Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

27 septembre 2011

Geneviève de Fontenay arrêtée par la police

Filed under: 12 - Brèves — iledere @ 12:00

Geneviève de Fontenay arrêtée par la police L’ex présidente du Comité Miss France et désormais présidente de Miss Nationale avait déjà semé la police dans les environs du tribunal de Nanterre en mars 2010. Les forces de l’ordre ont, cette fois, fait stopper sa voiture alors qu’elle se rendait à l’élection de sa miss locale. Les auditeurs de France Bleu Pays de Savoie, pour qui elle était interviewée en direct, sont sous le choc. La dame au chapeau a du le concéder à l’antenne : « Il y a les gendarmes, je dois interrompre la conversation ».

Geneviève de Fontenay est une conductrice comme les autres, à qui il peut arriver de faire des bêtises. Et quand elle enfreint la loi, elle se fait arrêter. Mais ce type de mésaventures est, à ses yeux, bien moins grave qu’une photo légèrement dévêtue d’une de ses miss. Pour preuve, ce week-end, sur une route de Hante Savoie, elle a pris toute la cabale avec le sourire. Il s’agissait ici d’une infraction au code de la route : des policiers ont pu l’apercevoir en train de téléphoner au volant. Et, rien que ça, elle donnait une interview en direct à une station de radio. L’incident a ainsi été partagé en live avec les auditeurs : « Il y a les gendarmes, je dois interrompre la conversation ».

Mais ce soir là, la police était royale. Selon le Dauphiné Libéré et France Soir, les forces de l’ordre ont été très conciliantes avec la dame au chapeau. Il n’aurait pas été question de PV… et en plus, elle a reçu une escorte. Geneviève s’en est expliquée une fois sur le plateau de l’élection de Miss Pays de Savoie : « Les gendarmes m’ont fait arrêter la voiture, mais ils ont été charmants. Je leur ai dit que je donnais une interview. En plus, je n’étais pas dans la bonne direction pour venir à Gaillard, et ils m’ont gentiment escortée jusqu’ici ».

Bravo pour l’exemple. Pour le commun des mortels, l’article R.412-6 du Code de la route prévoit pour ce type d’infraction une amende forfaitaire de 35 euros avec un retrait de deux points sur le permis.

par Clémentine Hautaine pour orserie.fr

14 août 2011

Haaaa ! Le savoir faire français !

Filed under: 12 - Brèves,20 - UMP — iledere @ 12:00

guéant, intérieur, emeutes, grande bretagne, Royaume, bobbiesJ’apprends ça en lisant le monde !

La France, via le cabinet de Claude Guéant ministre de l’Intérieur , vient de proposer à la Grande Bretagne, son expertise pour aider à lutter contre les émeutiers !!

C’est la 2ème fois cette année que la France propose son expertise à une puissance étrangère. La première fois c’était à la Tunisie ….

Je souhaite à la Couronne britannique que cela se termine mieux …

Blague à part, la France va encore passer pour la donneuse de leçon à un pays qui n’en demande pas.

Certes, en 2005 les policiers français ont pu éviter la multiplication des morts en gardant leur sang froid. Mais sinon …. Les policiers n’ont nullement empêché que les émeutes aient lieu. Le pouvoir politique a été complètement dépassé.

Et pour le reste, les causes de déclenchement des émeutes de 2005 n’ont pas disparu.

Du coup la France risque bien de se voir proposer une offre d’expertise par les Britanniques.

On aurait encore l’air fin.

Par Iconoclaste pour son blog « J’ai rien à dire! et alors ?? »

19 mai 2011

Les chemins de la liberté

Filed under: 07 - Justice,12 - Brèves — iledere @ 6:30

En quelques semaines, et au prix d’un millier de morts au total, les peuples tunisien et égyptien se sont débarrassés pacifiquement de leur dictateur. Rapidement, le mouvement s’est étendu, du Maroc à la Syrie, en passant par l’Arabie saoudite et l’Irak. Partout une même aspiration à la liberté, à la dignité, partout une même volonté de non-violence.

Aucun pays arabe n’a été épargné, même pas les riches Emirats arabes unis où des opposants ont été arrêtés et une association de défense des droits humains mise sous tutelle. La rapidité avec laquelle les flammes de la révolte, portées notamment par la télévision Al-Jazira, se sont propagées a fait éclore quelques illusions : le changement serait rapide ; les régimes tomberaient les uns après les autres comme des châteaux de cartes ; les lendemains, au sens propre, chanteraient.

Il n’en a rien été. La contre-révolution s’est déployée à Bahreïn, avec l’intervention de troupes du Golfe. La Libye a basculé dans une guerre qui a permis l’intervention de l’OTAN (lire « L’OTAN dans l’engrenage Libyen »). Le président yéménite Ali Abdallah Saleh s’accroche à son trône. Le pouvoir syrien tente de broyer son opposition. Et les tâches devant les peuples égyptien et tunisien sont immenses, notamment dans le domaine économique et social.

Assistera-t-on, comme en 1848 en Europe, à l’écrasement du « printemps des peuples » ? Nombre de commentateurs s’y résignent. Ce pessimisme englobe pêle-mêle ceux qui pensent que les Arabes ne seront jamais mûrs pour la démocratie ; ceux qui agitent une fois de plus la menace islamiste ; ceux qui s’enferment dans le temps médiatique : toute lutte qui s’étend sur plus d’une semaine est dans une « impasse », toute crise qui se prolonge sur plus d’un mois « s’enlise ». Pourtant, en juillet 1790, un an après la prise de la Bastille, la France était encore une royauté et l’Europe paraissait immobile…

Il était sans doute naïf de penser que des dictateurs, retranchés dans leurs forteresses depuis des décennies, allaient rendre les armes sans résistance. Ou même que leur chute signifierait un changement de système social. Les pouvoirs en place disposent de moyens de répression puissants, dont on a pu mesurer la terrible efficacité, même si leur usage n’a ni fait taire les citoyens ni ramené l’« ordre ». (more…)

22 avril 2011

Le son des indépendances africaines

Filed under: 12 - Brèves — iledere @ 12:00

Les évènements de Cote d’Ivoire ont pu exciter la curiosité de la nouvelle génération pour qui les accords de Brazzaville ne font résonner aucun souvenir… La musique africaine, elle, résonne partout dans le monde. Elle connait un succès important et son influence est partout. Court hommage :

« Moi monsieur j’ai eu la belle vie
Au temps béni des colonies
Les guerriers m’appelaient Grand Chef
Au temps glorieux de l’AOF (1). »

A écouter Michel « Bwana » Sardou (2), c’était le paradis, ou presque, au bon vieux temps de la IVe République. De l’autre côté de la Méditerranée, le son de cloche est différent. Engagé en 1944, le mouvement de libération des pays africains connaît un apogée en 1960, quand seize pays recouvrent enfin leur liberté. Cinquante ans après, la France, qui n’est jamais avare en commémorations, déborde de parutions discographiques autour du continent outragé, puis libéré.

Les vingt années suivant les indépendances ont donné lieu à une bande-son dont on peine encore à dénicher tous les trésors. Emblématique de cette période, le classique d’entre les classiques panafricains, Indépendance Cha Cha, du Congolais Grand Kallé, ouvre logiquement le bal du coffret « Afriques indépendantes » (3). Après un premier disque thématique (« Afrique engagée »), cette anthologie en propose quatre autres autour de quatre pays : Mali, Sénégal, Guinée et Congo. A chaque fois, la sélection fait la part belle aux grands orchestres des années 1960 et 1970 — souvent financés par les gouvernements en place afin de célébrer les nouvelles politiques nationales — tout en présentant des productions plus récentes. (more…)

19 novembre 2010

Hypo-président

Filed under: 12 - Brèves,20 - UMP — iledere @ 12:00

A moins de deux ans de l’échéance présidentielle de 2012, c’est peu dire que Nicolas Sarkozy n’est plus en majesté. Impopulaire comme rarement un président de la République l’a été, il s’est révélé incapable de changer de Premier ministre en cours de mandat.

La reconduction de François Fillon sonne comme un terrible aveu de faiblesse. L’ancien champion de la « rupture » a également bonne mine avec un gouvernement lesté par d’anciennes figures chiraquiennes comme Alain Juppé, Michèle Alliot-Marie ou François Baroin. Laisser Jean-François Copé, l’un des dirigeants de la droite les moins encombrés de scrupules, s’emparer de l’UMP est une autre signe, et non des moindres, de la perte de puissance élyséenne.

C’est un gouvernement de combat électoral de droite cohérent, nous répète-t-on. C’est oublier que la droite a toujours été diverse et que l’absence de sa composante centriste pèsera dans les prochains épisodes. Aux voix critiques de François Bayrou et Dominique de Villepin, vont désormais s’ajouter celles de Jean-Louis Borloo et Hervé Morin.
On peut aussi être dubitatif face à la stratégie dite du premier tour qui privilégie le rassemblement de l’électorat de droite et la récupération de son extrême. Nous ne sommes plus en 2007. Les Français ont été douchés par l’absence de résultats du pouvoir en matière de sécurité. La mobilisation contre la réforme des retraites a également montré la profondeur de l’indignation populaire à l’égard d’une politique injuste. On voit mal comment un quelconque « virage à droite » pourrait sauver le pouvoir sarkozyste.

Par Eric Dupin pour son blog « les murmures d’Eric Dupin »

17 novembre 2010

64% des Français ne font pas confiance au nouveau gouvernement

Filed under: 12 - Brèves — iledere @ 12:00

Toutes tendances politiques confondues, 51% des Français, considèrent que l’entrée au gouvernement d’Alain Juppé est une « mauvaise chose ».

64% des Français ne font « pas confiance » au nouveau gouvernement Fillon nommé dimanche et ils sont 89% à penser qu’il va poursuivre la politique qui a été menée depuis l’élection de Nicolas Sarkozy à l’Elysée en 2007, selon un sondage Harris Interactive pour Europe 1.

Selon le sondage réalisé en ligne le 15 novembre, 64% des Français ne font pas confiance au nouveau gouvernement Fillon « pour mener une politique répondant à leurs attentes ». 36% lui accordent leur confiance. Départ de Borloo approuvé
89% des personnes interrogées estiment que le nouveau gouvernement va « poursuivre la politique qui a été menée depuis l’élection de Nicolas Sarkozy ». 11% disent s’attendre à une politique « différente ». 51% des Français, toutes tendances politiques confondues, considèrent que l’entrée au gouvernement d’Alain Juppé est une « mauvaise chose » (49% une « bonne chose »). Xavier Bertrand recueille 58% d’opinions négatives (contre 42%). En revanche, la présence au gouvernement de Michèle Alliot-Marie recueille 53% d’opinions favorables (contre 47%). Enfin, 72% des Français pensent que Jean-Louis Borloo a eu raison de ne pas participer au nouveau gouvernement. 28% jugent qu’il a eu tort. L’enquête a été réalisée en ligne auprès d’un échantillon de 775 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française (méthode des quotas).

(Nouvelobs.com avec AFP)

26 août 2010

Emplois fictifs : accord en vue entre l’UMP et la mairie de Paris

Filed under: 12 - Brèves,20 - UMP — iledere @ 12:00

Ce retrait « permettrait à Chirac de se retrouver sans adversaire ni accusation face au tribunal ».

Un protocole d’accord engageant l’UMP à reverser les trois quarts de la facture des emplois fictifs qui valent à Jacques Chirac d’être renvoyé en correctionnelle a été signé et devrait être soumis au prochain Conseil de Paris, affirme Le Canard enchaîné à paraître mercredi 25 août.

Contactée par l’AFP, la mairie de Paris a confirmé mardi soir que le protocole serait soumis au vote lors du prochain Conseil de Paris des 27 et 28 septembre ou lors de celui de mi-octobre. Elle a aussi confirmé la somme révélée par l’hebdomadaire satirique : la mairie de Paris récupérera au total 2,2 millions d’euros, dont 1,65 million versés par l’UMP et 550 000 euros par l’ancien président de la République et maire de Paris Jacques Chirac.

2,2 MILLIONS D’EUROS
En octobre 2009, l’ex-chef de l’Etat a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris des chefs de « détournements de fonds publics » et d’ »abus de confiance » pour 21 emplois de complaisance présumés payés entre octobre 1992 et mai 1995 par le cabinet du maire de Paris, fauteuil qu’il occupait alors. Le procès où il doit comparaître avec neuf autres prévenus est attendu fin 2010 ou début 2011. Selon Le Canard enchaîné, « la somme (de 2,2 millions d’euros) prend en compte les salaires et les charges des salariés fantômes, les intérêts légaux et les frais d’avocats engagés par l’équipe Delanoë. En échange, la ville retirera sa constitution de partie civile« . Ce retrait « permettrait à Chirac de se retrouver sans adversaire ni accusation face au tribunal, puisque le parquet a déjà fait savoir qu’il allait requérir la relaxe« , ajoute le journal.

LEMONDE.FR avec AFP

23 août 2010

Amine, « l’Auvergnat » d’Hortefeux, quitte l’UMP

Filed under: 12 - Brèves,20 - UMP — iledere @ 15:32

Le jeune militant UMP raillé en 2009 par le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, qui avait été condamné pour racisme à la suite de ces propos, a annoncé, lundi 23 août, sa décision de quitter le parti majoritaire.

Amine Benalia-Brouch, qui annonce sa décision sur son profil Facebook, a expliqué à Reuters qu’il révélerait ultérieurement les raisons de son choix. « Il y a des choses qui ne m’ont pas plu », a déclaré le jeune homme.

Dans une vidéo filmée en septembre 2009 et visionnée plus de 1,3 million de fois sur Internet, on peut voir une participante de l’université d’été de l’UMP déclarer en parlant d’Amine Benalia-Brouch : « Il est catholique, il mange du cochon et il boit de la bière… » Brice Hortefeux avait alors répondu : « Ah, mais ça ne va pas du tout, alors, il ne correspond pas du tout au prototype, alors. C’est pas du tout ça. » L’enregistrement laisse ensuite entendre une militante ajouter : « C’est notre petit Arabe… », puis le ministre dire : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. »

Brice Hortefeux a été condamné le 4 juin 2010 à 750 euros d’amende et 2 000 euros de dommages et intérêts pour injure à caractère racial pour ces propos. Le ministre de l’intérieur, qui s’était dans un premier défendu en expliquant qu’il parlait des Auvergnats, a fait appel de cette décision.

LEMONDE.FR avec Reuters

22 juillet 2010

Rama Yade aux Colombiens : donnez, petits pigeons !

Filed under: 12 - Brèves,humour — iledere @ 12:00

pigeon.1279556242.jpgOn ne présente pas Rama Yade, dont l’ambition est grande, qui frôle parfois l’hubris et se prend volontiers pour une aigle, bien qu’une anonyme consœur du gouvernement l’ait perfidement comparée à un psittacidé*.
Elle dispose, comme beaucoup de ses compères ministres, d’un “parti de poche” (un nom très approprié) nommé “Agir pour Colombes“, dont l’objet déclaré, d’une grande originalité, est de “servir les Colombiens”. Les Colombiens étant les habitants de Colombes, importante ville altoséquanaise où Mme Yade essaye, pour le moment en vain, de se tailler un fief électoral.
Mais prenez garde à la polysémie, Rama ! car colombien est synonyme de colombin, qui a de multiples significations, dont “jeune homme naïf”, et même “étron”. Il a surtout un sens ornithologique (”qui appartient aux colombes et pigeons”) qui n’aurait pas dû vous échapper : ces “partis de poche” ayant pour unique but de vider leurs poches, les Colombiens ne vont-ils pas comprendre qu’on les prend pour des pigeons ?

Lu avec jubilation sur « le blog des correcteurs du Monde »

* si l’on en croit le Canard (encore un volatile) du 23 juin : “Barreau par barreau, elle s’est ainsi hissée sur l’échelle de perroquet”, aurait déclaré cette perfide.

Donnez, petits pigeons, sur l’air de “Dormez, petits pigeons” : berceuse chantée par Michel Simon dans une scène fameuse du non moins fameux film Drôle de drame.

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons