Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

31 décembre 2009

Bilan 2009

Filed under: 09 - Evènement,13 - PS,16 - Ile de Ré — iledere @ 23:59

En cette fin d’année, le blog de la section socialiste de l’île de Ré se devait de dresser le bilan de son action.

Ce blog a été créé en Mars 2007 pour soutenir la campagne du Parti Socialiste à l’élection présidentielle de 2007 et de sa candidate Ségolène Royal
Il est constitué d’articles glanés dans divers blogs talentueux mais pas forcément connus. Il héberge également des articles écrits par le webmestre et secrétaire de la section PS de l’île de Ré et par tous ceux qui souhaitent exprimer leurs valeurs de Gauche.

Au total, 2.400 articles ont été publié et ont généré 7.200 commentaires.

En 2009, ce blog a fait l’objet de  250.000 connexions !!!

En Novembre 2008 notre blog est entré dans le « top 100 des blog politiques » du classement Wikio qui mesure la notoriété des blogs.

En cette fin d’année 2009, il est 36 ème en catégorie « politique » et 123 ème blog toutes catégories confondues

Ce blog a également été coopté par « Les Vigilants« , les « left-blogs » et « A gauche toute« 

De nombreux blogs de militants socialistes et blogs de sections reprennent nos sélections d’articles contribuant ainsi à la diffusion de nos idées et multipliant l’audience du blog.

Ce blog est hébergé par la plateforme de blog du PS et a souvent bénéficié de l’aide précieuse et patiente de deux responsables de la plateforme : José Sanchez, Webmestre et Sophie Dusch, assistante.

Merci également à Akismet, qui a bloqué 220.000 spam en 2009 !!!

Merci à tous les camarades qui soutiennent notre action. Vos témoignages, votre fidélité et vos encouragements sont un réel réconfort quand la tâche devient pesante…

Merci également à ceux qui nous dénigrent -et qui quelques fois, hélas, se disent « camarades » –  ils nous motivent pour continuer notre combat pour la diffusion d’un vrai idéal socialiste, au delà des luttes de courants, et des rivalités de chapelles, des ambitions personnelles et des jalousies mesquines.

Un merci tout particulier aux adhérents de la section de l’île de Ré, qui au-delà de leur sympathie pour telle ou telle motion, savent toujours se retrouver unis contre un pouvoir honni.

Il ne reste plus qu’à vous souhaiter un bonne année 2010 pleine de succès électoraux auxquels nous contribuerons de toutes nos forces, pour l’avènement d’une société plus juste, plus fraternelle, plus équitable, bref, exactement l’inverse de la voie où nous emmène Sarkozy et sa clique…

La lutte continue

Alain Renaldini
Webmestre
Secrétaire de la section socialiste de l’île de Ré
Secrétaire fédéral
« questions de société » de Charente Maritime
Membre de la liste de Ségolène Royal aux élections régionales de 2010 en Poitou-Charentes

Zut le VRP Sarkozy s’est fait piquer un marché…

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 12:30

Ben oui, notre super VRP, sauveur de l’Europe et de la planète était trop occupé par Copenhague et sa compétition avec Obama pour suivre la négociation correctement. Résultat :
Nucléaire : les Coréens décrochent un méga-contrat avec les Emirats Arabes Unis, pourtant plus que courtisés par notre brasseurs de vent…

Un consortium sud-coréen a remporté un contrat de 40 milliards de dollars pour la construction et l’exploitation de quatre réacteurs nucléaires destinés aux Emirats arabes unis (EAU).
Ce contrat, annoncé dimanche, est l’un des plus importants jamais octroyés dans le secteur énergétique au Moyen-Orient.
Le consortium sud-coréen mené par Korea Electric Power (KEPCO) s’est imposé aux dépens de ses concurrents américains et d’un consortium français, emmené par EDF et GDF Suez, qui comprenait aussi Areva et Total.
« Cet accord est le projet le plus important de l’histoire de la Corée« , a déclaré la présidence à Séoul dans un communiqué.
Le contrat pour la partie construction des réacteurs s’élève à 20 milliards de dollars, et le consortium s’attend à engranger 20 milliards de dollars supplémentaire pour l’exploitation des réacteurs sur une durée de soixante ans.
Les travaux consacrés à la première centrale nucléaire devraient débuter en 2012 et s’achever en 2017. Les trois autres réacteurs devraient être terminés d’ici à 2020, précise la présidence sud-coréenne dans un communiqué. Chaque réacteur aura une capacité de production électrique de 1.400 mégawatts.

Le projet Coréen moins cher que le Français
Outre Korea Electric Power, le consortium comprend Hyundai Engineering and Construction, Samsung C&T et Doosan Heavy Industries.
Le président sud-coréen Lee Myung-bak devait signer le contrat dans la journée avec son homologue des Emirats Arabes Unis, le cheikh Khalifa bin Zayed al Nahayan.
Les programmes nucléaires qui émergent au Moyen-Orient et dans le Golfe, notamment en Arabie saoudite et en Egypte, font craindre une course aux armements régionale. (more…)

Représentation graphique du projet de loi de finances 2010

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 6:33

Je vous présente aujourd’hui le projet de loi de finances 2010 tel que rapporté par le Sénat dans son rapport, avec la ventilation des crédits de paiement (i.e. ce qui est affecté pour cette année) par missions – et non par ministères. Une surprise nous y attend, car une ligne budgétaire de ce budget est systématiquement retirée lorsque les médias produisent ce genre de graphiques, une ligne qui n’a rien d’anodin politiquement, tout comme par exemple celle concernant le remboursement de la dette de l’état.

Loi-de-finance-2010---credits-de-paiement---senat.jpg

Les chiffres en abscisse sont en millions d’euros, le nombre à droite correspond donc à cent milliards d’euros.
[Source : rapport du Sénat concernant le projet de loi de finances 2010]

On constate sans surprise que les trois principaux postes de dépenses – en dehors du premier – sont consitués, en regroupant un peu, par les enseignements scolaire et supérieur, la défense et la sécurité intérieure, ainsi que le service de la dette.

Quelques remarques en vrac :

  • La recherche est mélangée avec l’enseignement supérieur, ne permettant pas d’avoir une idée précise des crédits alloués.
  • Les subventions dévolues aux médias de tous ordres n’ont rien de négligeables, étant supérieures au budget des grandes institutions – ligne « pouvoirs publics » – ainsi qu’aux sports et à la jeunesse.
  • Les politiques du logement et de l’emploi – hors abattements de charges ou d’impôts – sont tellement faibles que cela confine au ridicule. Dans un pays qui compte pourtant quatre millions de chômeurs déclarés et qui a un besoin criant de centaines de milliers de logements sociaux, on voit bien ici que ce ne sont absolument pas des priorités pour le gouvernement nonobstant les déclarations grandiloquentes qu’affectionnent nos hommes politiques.
  • Le niveau de la dette, quoique non négligeable, est largement supportable pour le moment si l’on considère le budget total. Il l’est encore plus si, à l’instar d’un Jean-Michel Aphatie, on aime à comparer l’état français à une personne physique… il suffit de se souvenir de ce qu’on recommande aux personnes qui empruntent pour acheter un logement – environ un tiers du revenu en remboursements.

Mais la vraie surprise, c’est la ligne budgétaire numéro un, établie à environ 94 milliards d’euros.
Cette ligne intitulée « remboursements et dégrèvements » correspond, je vous le donne en mille, aux centaines de niches fiscales et remboursements d’impôts divers aux particuliers comme aux entreprises. C’est à dire que la ligne budgétaire la plus lourde pour la France, et de très loin, largement au-dessus du service de la dette par exemple, est constituée par tous ces petits arrangements votés au fil du temps et des réformes pour satisfaire des intérêts restreints et des politiques gouvernementales diverses et variées. (more…)

30 décembre 2009

Taxe carbone censurée : « un revers majeur pour Nicolas Sarkozy »

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

"Le Conseil constitutionnel a confirmé la fumisterie de la taxe carbone version Sarkozy", estiment Les Verts (AFP)« Le Conseil constitutionnel a confirmé la fumisterie de la taxe carbone version Sarkozy« , estiment Les Verts. Le PS y voit « la sanction d’une méthode de travail qui consiste à faire tout à la va-vite et par une série d’effets d’annonce ».

« Le Conseil constitutionnel a confirmé la fumisterie de la taxe carbone version Sarkozy« , estiment Les Verts (AFP)
Les commentaires de l’opposition ont été virulents, dans la soirée du mardi 29 décembre, après la censure de la taxe carbone par le Conseil constitutionnel.
« Le Conseil constitutionnel a confirmé la fumisterie de la taxe carbone version Sarkozy« , estiment Les Verts dans un communiqué. « Tarabiscotée, inefficace et inégalitaire, la taxe carbone allait à l’encontre de ce que pourrait être une fiscalité écologique juste« .
Les Verts appellent de leurs voeux une « contribution climat énergie » de laquelle « aucun secteur de l’économie ne doit être exonéré » mais épargnant « les ménages, surtout les plus fragiles« .
« Nous sommes favorables à une vraie fiscalité écologique » or « la taxe carbone, telle qu’elle était présentée, n’était absolument pas à la hauteur des enjeux« , commente Cécile Duflot. Pour la numéro 1 des Verts, seule « la justice sociale permet de s’attaquer à la crise environnementale« .

« Faire tout à la va-vite »
Le Parti socialiste souligne pour sa part que la censure de la taxe carbone représente « une lourde défaite pour le président de la République qui s’était personnellement engagé ». « C’est à la fois la sanction d’une méthode de travail qui consiste à faire tout à la va-vite et par une série d’effets d’annonce« , pointe Laurence Rossignol, secrétaire nationale du PS à l’environnement.
Martine Aubry, première secrétaire du PS, y voit « un revers majeur pour Nicolas Sarkozy« . « Les motifs de cette annulation confirment la position prise par le Parti socialiste« , affirme la maire de Lille. La taxe était « inefficace, car elle ne portait que sur une faible part de la consommation énergétique, exonérant les plus gros pollueurs, ce que confirme le conseil constitutionnel » et « injuste, car elle frappait indistinctement les ménages, quels que soient leurs revenus ». (more…)

Subprime : la deuxième vague arrive

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 6:28

Flickr - The truth about - ccPaul Jorion avait prédit la crise et son ancrage dans le crédit immobilier, il récidive ici avec des prévisions inquiétantes mais fondées sur des statistiques bancaires. La seule question maintenant est : que vont faire les états cette fois? Cet article est un article presslib’
Ceux qui avaient prévu la crise étaient peu nombreux. Ceux qui annonçaient qu’elle aurait son origine dans l’immobilier résidentiel américain étaient encore moins nombreux. Le sort a voulu que je fasse partie de ce club très sélect et je n’ai pas arrêté de répéter depuis, non seulement que ce lieu d’origine n’était pas accidentel mais aussi que l’économie américaine ne pourrait pas redémarrer tant que son immobilier résidentiel ne recouvrerait pas la santé.

Dans « L’implosion. La finance contre l’économie : ce que révèle et annonce la « crise des subprimes » » (Fayard 2008), je parle des crédits hypothécaires « Pay Option ARM ». J’explique que ces prêts immobiliers qui s’adressent à des emprunteurs relativement fortunés embarqués dans un processus de « cavalerie », finiraient par exploser à leur tour, déclenchant une nouvelle crise au coût à peu près égal à celle des subprimes. Ces prêts doivent leur nature explosive au fait que les mensualités ne couvrent dans environ 80 % des cas qu’une somme inférieure aux intérêts dus, et que la différence entre ce qui est dû et ce qui est effectivement versé par l’emprunteur est alors ajoutée au montant restant à rembourser, faisant croître celui-ci inexorablement.
Subprime : la deuxième vague arriveQuand la somme due atteint 115 % du prêt initialement contracté, l’emprunteur est immolé : son crédit est instantanément converti en un prêt avec amortissement mensuel, ce qui représente de son point de vue un doublement, voire un triplement, de ses mensualités. J’écrivais dans « L’implosion » : « Avec la poursuite de la chute de l’immobilier, le seuil fatidique des 115 % sera franchi en 2008 ou en 2009 » (page 34).

Manque de pot, on est en 2009. Voici un diagramme qui met cela en images (© wwww.agorafinancial.com à partir de données fournies par le Crédit Suisse).

Le premier diagramme montre les volumes très comparables de la crise en cours des « Pay Option ARM » et de celle des « subprimes ». (more…)

29 décembre 2009

L’ombre de Carla Bruni sur une nomination à la Culture

Filed under: 20 - UMP,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 12:30

L'ombre de Carla Bruni sur une nomination à la Culture

Malgré qu’on en ait pris l’habitude, avec les diverses affaires Jean Sarkozy, Pierre Sarkozy, Stéphane Richard, Stéphane Pérol, Henri Proglio, Cendrine Dominguez… ( j’arrête là car la liste est trop longue) le pouvoir ne se lasse pas de nominations de ses obligés à des postes ou laz République, bonne fille, leur servira les intérêts de leur dévouement ou de leur servilité. Et malgré la grogne des français qui se serrent la ceinture en regardant les amis du couple présidentiel se gaver sans vergogne, le pouvoir continue son favoritisme éhonté comme au temps de nos bons rois ou la volonté morchique valait force de loi. Ainsi une nouvelle affaire remue le petit monde de la culture : la nomination d’un ami de Carla Sarkozy…

Carla Bruni a-t-elle inspiré la nomination de François Baudot comme inspecteur général de l’administration des affaires culturelles (IGAC) ? L’affaire agite les hauts fonctionnaires de la Rue de Valois qui, depuis quelques semaines, pestent contre ce coup de pouce, à leurs yeux injuste.

François Baudot est, en effet, le parrain d’Aurélien, fils de Carla Bruni. Sa nomination au tour extérieur est une prérogative de l’exécutif. Autrement dit, il n’a pas besoin de passer les concours administratifs. Âgé de 60 ans, cet ancien journaliste (au magazine Elle ), touche-à-tout des nuits parisiennes, auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire de la mode ou des arts décoratifs, trouve ici un poste tranquille pour faire la soudure avant sa retraite… La rémunération d’un IGAC en début de carrière est de l’ordre 5.000 euros mensuels, primes comprises. Il n’aura pas le temps de progresser.

Le 9 décembre, dans une note que Le Point s’est procurée, Serge Lasvignes, secrétaire général du gouvernement, informe le directeur général de l’administration et de la fonction publique du fait que le président de la République et le Premier ministre « se proposent de nommer M. François Baudot inspecteur général des affaires culturelles au tour extérieur ». Il y joint le CV de l’intéressé et demande à son interlocuteur de saisir la commission ad hoc chargée d’émettre un avis.

Avis négatif de la commission
Or, le 15 décembre, la commission chargée d’apprécier l’aptitude de François Baudot à exercer les fonctions d’inspecteur général a émis un avis (unanimement) négatif ! Cette éminente commission était présidée par Hubert Blanc (conseiller d’État), lequel était entouré de Sophie Moati (conseillère maître à la Cour des comptes), Patrick Olivier (chef du service de l’Inspection générale de l’administration des affaires culturelles) et deux inspecteurs généraux (Michel Berthod et Jean-Sébastien Dupuit). (more…)

Camarade

Filed under: 13 - PS — iledere @ 6:30

Certains de mes camarades m’ont déjà entendu pester contre la remise en cause de l’appellation « camarades ». Pour certains « néo-socialistes », le terme serait désuet, il faut rajeunir les concepts et donc changer les mots. Certains allant plus loin voulaient changer le nom du Parti… « Quand on ne sait pas changer les idées on en change le nom ». Ainsi, dans des réunions de sections on entend certains orateurs nous appeler « les copains »…
Pourtant, au risque de paraître un vieux con, j’aime le mot « camarade ». Il est lourd de sens et d’histoire. Et je tombe sur un article de Yannick Serrano qui, sur son blog, disserte sur le mot camarade. Pour le coup, le camarade Yannick m’a fait plaisir…


Camarade.

Camarade se dit d’une personne avec laquelle on partage un ou plusieurs centres d’intérêts. Il est utilisé entre les membres de partis politiques de gauche, notamment communistes. Le terme est emprunté à l’espagnol camarada, chambrée.
Après la révolution russe, il fut choisi par les communistes comme civilité plus égalitaire que Monsieur, Madame ou Mademoiselle. Ce choix s’inspire de la révolution française qui, en abolissant les privilèges, voulut abolir également les titres de noblesse en utilisant le terme citoyen(ne). l’emploi du mot camarade parmi les socialistes français n’a pas commencé avec la Révolution russe. Le Dictionnaire d’étymologie de Larousse indique que le sens politique du mot est né bien avant, en 1790.
La surabondance du terme camarade (tovarisch) est plus une caractéristique de films stéréotypant les Soviétiques qu’un reflet de la réalité : le terme était finalement peu utilisé dans le langage courant en Union soviétique (où l’adresse à la personne la plus répandue fut (jeune) homme ou (jeune) femme), mis à part dans les documents officiels et les discours formels, en particulier dans l’armée.
La camaraderie est donc une forme d’entente qui existe entre diverses personnes unies par des rapports d’âge, d’amitié, de profession ou de centres d’intérêts pour se soutenir et se prôner mutuellement. Les synonymes les plus courants au mot camaraderie sont amitié, solidarité, fraternité…

Le Petit Larousse signale l’amitié et la camaraderie sont des formes d’égalité comparable à la justice : chacun rend à l’autre des bienfaits semblables à ceux qu’il a reçus. Les amis seraient ainsi ceux qui sèchent vos larmes, et c’est déjà  important, mais les vrais ou grands amis seraient ceux qui les empêchent de couler. (more…)

28 décembre 2009

Et si les ministres poussaient la presse à dénoncer la manière de gouverner de Sarkozy ?

Filed under: 18 - UDF-MoDem-Centre,20 - UMP — iledere @ 12:30

A écouter Jean- François Kahn, Jean-Louis Borloo, l’un des plus populaires ministres du gouvernement, serait en désaccord avec la personnification du pouvoir actuelle. En privé, il dénoncerait la « dérive monarchique du régime » impulsée par Nicolas Sarkozy. Il est vrai que ce n’est pas la première fois que ce type de propos sont tenus par un ministre, il suffit pour s’en apercevoir de lire les indiscrets des différents journaux qu’ils soient de gauche ou de droite. Mais si l’on s’en tient à la conversation rapportée par Jean-François Kahn, il va plus loin.

D’une part, Borloo penserait que le Président n’est pas capable de faire face aux « problèmes complexes du 21ème siècle ». Il penserait même qu’en continuant ainsi, « on » (on peut imaginer derrière ce « on » le gouvernement, la France…) « va droit dans le mur ». Ce n’est donc pas seulement une querelle de prérogatives, dans laquelle les conseillers de l’Elysée tirent dans les pattes des ministres et s’accaparent leurs fonctions. Evidemment, il dénonce cette relégation des ministres comme simples exécutants de la politique décidée par leurs conseillers élyséens attitrés. Il n’est pas étonnement qu’un ministre s’en plaigne, ce n’est jamais gratifiant d’être la potiche d’un homme.

Mais en fin de compte serait-ce si grave si les choix décidés d’en haut étaient bons ? Au contraire, les ministres économiseraient leur temps en réflexion et seraient populaires !

Loin de la solidarité gouvernementale, Borloo seraient au contraire en désaccord avec la façon de gouverner du président mais aussi avec sa politique actuelle (ou tout du moins certains de ces aspects). (more…)

SDF contre grippe A : choisis ton camp, camarade !

Filed under: 21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 6:30

Le pataquès au sujet de la grippe A semble à nouveau s’essouffler, couvert par les trompettes mercantiles des fêtes de Noël.

Une expression entendue à la radio l’autre jour est passée inaperçue. “Un premier pic a été atteint”. Ben oui, faut pas le clamer trop fort, mais l’épidémie est désormais sur la pente descendante, même si paraît-il ça pourrait reprendre.

On peut tout de même hasarder un premier bilan : selon le site officiel, on comptait au 21 décembre 168 morts, et 4 347 125 personnes vaccinées, bien motivées par la propagande de la pire espèce complaisamment répandue et qui insinuait que le virus était en train de muter et avait une tendance sympathique à bouffer les poumons… SuperNonotte, convaincue dans un premier temps de s’abstenir par un pédiatre et un généraliste, a failli céder à la panique et emmener les gamins à la piquouze.

Il y a 15 jours, donc en pleine hystérie, j’ai amené mon gamin chez le généraliste pour un autre bobo, et je m’attendais à trouver une salle d’attente bondée et tout le monde affublé de masques… Rien de tout ça, les deux pelés et les trois tondus habituels… Le médecin m’a dit que depuis le début, il n’avait vu que 8 cas de grippe, bénins, sans savoir si c’était la “A” ou l’autre, celle dont tout le monde se cogne. Il faut dire que le test qui permet de les différencier coûte 250 euros, et que donc personne ne l’utilise…
8 cas pour un généraliste dans un village de 2000 habitants qui en compte deux, pas de quoi en faire un fromage.

D’ailleurs, 168 morts, cela peut paraître beaucoup. Surtout quand on va filmer les familles éplorées pour avoir de belles images au 20 heures, alors qu’on se contente de donner les chiffres bruts des millions de morts du paludisme, du Sida ou de la famine, selon un ignoble procédé de propagande dont les médias sont friands…

La grippe “ordinaire”, dont personne ne parle jamais, fait entre 3000 et 7000 morts tous les ans. Et tout le monde s’en fout. Il va bien falloir reconnaître que, comme la vache folle, le bug de l’an 2000 et la grippe aviaire, nous avons été victimes d’un nouvel épisode de peur médiatique savamment orchestrée dont les buts principaux sont de faire vendre des journaux, faire prospérer l’industrie pharmaceutique, détourner l’opinion des vrais problèmes et faire croire que le gouvernement s’occupe de vous (alors que son seul but est de favoriser les riches et les puissants, en installant méthodiquement et de manière irréversible le libéralisme). (more…)

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons