Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

7 novembre 2011

« On a touché le fond »

Filed under: 13 - PS,16 - Ile de Ré — iledere @ 8:22

 Samedi, le Stade Rochelais a réuni les socialistes, de Jean-François Fountaine à Olivier Falorni (à gauche) à Maryline Simoné (à droite), en passant par Maxime Bono… durant 80 minutes.  photo d. j.  Vendredi soir, la réunion de la section La Rochelle-Ville était plus que tendue. Une centaine de militants sont sortis dans la rue en signe de protestation.

Les habitants de la rue de la Pépinière, à La Genette, ont dû se poser des questions vendredi soir, quand une centaine de personnes sont brusquement sorties de la salle Émile-Combes, avant d’y retourner un peu plus tard.

À l’origine de cet attroupement, non pas une pause cigarette, mais une petite phrase, lâchée au cours d’une réunion de la section rochelaise du Parti socialiste. Maryline Simoné, conseillère municipale et vice-présidente du Conseil régional, favorable à la candidature de Ségolène Royal dans la première circonscription, a comparé des propos tenus par Olivier Falorni dans la presse, mettant en avant ses origines rochelaises, « aux thèses du FN ». Scandale dans l’assistance, les trois-quarts des militants présents ont quitté la salle. Ils ne sont revenus que lorsque Maryline Simoné s’est éclipsée.

« Ras-le-bol de ce duel d’ego »
« Je n’en ai pas dormi de la nuit, cela traduit l’état d’exaspération des militants », confiait Maxime Bono, au lendemain de la réunion houleuse, dans la tribune du stade Marcel-Deflandre, assis entre Olivier Falorni et Maryline Simoné. À la fin du match de rugby, le maire s’est entretenu avec le premier, concluant la conversation par une tape amicale sur l’épaule. « Il faut calmer le jeu, je suis en train de le faire. Je vais rencontrer tout le monde, un par un », nous annonçait-il. (more…)

6 novembre 2011

Législatives : Royal porte plainte contre « Le Point » pour diffamation

Filed under: 13 - PS,16 - Ile de Ré — iledere @ 6:30

Ségolène Royal, à Paris le 9 octobre 2011 lors du premier tour de la primaire PS.Ségolène Royal, candidate socialiste aux élections législatives à La Rochelle*, a déposé une plainte en diffamation contre Le Point pour un article faisant le lien entre sa candidature et une subvention régionale accordée à la ville en 2011, a-t-on appris samedi 5 novembre auprès de son entourage.

Dans un communiqué, la présidente de la région Poitou-Charentes explique que, dans son dernier numéro, l’hebdomadaire a publié « sous le titre ‘Le gros cadeau de Royal à La Rochelle’, des allégations à caractère diffamatoire, mettant en cause » sa gestion de présidente de région, « fondées sur des inexactitudes flagrantes et portant gravement atteinte à l’exercice de ses fonctions ».

UNE SUBVENTION « RONDELETTE » COMME « FAVEUR »
L’hebdomadaire évoque une subvention de 12 millions d’euros accordée en mai par la région Poitou-Charentes à la ville de La Rochelle pour l’agrandissement de son port, somme jugée « rondelette » et « qui avait intrigué ». « A l’assemblée régionale, plusieurs élus, de la majorité comme de l’opposition, y voient une faveur faite à Maxime Bono en échange de sa circonscription », peut-on lire dans l’article. (more…)

25 octobre 2011

Saut en parachute au dessus de La Rochelle

Filed under: 13 - PS,15 - Fédération 17,16 - Ile de Ré — iledere @ 12:00

Ségolène Royal députée ? « Un parachutage » pour des socialistes rochelais
Maxime Bono, député-maire-Président de la communauté d’agglomération,  a implicitement confirmé la candidature Ségolène Royal aux législatives de 2012 à La Rochelle. Les socialistes rochelais n’ont pas l’intention de se laisser faire : « Une primaire, sinon, ici, le PS va vers l’explosion »

L’annonce, par Ségolène Royal, dimanche soir, de son possible retour à la case législatives en juin prochain a fait l’effet d’une petite bombe en Poitou-Charentes puisqu’elle a précisé qu’elle se présenterait dans « sa » région.

Dans quelle circonscription ? Le suspense n’a pas duré longtemps. Il a été levé ce lundi après midi lors d’un tchat sur SudOuest.fr du député-maire de La Rochelle Maxime Bono, lequel a révélé avoir changé d’avis.

En effet, en juin dernier, il se disait à nouveau partant pour la députation. Il a dit le contraire lundi, ajoutant qu’il serait souhaitable que la circonscription puisse être réservée à une femme. Comme il lui était demandé si cette femme pourrait être Ségolène Royal il a lancé : « Qui s’en plaindrait ? ».

Qui s’en plaindrait ?
Quantité de socialistes rochelais lesquels n’ont pas l’intention de laisser se dérouler ce « parachutage » dans la tranquillité. « Elle n’a aucune attache, aucun passé ici, c’est un parachutage », grogne l’un d’eux.

Il faut dire que depuis des années déjà, au sein du Parti socialiste de Charente-Maritime – et tout spécialement à La Rochelle, la bagarre fait rage entre partisans de Ségolène Royal regroupés au sein de « Désirs d’avenir » et nombre d’autres militants. (more…)

25 septembre 2010

Xynthia: les sinistrés victimes des manoeuvres politiques

Filed under: 15 - Fédération 17,16 - Ile de Ré — iledere @ 6:30

Les victimes de la tempête Xynthia attendent toujours de connaitre le sort final qui sera réservé à leurs habitations. Un dernier rapport d’expertise diminue la part des zones noires. Mais entre récupérations politiques et rapport officieux, les sinistrés semblent être les grands oubliés des manoeuvres politiciennes.

L’indemnisation des victimes de la tempête Xynthia est devenue un terrain de manœuvres politiques. Dernier épisode en date, la révélation d’un rapport d’experts par le Figaro (21/09) suggérant aux Pouvoirs Publics de réduire de 25% le nombre de maisons promises à la destruction et classées en zone noire pour cause de trop grande exposition aux dangers d’inondation. « L’arrivée de ce rapport nous a fait plaisir, nous a déclaré Renaud Pinoit, vice-président de l’AVIF (Association des victimes des inondations de la Faute-sur-Mer et de ses environs). Nous avons demandé avec insistance que les experts viennent sur le terrain, au lieu de dessiner les zones depuis leur bureau de Paris ou de Poitiers. Et ils sont venus nous voir et ont rencontré les élus. » Appel pressant encouragé par des historiens et des chercheurs, tel Thierry Sauzeau dont nous publions le point de vue (voir document ci dessous). Un seul élu n’a pas été consulté: Philippe de Villiers, le président du Conseil Général. Ce qui lui a permis d’exiger – et d’obtenir – du ministre de l’Environnement Jean-Louis Borloo qu’il se démarque du rapport. Pis. Il s’est même aventuré à prétendre que les maisons écartées de la démolition par les experts devenaient invendables. Ce qui se révèle faux après enquête. Ce sont les Domaines qui se sont portés acquéreurs, quoi qu’il arrive, s’engageant, au nom de la solidarité nationale, à racheter généreusement, parfois jusqu’à 10% au-dessus de la valeur estimée, les habitations de ceux qui le souhaitaient, à condition qu’ils habitent dans une zone définie depuis avril, offre valable jusqu’à fin octobre. Bref, une habitation peut ne plus être classée en zone noire et pourtant être rachetée par les Domaines. Mais Philippe de Villiers tient à montrer qu’il est le meilleur défenseur des sinistrés. Quitte à tordre la réalité. Et quitte à retarder une fois encore la résolution des problèmes des sinistrés. « Les habitants ont besoin de savoir très vite et de façon définitive où sont placées leurs maisons, poursuit Renaud Pinoit ». Invité à participer à la conférence de presse du Président du Conseil général, il a pris ses distances. Et a publié sur le site de l’association, le tracé des nouvelles zones. Il lui avait pourtant été demandé de les garder pour lui, discrètement, comme pour ne pas officialiser le rapport. (more…)

16 juillet 2010

Vacances

Filed under: 16 - Ile de Ré — iledere @ 6:20

Le blog des socialistes de l’île de Ré est temporairement arrêté durant trois jours (vendredi 16 samedi 17 et dimanche 18) pour cause de vacances.
Votre webmestre va courir la Toffee Cup au Cap Ferret. Son maigre salaire de prof ne suffisant plus à couvrir ses dépenses somptuaires, le voici obligé de jouer les mercenaires sur des bateaux amis… En attendant de travailler sur des bateaux ennemis dans la droite ligne de notre traître étalon

Dés lundi, les informations reprendront au rythme de 2 par jour : matin et midi. Et je vous parie que les affaires Bettencourt continueront à défrayer la chronique…
Amitiés socialistes à toutes les lectrices et tous les lecteurs…

Alain Renaldini

5 juillet 2010

Record

Filed under: 05 - Presse, média, Internet,16 - Ile de Ré — iledere @ 19:46

Vous l’avez peut-être remarqué sur la colonne de gauche du blog, il y a le classement Wikio, classement de notoriété. Pour ceux qui désirent savoir comment fonctionne ce classement mensuel, c’est  ICI que cela se passe…

Le classement de Juillet, qui mesure la notoriété en Juin est tombé et le blog de la section socialiste de l’île de Ré est 28 ème, dans le classement des blogs politiques. Son meilleur score, je croie.
Et 122 ème blog toutes catégories confondues…

Cool. mais la lutte continue…

Alain Renaldini

19 avril 2010

Bussereau de toutes parts

Filed under: 16 - Ile de Ré — iledere @ 12:00

gdecote2.JPGPour la communication, tout est bon !
C’est comme… oui, c’est pareil. Les foyers de Charente-Maritime viennent de recevoir le merveilleux magazine diffusé par son admirable Conseil Général que préside le génial Bussereau injustement battu à plate couture (par une nana, en plus…) aux élections régionales. Les peuples sont ingrats, c’est connu. Mais celui de Charente-Maritime l’est encore plus que les autres !
Voyez dans cette magnifique revue multicolore comme notre Saint Dominique a bien géré les suites de la tempête Xynthia, et admirez comme nous avons tous été solidaires. Comme nous allons l’être encore plus avec 6% d’augmentation de nos impôts locaux. (une décision à laquelle il a vite renoncé… Il y a des élections cantonales en 2011 et Bussereau a déjà augmenté les impôts de 5 % par an depuis 5 ans…Note du Webmestre)
Surtout, appréciez la manière dont l’homme qui parlait à l’oreille des sinistrés sait concilier avec tact et intelligence ses fonctions nationales et locales… Il a même fait venir Sarko sur les lieux du désastre ! Le péquenot de base est vivement invité à s’esbaudir. Et on en vient à se demander pourquoi 61% des électeurs n’ont pas cru en cet homme si cohérent, si respectueux de ses administrés, si généreux, si bien organisé, si conscient des questions environnementales, si amoureux de la nature, si solidaire, si… si providentiel en un mot. On se demande et on se demandera longtemps !

Ici, en Saintonge maritime, de nombreux ostréiculteurs — qui n’avaient pas précisément besoin de ça en ce moment — ont souffert et continuent de souffrir des conséquences de Xynthia.
Pourtant, on pourrait considérer que globalement nos côtes ont été plus épargnées que d’autres… Ce serait oublier un peu vite la spectaculaire avancée de la mer que l’on peut voir sur notre photo prise du côté de la Grande Côte. Là, « le trait de côte » recule inéluctablement d’année en année. Il faut dire que le Conseil Général que préside l’omniscient Dominique Bussereau ne ménage pas ses efforts pour protéger La Palmyre.

Chaque hiver, depuis des années, c’est un ballet incessant de camions déposant leurs rochers salvateurs. Oui, mais c’est au détriment du reste de la côte ! La mer ne pouvant plus prendre ses aises ici, les prend là. Évidemment, nous n’avons pas les compétences pour développer en ces quelques lignes maladroites, un sujet aussi capital pour l’avenir de notre côte et de toute la région, mais des spécialistes se sont penchés sur la question, des études scientifiques existent, nous les connaissons et Mr Bussereau ne peut les ignorer.

Voilà qui n’a pas empêché le Conseil Général de favoriser l’installation du Club Méd’ dans une zone aussi stratégique. Et aussi menacée…

Cet été, les baignassouts (comme on dit ici) se feront bronzer à la Grande Côte qui, pour les accueillir convenablement, aura été nettoyée  par les services municipaux et par des bénévoles. Tant mieux ! Mais ces vacanciers ne verront pas l’image que nous vous livrons ; elle leur gâcherait sans doute les vacances.
Chaque hiver, au gré des marées et des tempêtes (et du réchauffement climatique), la mer gagne un peu plus sur la forêt. Un forêt judicieusement protégée de la rapacité des promoteurs immobiliers par le Conservatoire du Littoral, mais qui n’est malheureusement pas à l’abri de la montée des eaux. Ni des inconséquences de nos élus départementaux !

Par Les Naufrageurs pour « On n’est pas dans l »amer« 

18 mars 2010

La drôle de visite de Nicolas Sarkozy en Charente-Maritime

Filed under: 16 - Ile de Ré,20 - UMP — iledere @ 6:30

Décidément, la Charente maritime est à l’honneur. En deux semaines, deux visites de Sarkozy, et une kyrielle de ministres depuis Bussereau, le ministre candidat, jusqu’au dernier venu, hier, Hervé Morin ministre de la défense… Le tout sans aucune arrière pensée électorale, bien sûr…
Avec, c’est une habitude établie, les convois sans fin, les avions réquisitionnés et les déploiements de force de l’ordre habituels au cas ou l’autochtone mordrait. On ne sait jamais ce qui peux passer dans la tête des gueux..
Françoise Mesnard nous narre la visite de Morin…

La drôle de visite de Nicolas Sarkozy en Charente-Maritime
Invitée lundi 15 mars en fin d’après midi à accueillir le Président de la République mardi 16 mars à 10h30 sur le tarmac de l’aéroport de La Rochelle , Ségolène Royal ne pouvant se libérer m’avait demandé de représenter le Conseil Régional . Si Ségolène Royal était invitée à accueillir le Président de la République, elle n’était pas conviée à la réunion de travail prévue sur les conséquences de la Tempete Xynthia à la Préfecture de Charente-Maritime.

N’ayant pas saisi cette subtilité (mesquinerie ?) dans l’invitation, je suis allée accueillir le Président sur le tarmac de l’aéroport puis j’ai suivi le cortège jusqu’à la Préfecture de Charente-Maritime ou à l’évidence , la Région n’était pas attendue puisque je n’ai eu droit qu’à un siège de spectateur au fond de la salle.

Qu’importe me suis je dit , ce n’est pas le plus important. La réunion a alors débuté.

Un recensement chiffré sur les conséquences de la tempête a été présenté , les représentants des chambres consulaires ont fait part de la nécessité de d’accélérer les procédures d’assurance, les élus ont fait part de la nécessité d’aider les communes à reconstruire car beaucoup des ouvrages détruits n’étaient pas assurables, Maxime Bono a proposé un avenant Tempête au Contrat de projet ainsi qu’il avait été fait pour la tempête de 99, et enfin le président de la Chambre d’agriculture 17 a témoigné du désespoir de la centaine d’agriculteurs touchés et de la nécessité de leur dire rapidement la hauteur du soutien financier possible afin de savoir s’ils pouvaient continuer leur activité.

En réponse , Nicolas Sarkozy est resté très vague dans ses propositions . Il a surtout insisté sur la nécessité d’empêcher les habitants de venir reconstruire sur les zones inondables dangereuses et sur sa volonté de ne pas construire des digues « immobilières  » . Il n’a pas été possible de savoir où étaient les 3 millions d’euro promis en aide d’urgence par le Président . J’ai été un peu choquée par la réponse faite au Président de la Chambre d’Agriculture accusé d’être trop pressé. Et enfin , pas une proposition concrète sur les dispositifs d’urgence a mettre en oeuvre pour permettre aux entreprises , aux artisans , aux commerçants sinistrés de faire repartir leur activité au plus vite.

Enfin, Nicolas Sarkozy a indiqué qu’il fallait respecter les sinistrés. Si cela est vrai , pourquoi ne pas avoir attendu quelques jours pour éviter toute confusion avec les élections régionales ? (more…)

15 mars 2010

L’île de Ré au régime sans sel

Filed under: 16 - Ile de Ré — iledere @ 12:00

À la Couarde, ce week-end, des centaines de bénévoles ont donné la main aux viticulteurs sinistrés, commeDavid Turbé, au premier plan dans un marigot boueux. (photos xavier léoty)À la Couarde, ce week-end, des centaines de bénévoles ont donné la main aux viticulteurs sinistrés, comme David Turbé, au premier plan dans un marigot boueux. (photos xavier léoty)

TEMPÊTE. Vignerons, producteurs de pommes de terre AOC et sauniers ont vu leur terroir en grande partie brûlé par le sel

Trop souvent réduite à son rôle de réserve – si peu naturelle – à touristes, on en avait oublié que l’île de Ré restait malgré tout un terroir bien vivant. Et c’est hélas à la tempête que l’on doit aujourd’hui cette prise de conscience. Un terroir bien vivant certes, mais désormais ravagé. Parmi les victimes collatérales de Xynthia, des ostréiculteurs et les pisciculteurs de Loix, bien sûr, mais aussi les vignerons, les producteurs de pommes de terre et enfin leurs collègues sauniers. Calamité d’autant plus tragique que certains cumulaient parfois ces trois labeurs au sein de leur exploitation.

1 Les vignes brûlées par le sel
Noyées pendant plus d’une semaine sous l’eau de mer, 145 des 600 hectares de vignes insulaires ne sont encore que de boueux marigots dont on ne sait si le raisin ressurgira un jour. Ce week-end, près de 300 bénévoles ont donné la main à des viticulteurs qui n’ont pour l’heure d’autre choix que de nettoyer leurs parcelles dévastées et envahies par les algues, principalement vers la Couarde-sur-Mer. « Il faudra un gros mois avant de savoir si certaines vignes pourront repartir », prévient Christophe Barthère, le directeur de la coopérative. « Mais il est fort probable que les jeunes vignes, celles dont les racines ne sont pas très profondes, ne survivront pas au sel. Alors nous devrons arracher, puis replanter, ce qui veut dire pas de vendange avant au moins quatre ans. Pour les autres, les analyses de terrain nous donneront plus tard l’ampleur de la salinité. Personne en France n’avait jusqu’ici été confronté à une telle submersion salée, nous n’avons donc aucune certitude en la matière. »

Hormis quelques cèpes dédiés au vin de pays, l’essentiel du vignoble en sursis est ici classé en cognac et pineau. (more…)

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons