Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

20 octobre 2011

Joëlle Ceccaldi-Raynaud (UMP) entendue sur des soupçons de malversations financières

Filed under: 07 - Justice,20 - UMP — iledere @ 6:30

Joëlle Ceccaldi-Raynaud (UMP) entendue sur des soupçons de malversations financières Décidément les proches de Sarkozy devraient bénéficier des cours de morale de Mr Chatel : la députée-maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a été entendue en août comme témoin assisté par un juge de Nanterre dans une enquête sur des soupçons de malversations financières, a-t-on appris mardi auprès de son avocat, confirmant une information du Canard Enchaîné à paraître mercredi.

« Mme Ceccaldi-Raynaud a été convoquée comme témoin assisté le 1er août et a conservé son statut de témoin assisté. L’instruction est clôturée et aucune infraction n’est ni reproché, ni reprochable à Mme Ceccaldi-Raynaud« , a déclaré à l’AFP Me Rémi-Pierre Drai.

Le juge a notifié « courant août » la fin de l’instruction, ouvrant la possibilité aux parties de demander des actes, a précisé Me Drai.

L’instruction judiciaire ouverte à Nanterre pour corruption et abus de biens sociaux est liée à l’attribution d’un marché par le syndicat intercommunal de chauffage urbain de la Défense (Sicudef) à la société Enerpart, créée pour l’occasion par trois associés Jean Bonnefont, ex-dirigeant de Charbonnage de France, Bernard Forterre ex-dirigeant de Vivendi et Laurent Gimel. Enerpart était en concurrence avec d’importants groupes tels que EDF ou Dalkia.

Dans cette affaire, le père de l’élue, l’ex-sénateur-maire UMP de Puteaux Charles Ceccaldi-Raynaud, avec lequel elle est en conflit ouvert depuis plusieurs années, a été mis en examen en 2007 pour « favoritisme, recel d’abus de biens sociaux et corruption passive« . (more…)

19 octobre 2011

La cellule Riposte du clan Sarkozy

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

Elle a été créé, ou plutôt réactivée, en septembre, par Brice Hortefeux. La cellule Riposte du clan sarkozyste rassemble une vingtaine de responsables UMP et travaille aux argumentaires anti-Hollande. On l’a vue à l’oeuvre sur les plateaux de télévision dès dimanche soi, avec une rage rare dans ses premières attaques ad nominem contre le candidat socialiste.

Malheureusement, cette cellule a déjà fait preuve de son inefficacité. Ses sbires sont apparus enragés depuis bientôt trois jours. Et Sarkozy a déjà menacé de dissoudre les incompétents.

Qui sont de la Riposte ?
Jean-François Copé était sur le pont, évidemment. Il a presque tout donné, accusé François Hollande de couard et d’indécis. Le spectacle fut à son comble, mardi en fin de journée, quand l’UMP organisa une convention anti-PS, dans un villa de luxe, le Pavillon Gabriel, à Paris, exactement en face de l’Elysée. On imagine Sarkozy observer l’affaire de ses jumelles…

Pour l’occasion, ils avaient prévu un compteur des milliards que couteraient, sur 5 ans bien sûr, le programme du Parti Socialiste: « 255 milliards d’euros ! » nous a-t-on promis…. Quelle énergie, 8 mois trop tôt…

Depuis 2007 et bientôt 5 ans de mandat de Nicolas Sarkozy, la dette publique de la France a augmenté de plus de 400 milliards d’euros. On applaudit…

La cellule Riposte de l’UMP était bien dotée, riche en cumulards en tous genres. Notez les noms, vous comprendrez mieux le sens de leurs interventions publiques.

  • Nadine Morano, ministre de l’apprentissage et de la Formation Professionnelle, et, accessoirement, déléguée générale aux élections à l’UMP.
  • Laurent Wauquiez, ministre de l’Enseignement Supérieur
  • Thierry Mariani, ministre des Transports, et conseiller régional UMP de Provence-Alpes-Côte d’Azur, (more…)

18 octobre 2011

Après les primaires, Sarkozy veut qu’on parle de lui.

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:41

Il en avait marre. Il voudrait qu’on parle de Lui. Depuis quelques jours que le succès populaire des primaires socialistes est confirmé, il a fait répété à droite combien il y avait des sujets plus importants. Il a raison. Social, dette, affaires, les thèmes ne manquent pas. Maintenant que le candidat socialiste est désigné, il est enfin temps de dresser le bilan de Nicolas Sarkozy.

On ne comprend pas pourquoi Nicolas Sarkozy s’est autant agacé de l’ampleur populaire et médiatique des primaires socialistes. Après tout, que d’autres fassent campagne ne devrait pas le déranger, lui qui n’est pas candidat.

Personne ne l’empêche de travailler.

Jalousie
Nicolas Sarkozy était resté presque tranquille. Point de déplacement intempestif le weekend pour tenter d’attirer l’attention médiatique à lui. La semaine dernière, l’opération berlinoise avait été un fiasco total. Samedi vers 17h30, Alain Minc, le conseiller du soir, a été vu se rendant au Palais.

Les primaires socialistes sont terminées. Elles ont dévoilé deux candidats. Le premier, François Hollande, représentera le Parti socialiste et le Parti Radical de Gauche dans 200 jours exactement. Compte tenu du succès électoral de dimanche, il est assez probable qu’il incarnera, sauf contre-tems ou coup de théâtre, la gauche au second tour. Mais ces primaires ont dévoilé un autre candidat, Nicolas Sarkozy. Hollande est le candidat  le Monarque craignait. Hollande connaît ses sujets et attire au centre. L’exaspération que l’Elysée a montré ces derniers jours révèle bien combien Sarkozy ne pense qu’à ça, sa campagne de réélection. (more…)

14 octobre 2011

Sarkozy ne parvient pas à redresser sa cote de confiance

Filed under: 09 - Evènement,20 - UMP — iledere @ 12:00

Victime de son effacement pendant la primaire PS, le chef de l’Etat perd encore 1 point, à 32 %, dans le baromètre CSA pour « Les Echos ».

C’est, avec le succès de la primaire socialiste, l’une des raisons qui ont poussé Nicolas Sarkozy à revêtir cette semaine ses habits de candidat : si elle lui a permis de corriger son image et de faire un peu oublier son style ostentatoire des débuts, la stratégie de « représidentialisation » ne lui a pas permis de se refaire une santé dans les sondages.

Le dernier baromètre CSA pour « Les Echos » en témoigne. La cote de popularité du chef de l’Etat recule encore de 1 point en octobre. Sur deux mois, il perd 4 points. A peine 32 % des Français disent aujourd’hui lui faire « confiance pour affronter efficacement les principaux problèmes » du pays, soit la même proportion qu’au printemps ou à l’automne dernier.

Défiance dans toutes les catégories d’âge et professionnelles
Dans le même temps, les opinions défavorables à son égard progressent de 1 point, à 65 % (+ 7 points en deux mois). Nicolas Sarkozy, qui veut croire qu’il peut faire la différence sur la crédibilité en 2012, aborde la campagne avec un taux d’impopularité record pour un président sortant. La défiance l’emporte dans toutes les catégories d’âge et professionnelles. Même chez les retraités et les artisans, commerçants, chefs d’entreprise, qui constituent le coeur de son électorat. Quatre de ses électeurs du second tour de la présidentielle de 2007 sur dix ne lui font pas confiance. A six mois de la prochaine échéance, seuls les sympathisants UMP ont une bonne opinion de lui, à 87 %.

Pour Jérôme Sainte-Marie, le directeur du département opinion de CSA, le chef de l’Etat fait à la fois les frais de son absence de pédagogie sur la crise et de son « auto-effacement » pendant la primaire PS. « Les divisions entre les différents candidats n’ont pas été très fortes. Ce qu’ont d’abord entendu les Français, ce sont les critiques contre lui », analyse-t-il. Et de prévenir : « Il ne redeviendra pas populaire comme président de la République. Il ne peut espérer se rétablir que par le combat, que dans le duel ». Un schéma « inverse », selon lui, à celui de François Mitterrand avant la présidentielle de 1988.

Attaques sur le thème de la culture
Nicolas Sarkozy en est désormais bien conscient. En déplacement sur le thème de la culture, jeudi en Haute-Marne, le locataire de l’Elysée a poursuivi ses attaques contre l’opposition, accusée de « s’occuper » d’elle-même et pas des Français. Il a fustigé la hausse du budget de la culture promise par Martine Aubry, qui « n’a pas de sens ». Et s’en est pris aux 300.000 emplois d’avenir inclus dans le projet socialiste : « L’avenir des jeunes, ce n’est pas des faux emplois mais de nouvelles activités ».

Par PIERRE-ALAIN FURBURY pour « les Echos« 

9 octobre 2011

De ces lieux mis au ban de la société (Banlieues)

Filed under: 07 - Justice,11 - société,20 - UMP — iledere @ 12:00

Il est désormais coutume de voir à la veille de chaque élection, présidentielle en l’occurrence, des reportages sur la délinquance dans les zones sensibles de l’hexagone défilés en boucle dans les médias. Depuis quelques semaines, des chaines comme TMC, diffusent des enquêtes sur les quartiers et le grand banditisme qui sévit dans ces lieux populaires.

Le plus étonnant, c’est que tout au long de ce genre de documentaire, les enquêteurs tentent d’esquisser un portrait héroïque des forces de l’ordre en diabolisant les suspects pourchassés. En effet, lors d’une récente enquête, diffusée sur TMC, sur le trafic de drogue dans les quartiers sud de Lille – où je réside – le film se portait particulièrement sur un jeune que la Police avait surnommé « Scrabble ». Ce dernier, poursuivi par les forces de l’ordre pour trafic de stupéfiants, nous était décrit comme le grand caïd du Nord. Très vite, pour qui ne connaît pas Scrabble, celui-ci était apparu comme l’ennemi local à abattre Or, le suspect en question, que beaucoup de jeunes lillois ont reconnu malgré le cryptage, n’était en réalité rien d’autre qu’un petit dealer qui n’avait rien d’un grossiste ou d’un caïd. Au fond, ce genre de documentaire fait plus de cinéma que d’enquête journalistique.

C’est une ruse médiatique bien connue qui a pour seul dessein d’alimenter le sentiment d’insécurité au sein de la cité et ainsi pousser les citoyens à voter sous la force de l’émotion. On amorce ainsi le vote actif, rationnel, pour déclencher un vote réactif, émotionnel. La diabolisation des « banlieues » – terme à l’acception péjorative – est une méthode désormais traditionnelle employée par de perfides politiciens pour jouer sur le sentiment d’insécurité. En effet, certains démagogues assoiffés de pouvoir manipulent, en temps d’élection particulièrement, avec une indigence exécrable, l’amygdale collective, surfant ainsi sur les émotions et la peur.

Le principal défi que nous devons relever actuellement est de réconcilier ces zones populaires avec le reste de l’hexagone français. Il incombe à notre société de reconsidérer le rapport qu’elle entretient avec ces territoires sensibles en y exploitant ce qu’il y a de plus positif et de plus bénéfique au profit de la cité plutôt que de les réduire sans cesse à leurs fléaux qui encore une fois sont la conséquence d’une politique démesurée, plus en phase avec les valeurs qu’elle prétend défendre. Aussi, supprimerions-nous ces frontières psychologiques séparant la France d’une partie de ses terres – certes sensibles – et ferions-nous des quartiers populaires un atout pour la société. Et, à ce titre, pas uniquement en les réduisant au rap, à la comédie ou au sport, comme s’ils n’étaient bons qu’à chanter, faire rire, ou à courir derrière un ballon. Il y a un potentiel intellectuel, culturel, et même politique énorme dédaigné par la cité. (more…)

7 octobre 2011

Courtial, le nouveau Douillet, est champion du monde de magie

Filed under: 20 - UMP,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 12:00

La proposition de loi déposée le 11 mai avec le nom d'Edouard Courtial.Edouard Courtial est en passe de se faire un nom. Plus connu sous l’appellation « nouveau Douillet », le nouveau secrétaire d’Etat des Français de l’étranger avait signé une proposition de loi (PPL) « visant à permettre la perte de nationalité pour les citoyens non domiciliés fiscalement en France ».

Vous pouvez cliquer sur le lien de cette PPL déposée le 11 mai 2011 par une brochette de députés UMP : son nom n’y est plus.

On vous jure que le 29 septembre, lorsque nous avons mis en ligne cette information débusquée par un de nos internautes, le nom de Courtial y était bien. Pour preuve, la capture d’écran ci-dessous.

Vous pouvez la comparer avec la proposition de loi nouvelle version qui, selon le site Drzz.info, aurait été modifiée le 4 octobre (voir capture d’écran ci-dessous). (more…)

6 octobre 2011

Encadrement militaire des mineurs délinquants : une loi de circonstance

Filed under: 02 - Education,20 - UMP — iledere @ 6:00

Les députés discutent aujourd’hui de la nouvelle proposition de loi déposée par M. Eric Ciotti (délégué aux questions de sécurité de l’UMP) avec l’appui du gouvernement et du président de la République. Elle vise à instaurer pour les mineurs délinquants un « contrat de service en établissement d’insertion » dans le cadre des mesures de composition pénale, de l’ajournement de peine ou de sursis avec mise à l’épreuve. Ce contrat sera passé pour une durée de 4 à 6 mois ; il devra être conclu avec l’accord du mineur et de ses parents et avec l’aval de la justice ; il ouvrira le droit à un pécule en fin de mesure.

D’autres détails importants de mise en œuvre de ce dispositif sont susceptibles d’être modifiés au cours de la discussion parlementaire et de changer tout ou partie de sa signification, de sa portée et de son impact. Hélas, très peu de Français (même parmi les élus) connaissent suffisamment la justice des mineurs pour apprécier ces détails. Dans l’esprit de la plupart, il s’agit d’une loi proposant un « encadrement militaire des mineurs délinquants » et c’est une idée qui plaît parce qu’elle évoque les mots « discipline » et « autorité ». Elle s’appuie aussi sur la nostalgie du service militaire supprimé par Jacques Chirac et Alain Juppé en 1996, sans réel débat et sans anticipation de ses conséquences. Pourtant, dans la réalité, cette idée d’encadrement militaire est plus que vague et la loi discutée aujourd’hui n’a en réalité pas grand chose à voir avec elle. Une fois de plus, il est à craindre que l’on joue avant tout sur les symboles et que l’on cherche surtout à flatter l’opinion publique, c’est-à-dire l’électorat.

Quel « encadrement militaire » ?
La raison d’être de ce dispositif n’est pas de faire un stage auprès des militaires, encore moins un genre de service militaire. Elle est d’assurer une formation de quelques mois, dispensée par un centre de formation d’un établissement public d’insertion de la défense (EPIDE), établissement crée par l’ordonnance du 2 août 2005. En d’autres termes, le cœur de l’activité n’est pas de type militaire mais de type éducatif. On y a simplement ajouté la « levée du drapeau » et l’uniforme. Les encadrants ne sont pas des militaires d’active mais des retraités de l’armée et des professeurs. Du reste, c’est l’une des raisons pour lesquelles le ministère de la Défense freine des quatre fers dans cette affaire, ainsi qu’en témoigne le vote presque unanimement défavorable de la commission de défense de l’Assemblée Nationale. (more…)

5 octobre 2011

La police soupçonnée d’enquêter sur la compagne de François Hollande

Filed under: 20 - UMP,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 12:00

La police soupçonnée d'enquêter sur la compagne de François HollandeDes policiers auraient reçu l’ordre d’établir une « notice biographique fouillée » sur Valerie Trierweiler. La journaliste aurait fait début 2011 l’objet d’une investigation sur son passé et son entourage par la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris. Celle-ci dément.

Les services de renseignements se sont-ils penchés sur la vie privée de François Hollande? Des sources policières concordantes, à plusieurs niveaux hiérarchiques, affirment à L’Express qu’au début de 2011, des fonctionnaires triés sur le volet, appartenant à une section de la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris, ont reçu l’ordre d’enquêter sur Valérie Trierweiler, journaliste à Paris Match et compagne du leader socialiste.

A l’époque, François Hollande était clairement engagé dans la campagne pour la primaire du PS en vue de 2012. « Il s’agissait d’établir une notice biographique fouillée sur Mme Trierweiler, y compris sur son réseau relationnel« , assure une source proche du dossier. Certains policiers s’émeuvent aujourd’hui d’une telle démarche. Surtout dans le contexte actuel, marqué par les affaires d’investigations policières sur les sources de trois journalistes du Monde.

Contactée par L’Express, la préfecture de police de Paris dément l’existence d’une note sur Valérie Trierweiler et toute demande d’enquête sur son compte.

François Hollande a condamné une « irrégularité inacceptable », selon le site du quotidien du Dauphiné Libéré. « Si cette enquête a bien eu lieu, je veux savoir pourquoi elle a été commandée et par qui », a-t-il réagi. Et d’ajouter qu’il est « impensable aujourd’hui qu’une enquête puisse être menée à des fins directement politiques ». (more…)

4 octobre 2011

Fermeture du dernier haut-fourneau en Lorraine : un drame industriel, un manquement à la parole présidentielle

Filed under: 03 - Economie,20 - UMP — iledere @ 12:00

Gandrange1« Mittal Steel mesure l’importance que la Lorraine attache à l’industrie sidérurgique. Aucune suppression d’emplois n’aura lieu en Lorraine. Le groupe continuera à investir dans la recherche et le développement ». Tel était l’engagement de Lakshmi Mittal en juin 2006.

Pour quelle réalité ? Le dernier haut-fourneau lorrain en activité, spécialisé dans la fabrication d’acier à très haute valeur ajoutée, ferme aujourd’hui pour une durée indéterminée.

Pertes d’emplois, disparition de savoir-faire, précarisation des bassins de vie, cette annonce est un coup très dur pour les salariés et les autres activités de la région. Après la fermeture du site de Gandrange et la prolongation de l’arrêt du second haut-fourneau de Florange, cette décision pourrait signifier la disparition de la « filière liquide » d’excellence dans la région.

Pourtant, dès les annonces de fermeture des installations de Gandrange, en février 2008, le président de la République avait promis que le site et les emplois resteraient en France, envisageant même que l’État se substitue au groupe pour la prise en charge de certains investissements. (more…)

« Page précédentePage suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons