Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

21 septembre 2011

DSK, Polanski, Libye… : Les méRdias de l’indécence

Filed under: 05 - Presse, média, Internet — iledere @ 6:30

Ce texte est écrit avant l’interview de DSK chez son amie Chazal, mais il parait évident que nous toucherons des sommets d’indécence sur TF1. Nos Médias historiques ne sont plus que des serpillières sur lesquelles les pieds des obligés s’essuient. En terme vulgaire, nos mEdias traditionnels ne sont devenus que des meRdias : un mélange d’articles commandés, de masturbation entre initiée ou de crasses bétises. Tour d’horizon des perles de ces dernières années qui montre que nos grands journaux ne sont plus que des zombies coupés de l’opinion publique.

Le Monde, BHL et la Libye.
BHL, la meilleure marque de prêt-à-porter intellectuel, s’en est allé sauver les libyens d’eux même fustré d’avoir raté les tunisiens ou les égyptiens, mais certainement bien inspiré par d’autres motifs beaucoup plus numéraires.

Ce VRP de luxe qui aime se faire photographier parcourant en blazer les rues dévastés d’un pays en guerre entouré de quelques pauvres bougres – bien crasseux eux – (faut bien qu’il y ait un effet visuel) a convaincu notre naboléon que sa guerre était arrivée. Oublié les coups de langues rapeux au dictacteur fou de Tripoli, la sarkozie Bhlienne a dépensé 3 millions d’euros par jour en bombes, missiles ou autres joyeusetés pour mettre au pouvoir des islamistes qui sont censés être les ennemis de la liberté depuis le strike sur les 3 tours new-yorkaises….

La lecture de l’opération libyenne apparait comme une éjaculation précoce du naboléon français dans toute la presse internationale….sauf chez nous où la guerre continue à ne faire aucun mort et ressemble à une carte postale pour les maldives sur chaque photo du Figaro ou du Monde.

Le journal « Le Monde » va ainsi relater une guerre parfaite en déployant les communiqués de l’OTAN comme des vérités absolues, une guerre avec des bombes mais sans morts civils (les bombes de l’OTAN étant suffisamment intelligentes pour ne tuer QUE les anti-kadhafistes) et finira par admettre « du bout des lévres » que ce sont les islamistes qui ont bel et bien gagné grâce aux impots français… vu que la prochaine constitution libyenne ne sera pas très loin de la charia pur et simple….

Du travail d’explication journalistique… rien.
De l’explication de la réalité libyenne qui est avant tout basée sur des questions tribales ancestrales… rien
De l’explication rationnelle du pourquoi des populations dites « terrorisées » se battent aussi mal autant des deux cotés, rien
De la présence dans les moments décisifs de commandos Qatari, Anglais ou Français, rien
Bref Le Monde et le Figaro ont été d’une nullité intellectuelle rare… un vrai désert de l’intelligence journalistique… une inutilité parfaite et assumée. (more…)

23 août 2011

Affaire DSK : abandon des poursuites pénales

Filed under: 07 - Justice,13 - PS — iledere @ 12:00

Ce lundi soir, le procureur de Manhattan, Cyrus Vance Jr, a annoncé à Nafissatou Diallo que les charges retenues contre Dominique Strauss-Kahn seront abandonnées demain. Le volet pénal de l’affaire DSK est clos. Mais pas les autres.

C’est John Artie McConnell, le procureur tout droit sorti d’une série américaine, petit homme indigné de la toute première audience, qui a envoyé la lettre libératrice – pour Dominique Strauss-Kahn. Dans ce courrier adressé vendredi dernier à l’avocat de Nafissatou Diallo, l’assistant de Cyrus Vance a écrit :

« Je voudrais inviter votre cliente à assister à une rencontre dans les bureaux du procureur afin de lui expliquer ce qui, je pense, va se passer au tribunal le jour suivant. »

Ce week-end, Kenneth Thompson devine tout de suite que ce rendez-vous ne présage rien de bon. Il a raison : ce lundi, l’audience n’a duré que vingt minutes. En sortant du bureau, l’avocat de Diallo a expliqué que le procureur avait bafoué les droits d’accès à la justice de « Madame Diallo » :

« Le procureur de Manhattan a tourné le dos à cette affaire, mais aussi à toutes les preuves apportées par la police scientifique, les preuves médicales et tous les autres éléments du dossier. »

La défense de DSK a confirmé l’abandon des charges. Selon les avocats de l’ancien patron du FMI, le procureur a adressé au juge Obus une motion de non-lieu.
Ce mardi, à 11h30 heure locale, l’ex-futur candidat à l’élection présidentielle pourra vraisemblablement récupérer son passeport et quitter le territoire américain en attendant la procédure civile. Selon son cercle proche, il est prévu que DSK fasse une courte déclaration avant de se rendre directement au FMI.

« Une plainte en France pour subornation de témoin ? »

Kenneth Thompson a expliqué qu’il allait tenter de récuser le procureur Cyrus Vance Jr – qu’il juge incompétent – et demander la nomination d’un procureur spécial. Mais il est très peu probable qu’il l’obtienne  (il n’y a pas de conflit d’intérêt). (more…)

22 juillet 2011

Une campagne présidentielle dans le caniveau

Filed under: 05 - Presse, média, Internet,13 - PS,20 - UMP — iledere @ 6:30

« Manipulations« . Le terme a été lâché par François Hollande lui-même, rattrapé par les tentacules de l’interminable feuilleton DSK. Faut-il voir la main de l’Élysée derrière ce début de campagne qui ne sort pas du caniveau et qui éclabousse les principaux prétendants socialistes ? C’est ce qu’affirment différents ténors socialistes qui s’inquiètent de voir Le Figaro, journal engagé mais de qualité se muer en organe de presse de l’UMP, n’hésitant pas recourir à des photomontages et des manchettes trompeuses.

Halte à la manipulation. De façon posée mais particulièrement ferme François Hollande tape du poing sur la table à propos d’un scénario politico-judiciaire qui désormais le concerne. « Ce que je n’accepte pas, c’est la manipulation d’une affaire qui n’est pas la mienne, qui n’est pas celle du PS, à des fins politiques ! » a déclaré depuis Dijon le candidat à la primaire socialiste.

La manœuvre cousue de fil blanc pour attacher un boulet au pied du candidat corrézien est à double tranchant. Que peut-on reprocher à l’ancien Premier secrétaire du PS : de ne pas avoir interpellé DSK sur des faits rapportés sur sa vie privée ? Seule certitude, la famille Mansouret-Banon aurait besoin d’une bonne psychothérapie tant les rapports mère fille semblent complexes.

François Hollande reconnaît avoir parlé avec Anne Mansouret d’un «incident» que sa fille aurait eu avec l’ancien patron du FMI. Dans Le Monde du 20 juillet il indique « qu’elle ne m’avait donné aucun détail, ni demandé quoi que ce soit, et je lui avais répondu que la meilleure solution était que, si sa fille avait eu un problème, le mieux était qu’elle en parle à la police« . (more…)

14 juillet 2011

Exclusif : la police veut entendre la deuxième épouse de DSK

Filed under: 07 - Justice — iledere @ 12:00

La mère de Tristane Banon a été entendue par la police. Les enquêteurs veulent entendre l’ex-femme de DSK, Brigitte Guillemette.

Anne Mansouret, la mère de Tristane Banon, sort à l’instant de six heures d’audition dans les locaux de la BRDP (Brigade de répression de la délinquance contre la personne). Entendue 48 heures après sa fille, la conseillère régionale socialiste de Haute Normandie a « donné plusieurs éléments confidentiels à la police, et notamment des noms ». Elle est également revenue sur les soupçons de manipulations politiques dont nombre de proches de DSK soupçonnent Tristane Banon.

La demi-sœur de la jeune romancière, Anne-Laure Banon, est en effet l’ex-femme de l’UMP Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat au commerce extérieur. Quant au demi-frère de Tristane, Patrick Banon, il fut un temps l’assistant parlementaire de ce dernier. « Ma fille n’a jamais vu son père et ne connait pas cette partie de la famille», assure Anne Mansouret, qui a détaillé aux policiers la généalogie familiale.

Les enquêteurs ont également interrogé l’élue PS sur les lieux présumés de la tentative de viol, qui seraient situés, selon Tristane Banon, au 13 rue Mayet, dans le 6ème arrondissement de Paris. La jeune femme se souvient que DSK lui aurait dit qu’il s’agissait de « l’appartement d’un ami ». (more…)

4 juillet 2011

Affaire DSK : le groupe Accor dément toute intervention

Filed under: 07 - Justice,20 - UMP — iledere @ 6:30

Au lendemain de la libération sur parole de DSK, le couple Strauss-Kahn a de nouveau quitté sa résidence samedi après-midi.Le groupe hôtelier français, qui possède le Sofitel de New York, a répondu dimanche aux attaques de plusieurs proches de l’ancien patron du FMI, qui dénoncent de possibles «connexions» politiques dans cette affaire

Le groupe hôtelier français Accor a nié «formellement» dimanche toute intervention de ses dirigeants dans l’affaire Dominique Strauss-Kahn, estimant que les propos tenus par plusieurs proches de l’ancien directeur général du FMI pourraient être «diffamatoires».

Le groupe est «tenu à un devoir de réserve dans le cadre de la procédure judiciaire en cours sur l’affaire intervenue au Sofitel New York samedi 14 mai et reste à la disposition des autorités américaines pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire», a simplement ajouté Accor.

Un plus tôt dans la journée, Michèle Sabban, vice présidente PS du Conseil régional d’Ile-de-France et François Loncle, député PS de l’Eure, avaient pointé du doigt le comportement des dirigeants du Sofitel, détenu par Accor, dans l’affaire qui touche l’ancien ministre socialiste.

Parlant de nouveau de «manipulation», Michèle Sabban a ainsi déclaré sur RCJ qu’il fallait «regarder l’attitude de la direction du Sofitel parce qu’il y a quand même quelque chose qui ne va pas», avec notamment le directeur de l’hôtel qui «a pris le temps aussi pour appeler Paris». (more…)

1 juillet 2011

Les accusations contre DSK pourraient s’effondrer

Filed under: 07 - Justice,09 - Evènement,13 - PS — iledere @ 12:00

Dominique Strauss-Kahn comparaît vendredi matin devant la justice américaine dans le cadre de l'enquête pour crimes sexuels dont il fait l'objet, a annoncé jeudi 30 juin le bureau du procureur de New York.Dominique Strauss-Kahn comparaît ce vendredi matin (17h 30 heure de Paris) devant la justice américaine dans le cadre de l’enquête pour crimes sexuels dont il fait l’objet, a annoncé jeudi 30 juin le bureau du procureur de New York.AFP/EMMANUEL DUNAND

Les accusations de crimes sexuels à l’encontre de Dominique Strauss-Kahn sont sur le point de s’effondrer, affirme le New York Times. Citant deux enquêteurs non identifiés, le quotidien américain écrit que le bureau du procureur ne croit plus guère en la version de Nafissatou Diallo, la femme de chambre guinéenne de l’hôtel Sofitel, âgée de 32 ans. Celle-ci aurait menti à plusieurs reprises depuis son agression présumée le 14 mai.

« Les enquêteurs ont découvert des failles importantes dans la crédibilité de la femme de chambre », écrit le journal. « C’est un bazar, un bazar des deux côtés », ajoute l’un deux. Selon le quotidien, les procureurs ont fourni des précisions sur leurs découvertes, jeudi.

Ils ont, selon l’un des responsables, évoqué de possibles liens de Mme Diallo avec des activités criminelles, dont celles de trafic de drogue et de blanchiment d’argent. La plaignante aurait également évoqué le profit qu’il y aurait à maintenir ses accusations contre DSK, selon une conversation téléphonique enregistrée. (more…)

7 juin 2011

Affaire DSK : l’overdose

Filed under: 13 - PS — iledere @ 6:30

Quatre minutes montre en mains… Il aura fallu à peine quatre petites minutes pour que le juge prenne acte de la ligne de défense de DSK : « not guilty » (non coupable).

Et pourtant, pour une audience purement technique de quatre minutes, nous subissons depuis des heures un matraquage intensif de la part des médias français.

Je n’ose imaginer ce qu’il en sera lorsque les débats gagneront en longueur…

Pour quatre minutes d’audience, c’est déjà une overdose de commentaires journalistiques creux et vides alors que le procès n’aura pas lieu avant six mois (sauf « deal » improbable).

Comment les journalistes peuvent-ils tomber aussi bas et céder ainsi aux facilités de ce spectacle judiciaire ?

Pourquoi consacrent-ils autant d’énergie à brasser du vent, à répéter sans cesse les mêmes choses comme des disques rayés, à grossir d’anodins détails (ex : « DSK est détendu », « DSK est souriant tout comme Anne Sinclair »), à meubler le vide de leurs inepties dans le but de fabriquer artificiellement je ne sais quel suspens par ailleurs inexistant à ce stade de la procédure ? N’y aurait-il pas essentiellement des préoccupations mercantiles derrière ce flot d’informations sans intérêt (course à l’audience et à la diffusion) ?

Faut-il que le service public soit à ce point malade pour avoir consacré, une fois encore, une édition spéciale à l’affaire DSK avec aux manettes l’inénarrable Pujadas ? (more…)

29 mai 2011

Faut-il un « sexgate » pour que les partis excluent certains élus ?

Filed under: 07 - Justice,11 - société — iledere @ 6:30

Alors que l’affaire DSK continue de faire la une des journaux au gré des prise de positions quelques fois douteuses des dirigeants politiques et que l’affaire Tron commence à prendre aussi une place importante dans les gazettes, il semble qu’un certain nombre de nos compatriotes regardent les exactions des puissants d’un œil goguenard… Un coté franchouillard réellement déplaisant. Et en premier lieu pour ceux qui défendent le droit à la dignité des femmes… Sihem Habchi présidente de « ni pute ni soumise » donne son point de vue. Décapant, forcément décapant…

Agression sexuelle, viol et séquestration, ces crimes graves sont minimisés tous les jours en France par l’intelligentsia et une certaine classe politique. Les propos tenus par ces derniers sont d’une rare violence. Le principe de présomption d’innocence doit être respecté mais certainement pas aux dépends des droits de la victime ; une femme ou un homme qui dénonce une violence est reconnu par la société comme victime.

Loin de moi l’idée de porter un jugement sur une enquête en cours ; la justice doit faire son travail. Mais cependant, Nafissatou D., celle qui s’engage dans cette bataille, est trainée dans la boue. Cette femme de ménage guinéenne et mère célibataire, est traitée de « mercenaire » (sexuelle), pour ainsi dire de « pute ».

Ces mots, dans la bouche de nos élus, résonnent comme un coup de poignard. Je prie pour qu’aucune femme victime de viol n’entende ce que pense d’elle une certaine classe politique déchainée contre les droits de la victime.

Un crachat sur le travail accompli par Ni putes ni soumises
Ni putes ni soumises a déchiré l’omerta sur les violences faites aux femmes dans nos quartiers populaires, considérées comme soumises aux codes machistes et aux traditions :

« Qu’est-ce qu’elle faisait là ? »
« C’est qu’elle était d’accord. »
« Les femmes n’ont pas à parler de ces choses-là. »
« Elle portait une jupe. »

Il était urgent de créer les conditions d’une libération de la parole des filles des quartiers face aux violences, face aux brimades et autres intimidations, portée par un cri commun :

« La liberté s’arrache, la République vous protège. »

Ce que je découvre jour après jour, ce n’est plus simplement du sexisme, qui je le rappelle décrit les discriminations subies par les femmes en raison de leur sexe, mais bien des violences dont on se refuse à dire le nom. Cette culture du déni, érigée en règles, est un crachat sur tout ce travail accompli. (more…)

21 mai 2011

Tenir bon

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 6:24

La départ de Dominique Strauss-Kahn du Fonds monétaire international suite à son arrestation à New York pour agression sexuelle pose la question de sa succession. Depuis la création du FMI, en 1945, le poste de directeur général revient à un Européen, de même que celui de la Banque mondiale à un Américain. Un gentlemen agreement qui se justifiait par le poids économique des deux blocs à l’époque, mais qui, pour certains, n’a plus lieu d’être aujourd’hui, en raison de l’importance croissante des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) et du déclin politique et économique de l’Europe.

Ainsi, de nombreuses voix s’élèvent pour soutenir des personnalités venues d’Afrique du Sud, de Singapour ou encore d’Israël, voire de Chine, au prétexte que les temps sont mûrs pour la relève. Cette prétention est légitime, car les pays émergents sont sous-représentés dans les instances internationales : au FMI par exemple, les BRICS disposent d’11,06% des droits de vote, alors qu’ils représentent près de 20% du PIB mondial. L’Europe dispose quant à elle de 35,6% des voix, pour plus de 30% du PIB mondial (les Etats-Unis ont 16,8% des voix pour près de 30% du PIB mondial). Si le rapport droit de vote/poids économique est donc inique envers les BRICS, et si une réforme est souhaitable, il n’en demeure pas moins que l’Europe constitue le bloc le plus influent au sein du FMI.

Il n’y a donc aucune raison pour qu’elle renonce à se battre pour garder ce poste ô combien stratégique, surtout au moment où plusieurs pays européens ont été ou sont en négociations pour obtenir de l’aide. Mais pour cela, une fois encore, il lui faut parler d’une seule voix, et porter le candidat — ou la candidate — le plus à même de défendre ses intérêts. Si l’Europe veut en outre éviter que le FMI apparaisse à nouveau comme le gardien funeste de l’orthodoxie néo-libérale, elle a intérêt à ce que ce candidat soit doté de sensibilité et de créativité, pour que les pilules qu’il sera amené à administrer soient les moins amères possible.

Par Gian Paolo Accardo pour « Presseurop »

Gian Paolo Accardo est un journaliste italo-néerlandais né à Bruxelles en 1969. Il a travaillé comme rédacteur à Internazionale et à Courrier international et comme correspondant pour l’agence de presse italienne ApCom. Il est rédacteur en chef adjoint de presseurop.eu. Il a un fil sur Twitter.

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons