cumul) qui a surtout sa jeunesse comme atout. Je chercherais, pour ma part, à savoir seulement qui peut être le plus efficace face aux défis à relever.
    Nous ne sommes plus au temps des guerres de religion … quoique ! et si je me souviens bien La Rochelle « Belle et Rebelle » s’est quand même rendue ! »
    je ne veux pas me mêler quoique, par expérience je sais que lorsque quelqu’un ne reçoit plus les publications d’une fédé, c’est soit une adresse erronée, soit qu’il (ou elle évidemment) ne figure plus dans les listings.
    Et là il n’y a pas 36 solutions, on disparait des listings, surtout à l’heure informatique, quand on est pas à jour, et donc qu’on est plus adhérent de fait.
    Quelque soit la cause il eut fallu simplement passer un coup de fil, pour lever toutes ambiguïté.
    Après c’est un choix de laisser courir, mais je ne connais aucun parti, aucune fédé qui ait l »idée saugrenue de faire un choix en fonction de tel ou tel critère, le sexe ou quoi que ce soit d’autre.
    Le but de l’information c’est de convaincre et fidèliser, même au plus sot, même au plus C. on lui envoie, dans l’espoir qu’au bout du compte il en restera quelque chose, et au moins l’idée de voter Socialiste en l’occurrence.
    Par ailleurs j’en ai marre de la prétendue expérience des uns et des autres c’est de la foutaise et aucun président de région ou de la république, ne sait tout sur tout et a tout vu, pas plus qu’un maire.
    Tous ont un Cabinet et des conseillers, mon père était le dernier secrétaire Général de la Mairie de La Rochelle, a remplir lui même ces missions. Ensuite Michel Crépeau s’entoura d’un cabinet et d’une équipe, M.Vallet, successeur de mon père, devint le 1er DGS de fait, ici.
    Votre argument est celui des employeurs de mauvaise foi vous n’avez pas d’expérience, donc je ne vous embauche pas pour en acquérir.
    La Rochelle se rendit en effet au bout de 13 mois de siège après avoir vu sa population réduite à 1/5ème, c’est dire le courage et la ténacité de ses habitants!
    Vous parlez d’histoire sachez Mme que La Rochelle a subit 5 sièges, dont le dernier s’est terminé le 9 mai 1945, par la reddition des Allemands au Régiment FFI Jean Guiton, dont mon père déjà SG de LR, s’honorait d’être inscrit sous le N°49…
    Enfin pour revenir à la compétence… celle de M. Crépeau est surtout d’avoir su s’entourer intelligemment.
    Toutes les trouvailles sont l’œuvre d’un de ses adjoints, dont il disait :  » Dubosc une idée toutes les deux minutes après il faut trier ».
    Mais pour vous dire le port des minimes, j’y allais, et mon père me le racontais, lorsque j’étais enfant, il est décédé en 1965, Crépeau n’était pas encore Rochelais…Ensuite il a pris le projet à bras le corps l’a fait évolué, comme Maxime Bono a finalisé les siens.
    C’est une continuité, heureusement ou chacun apportera son talent.
    Un jeune secrétaire fédéral ou une jeune secrétaire de section peuvent aussi apporter du créatif.

  2. La main gauche dit :

    Serge a raison, à croire que les instances nationales n’ont pas pris la mesure du factice et de la fragilité des bons sondages du moment concernant Hollande, et qu’à chaque imitation des pratiques de l’UMP l’ècoeurement s’installe et nous sombrons un peu plus vers le FN et l’abstention qui profiteront au final à un Sarkosy qui saura bien en profiter le moment venu avec la bénédiction des grands médias dés lors qu’ils auront acquis la conviction qu’il a de bonne chance de redevenir leur patron pendant 5 ans.

  3. serge dit :

    Tout passage en force constitue un déni de démocratie et génère un écœurement légitime d’une majorité de militants.
    La consultation et le vote des militants doivent constituer des règles incontournables pour respecter et ne pas faire fuir les militants de base que nous sommes.
    En outre, nos instances nationales ont souvent critiqué les parachutages pratiqués par la droite, dès lors, il serait de bon ton de ne pas les imiter!

  4. la grignette dit :

    François, si vous voulez me répondre intelligemment, relisez mon dernier commentaire s’il vous plait.

  5. François dit :

    Ainsi, vous ne lisez pas SudOuest version papier, ni en version numérique. Vous ne regardez pas non plus la télévision puisque la candidature de Falorni a été annoncée sur FR3 sur BFM TV et sur d’autres chaîne. Et vous exigez d’être informé.. Est-ce de l’humour ou de la plus parfaite mauvaise foi ???

  6. la grignette dit :

    Non, vous avez oublié les divers disfonctionnements etc …, très soigneusement. Je ne soutiens pas plus Ségolène Royal qu’Olivier Falorni, ne connaissant l’une que par les moyens de publication et l’autre que parce que j’ai voté pour lui en tant que fédéral (je ne me souviens pas l’avoir vu dans mes coins) et par les quelques « Poings et la Rose » qui me sont cependant parvenus (ce qui implique que mon adresse est parfaitement connue des services de la fédération).
    Je n’ai pas vu, ni lu également que Ségolène Royal avait demandé l’intervention de qui que ce soit au Bureau National pour obtenir cette investiture. Je déplore seulement que le battage médiatique soit parti de La Rochelle et dans des termes dignes de ceux qui dirigent ce pays actuellement.
    Comme ce n’est pas la première fois que vous vous opposez à elle, j’en conclus que vous avez la rancune tenace.
    Quand à juger des qualités de l’une ou de l’autre, il en est que d’un côté il y a une candidate rompue aux techniques de gouvernement, avec une aura nationale et internationale et de l’autre un élu conseiller municipal, régional, fédéral PS (je ne parle pas de cumul) qui a surtout sa jeunesse comme atout. Je chercherais, pour ma part, à savoir seulement qui peut être le plus efficace face aux défis à relever.
    Nous ne sommes plus au temps des guerres de religion … quoique ! et si je me souviens bien La Rochelle « Belle et Rebelle » s’est quand même rendue !

  7. iledere dit :

    Vous avez donné trois raisons j’ai répondu à une (le prix) car les deux autres (la sélection par le sexe ou par le pouvoir) ne relève que de la mauvaise foi.
    Par ailleurs, vous estimez que nous devons résoudre les problèmes en interne quand Madame Royal, elle, se fait imposer par le National… Curieux non. Les puissants, d’après votre raisonnement peuvent en appeler aux hautes sphères du Parti, et nous, manants, devons nous contenter des râler en sourdine.
    Désolé mais nous en avons assez de ses privilèges moyenâgeux. Et s’il faut refaire une nuit du 4 Aout en Charente maritime, nous le ferons. Nous ne supportons plus ces partage indécent de postes et d’avantages alors que la bataille n’est pas encore gagnée. Qu’on laisse les fédérations et leurs militants désigner leurs candidats, pour peu qu’ils le fasse dans le respect des règles, ce que nous avons scrupuleusement fait.
    Enfin ce problème de concerne pas seulement les trois sections de La Rochelle mais toute la fédération laquelle à exprimé son opinion et n’est pas entendue.
    Que vous souteniez Ségolène Royal n’empêche pas d’avoir un minimum de sens critique, de jugement lucide et de raison. En cela cet âge dont vous vous prévalez devrait être un avantage: il devrait vous donner de la mémoire, de l’expérience et du vécu :
    Vous soutenez que nous faisons le jeu de la droite. C’est une argumentation faible car au contraire nous protégeons le PS. Rappelez vous, en 1995 madame Royal a jeté son dévolu sur la mairie de Niort. Les militants dans un vote interne on rejeté ce parachutage. Elle en a appelé au national qui l’a imposé. Résultat, elle sera battue…
    C’est « bis repetita placent » que vous voulez ? N’oubliez pas que La Rochelle « belle et rebelle » n’aime pas qu’on la violente…

  8. la grignette dit :

    J’ai passé l’âge de faire des crises de paranoïa et de me faire tancer comme une gamine.
    Des trois raisons que j’ai évoquées vous n’en avez retenu qu’une, alors que les autres étaient bien plus importantes …
    Par votre querelle vous donnez des arguments à vos futurs adversaires de droite, ce qui n’est pas intelligent. Porter sur la place publique ce que vous voulez résoudre « en interne » n’est pas la solution. Vous ne vous adressez en fait qu’aux trois sections de votre circonscription. Faites votre cuisine entre vous et n’éclaboussez pas ceux qui cherchent leur solution dans le calme.

  9. iledere dit :

    La consultation de sudouest.fr est gratuite…
    Le dernier « Poing et la Rose » est paru avant les primaires. Si vous ne l’avez pas reçu, voyez avec votre secrétaire de section s’il n’y a pas un problène d’adresse. Mais de grâce, pas de parania :vos arguments sur une distribution basée sur le sexe ou l’élitisme sont ridicules…

  10. hpai dit :

    Les royalistes ont le culot de dire dans la presse qu ‘ils ont gagné le bras de fer sous pretexte que la commission des élections a déclaré que cette circonscription etait réservé pour une femme.
    C’est aller un peu vite en besogne car la fameuse commission n ‘est que consultative et sa proposition n ‘est pas actée.
    Il est possible que le conseil national confirme cela mais il peut aussi prendre en compte les propositions du conseil fédéral.
    Les militants des trois sections que compte la circonscription auront donc à choisir entre Olivier Falorni et Ségolene Royal OU entre Ségolene Royal et une ou plusieurs femmes qui ne manqueront pas de manifester à bon droit leur candidature .
    Pour ma part à titre personnel je doute que la Présidente se risque dans ce type de primaire. L ‘avenir le dira.

  11. la grignette dit :

    Tout le monde n’a pas les moyens de s’abonner à Sud-Ouest, ni l’envie … dans la fédération. Quand à la feuille d’info interne, il y a bien longtemps que j’en ai vu la couleur , parce que je suis une femme ? ou parce que divers disfonctionnements en ajournent certaines distributions ? ou parce que … même militante et cotisante je ne fais pas partie d’une des sections d’élites ?

    Où commence l’arbitraire et où finra-t-il ?

  12. Anne dit :

    Je me demande comment aurait réagi Maxime BONO si pour succéder à Michel CREPEAU, Solférino avait parachuté un marquis(ou une marquise) parisien à sa place. On peut aussi noter qu’il était clair qu’il serait le successeur de Crépeau. Aujourd’hui, à la Rochelle, c’e n’est pas un homme ou un femme qui sera le successeur de M. BONO, mais une quasi secte : Désir d’avenir dont Ségolène ROYAL est la femme providentielle et s’il y un problème dixit M. Bono pourquoi pas mmessSIMONE ou JAUMOUILLE. Vraiment peu flatteur pour elles ce propos, elles sont donc interchangeables.

    Question : Aujourd’hui, Il y a donc des circonscriptions réservées aux femmes et d’autre aux hommes
    Il est interdit à un homme de se porter candidat dans une circonscription réservée à une femme.
    Est-il interdit à une femme de se porter candidate dans une circonscription réservée à un homme ?
    Quid de l’histoire et des compétences des élus d’une collectivités ?

    Qui sera le suppléant de Mme ROYAL. Si celle-ci devient ministre, il deviendra député dans une circonscription réservée à une femme si j’ai bien compris le système ?

  13. Jean-Marie dit :

    François tu fais dans l’insulte stérile !

    Je te confirme que je n’avais aucune connaissance de la candidature de Falorni pour la simple raison que je ne lis pas Sud Ouest et d’autre part je ne reçois pas également la chaine régionale.

    Tu peux donc me faire le procès de la mauvaise foi si cela te fais plaisir.
    Quoiqu’il en soit le soir du vote jamais Olivier Falorni n’a pas indiqué qu’il était candidat ce qui à défaut du Poing et la Rose aurait été une information directe et responsable.

    Pour ce qui est du raccourci que tu veux bien soulever à savoir que Sud Ouest serait à la solde de Falorni cela n’engage que toi, moi je ne l’ai ni dit ni pensé.

  14. françois dit :

    Quelle mauvaise foi… Après avoir mis en doute la déclaration et vu sa mauvaise foi dénoncée par la preuve, le dénommé Jean-marie sous entend que Sud Ouest est à la solde de Falorni. Mais Maxime a annoncé sa décision sur France 3 et la candidature de SR l’a été sur Sud Ouest… Le poing et la rose, feuille d’info interna à la fédé ne parait qu’une fois par mois… Décidément vous êtes un incorrigible crétin…

  15. Jean-Marie dit :

    Pardonnes-moi mais je ne lis pas Sud Ouest…

    Voilà donc que l’organe de presse du Premier Fédéral est Sud Ouest …? Cependant j’avais appris depuis longtemps que c’était sa tribune préférée
    Je pensais que nous avions le Poing et la Rose mais je comprends que la tribune du Sud Ouest est plus confortable pour ne passer qu’un son de cloche et le faire entendre au monde entier dans une victimisation indécente et outrancière.

  16. iledere dit :

    Erreur, la déclaration de sa candidature à l’investiture à été faite et publiée dans SudOuest le 25 Octobre…
    http://www.sudouest.fr/2011/10/25/la-rochelle-olivier-falorni-candidat-a-la-candidature-pour-les-legislatives-536311-710.php

  17. hpai dit :

    Les statuts du PS exigent que ce choix soit confirmé et ratifié juridiquement par les militants.
    Ce ne serait pas la premiere fois que les instances nationales n ‘en tiendraient pas compte mais
    ce pourrait etre un bel exemple de « démocratie participative » si les militants désavouaient
    ce choix et ces pratiques du fait accompli. Il est souhaitable que les trois sections de cette
    circonscription se dressent contre cet arrangement arbitraire.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons