Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

6 novembre 2011

Législatives : Royal porte plainte contre « Le Point » pour diffamation

Filed under: 13 - PS,16 - Ile de Ré — iledere @ 6:30

Ségolène Royal, à Paris le 9 octobre 2011 lors du premier tour de la primaire PS.Ségolène Royal, candidate socialiste aux élections législatives à La Rochelle*, a déposé une plainte en diffamation contre Le Point pour un article faisant le lien entre sa candidature et une subvention régionale accordée à la ville en 2011, a-t-on appris samedi 5 novembre auprès de son entourage.

Dans un communiqué, la présidente de la région Poitou-Charentes explique que, dans son dernier numéro, l’hebdomadaire a publié « sous le titre ‘Le gros cadeau de Royal à La Rochelle’, des allégations à caractère diffamatoire, mettant en cause » sa gestion de présidente de région, « fondées sur des inexactitudes flagrantes et portant gravement atteinte à l’exercice de ses fonctions ».

UNE SUBVENTION « RONDELETTE » COMME « FAVEUR »
L’hebdomadaire évoque une subvention de 12 millions d’euros accordée en mai par la région Poitou-Charentes à la ville de La Rochelle pour l’agrandissement de son port, somme jugée « rondelette » et « qui avait intrigué ». « A l’assemblée régionale, plusieurs élus, de la majorité comme de l’opposition, y voient une faveur faite à Maxime Bono en échange de sa circonscription », peut-on lire dans l’article. (more…)

25 octobre 2011

Saut en parachute au dessus de La Rochelle

Filed under: 13 - PS,15 - Fédération 17,16 - Ile de Ré — iledere @ 12:00

Ségolène Royal députée ? « Un parachutage » pour des socialistes rochelais
Maxime Bono, député-maire-Président de la communauté d’agglomération,  a implicitement confirmé la candidature Ségolène Royal aux législatives de 2012 à La Rochelle. Les socialistes rochelais n’ont pas l’intention de se laisser faire : « Une primaire, sinon, ici, le PS va vers l’explosion »

L’annonce, par Ségolène Royal, dimanche soir, de son possible retour à la case législatives en juin prochain a fait l’effet d’une petite bombe en Poitou-Charentes puisqu’elle a précisé qu’elle se présenterait dans « sa » région.

Dans quelle circonscription ? Le suspense n’a pas duré longtemps. Il a été levé ce lundi après midi lors d’un tchat sur SudOuest.fr du député-maire de La Rochelle Maxime Bono, lequel a révélé avoir changé d’avis.

En effet, en juin dernier, il se disait à nouveau partant pour la députation. Il a dit le contraire lundi, ajoutant qu’il serait souhaitable que la circonscription puisse être réservée à une femme. Comme il lui était demandé si cette femme pourrait être Ségolène Royal il a lancé : « Qui s’en plaindrait ? ».

Qui s’en plaindrait ?
Quantité de socialistes rochelais lesquels n’ont pas l’intention de laisser se dérouler ce « parachutage » dans la tranquillité. « Elle n’a aucune attache, aucun passé ici, c’est un parachutage », grogne l’un d’eux.

Il faut dire que depuis des années déjà, au sein du Parti socialiste de Charente-Maritime – et tout spécialement à La Rochelle, la bagarre fait rage entre partisans de Ségolène Royal regroupés au sein de « Désirs d’avenir » et nombre d’autres militants. (more…)

6 octobre 2011

Encadrement militaire des mineurs délinquants : une loi de circonstance

Filed under: 02 - Education,20 - UMP — iledere @ 6:00

Les députés discutent aujourd’hui de la nouvelle proposition de loi déposée par M. Eric Ciotti (délégué aux questions de sécurité de l’UMP) avec l’appui du gouvernement et du président de la République. Elle vise à instaurer pour les mineurs délinquants un « contrat de service en établissement d’insertion » dans le cadre des mesures de composition pénale, de l’ajournement de peine ou de sursis avec mise à l’épreuve. Ce contrat sera passé pour une durée de 4 à 6 mois ; il devra être conclu avec l’accord du mineur et de ses parents et avec l’aval de la justice ; il ouvrira le droit à un pécule en fin de mesure.

D’autres détails importants de mise en œuvre de ce dispositif sont susceptibles d’être modifiés au cours de la discussion parlementaire et de changer tout ou partie de sa signification, de sa portée et de son impact. Hélas, très peu de Français (même parmi les élus) connaissent suffisamment la justice des mineurs pour apprécier ces détails. Dans l’esprit de la plupart, il s’agit d’une loi proposant un « encadrement militaire des mineurs délinquants » et c’est une idée qui plaît parce qu’elle évoque les mots « discipline » et « autorité ». Elle s’appuie aussi sur la nostalgie du service militaire supprimé par Jacques Chirac et Alain Juppé en 1996, sans réel débat et sans anticipation de ses conséquences. Pourtant, dans la réalité, cette idée d’encadrement militaire est plus que vague et la loi discutée aujourd’hui n’a en réalité pas grand chose à voir avec elle. Une fois de plus, il est à craindre que l’on joue avant tout sur les symboles et que l’on cherche surtout à flatter l’opinion publique, c’est-à-dire l’électorat.

Quel « encadrement militaire » ?
La raison d’être de ce dispositif n’est pas de faire un stage auprès des militaires, encore moins un genre de service militaire. Elle est d’assurer une formation de quelques mois, dispensée par un centre de formation d’un établissement public d’insertion de la défense (EPIDE), établissement crée par l’ordonnance du 2 août 2005. En d’autres termes, le cœur de l’activité n’est pas de type militaire mais de type éducatif. On y a simplement ajouté la « levée du drapeau » et l’uniforme. Les encadrants ne sont pas des militaires d’active mais des retraités de l’armée et des professeurs. Du reste, c’est l’une des raisons pour lesquelles le ministère de la Défense freine des quatre fers dans cette affaire, ainsi qu’en témoigne le vote presque unanimement défavorable de la commission de défense de l’Assemblée Nationale. (more…)

9 septembre 2011

Critiques sur Aubry et Hollande : Royal rappelée à l’ordre

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:00

Mardi, Mme Royal s’en prenait aux sondages « de nature à perturber la sincérité du débat et l’égalité entre les candidats ». Jeudi, elle éreinte ses deux rivaux dans « Le Figaro ».REUTERS/POOL

La Haute Autorité de la primaire (HAP) a rappelé jeudi 8 septembre les candidats socialistes au respect « de la charte éthique » pour ce scrutin, après les propos très critiques de Ségolène Royal contre Martine Aubry et François Hollande publiés le même jour dans Le Figaro.

Dans « une recommandation », la HAP « rappelle aux candidats les prescriptions de la charte éthique qui gouverne la primaire«  soulignant que « celle-ci prohibe tout dénigrement de la personne des candidats (…) Ceci doit aussi s’entendre comme s’appliquant à tout propos péjoratif sur les parcours politiques des uns et des autres ».

Le Figaro a publié jeudi matin des déclarations de Mme Royal très critiques contre deux de ses adversaires à la primaire, Martine Aubry et François Hollande.

ROYAL ACCUSE « LE FIGARO »
« Le point faible de François Hollande, c’est l’inaction », déclare ainsi la présidente de Poitou-Charentes à propos de son ex-compagnon. « Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en trente ans de vie politique ? Une seule ? », demande-t-elle.

Quant à la maire de Lille, « sa seule expérience électorale, c’est une législative perdue en 2002. Passer de rien à une campagne présidentielle, ce n’est pas facile », lance celle qui fut candidate du PS à l’Elysée en 2007.

Plus tard dans la journée, Mme Royal affirmé sur BFMTV qu’elle n’avait « donné aucune interview au Figaro », accusant le quotidien d’avoir publié « des phrases sorties de leur contexte » pour « essayer de dresser les socialistes les uns contre les autres ». (more…)

6 juillet 2011

REUSSIR LES PRIMAIRES – GAGNER EN 2012

Filed under: 13 - PS — iledere @ 6:30

La motion E (Ségolène Royal) au Congrès de Reims était devenue le courant « l’espoir à gauche« .  Depuis la venue peu diplomatique de Ségolène Royal à la rencontre de Dijon, l’ex-candidate au congrès de Reims et son ancien lieutenant se disputaient le leadership du principal courant du PS.

Aujourd’hui ce courant termine sa mutation : il s’est réuni à Paris ce samedi 2 juillet pour faire le point sur les primaires et se positionner définitivement. Coup de théatre, « L’espoir à gauche » apporte son soutien plein et entier à… François Hollande.

Voici le texte publié à cette occasion…

Cher(e)s camarades,

Réunis une nouvelle fois à Paris, samedi 2 juillet, nous avons pris, après plusieurs semaines de concertation entre nous, la décision de soutenir collectivement la candidature de François Hollande à la primaire du Parti socialiste. Cette décision a été prise de façon très massive et engage notre courant, même si nous respectons les camarades qui, en conscience, ont fait d’autres choix.

GAGNER EN 2012
Depuis 2002, et plus encore depuis 2007, la France est blessée, divisée, affaiblie. Son pacte républicain et social est violemment attaqué : atteintes contre la séparation des pouvoirs, mépris de la laïcité, acharnement contre l’école, augmentation des inégalités. Pour la plupart des Français, la vie est de plus en plus difficile. Seuls les très riches, encouragés par des cadeaux fiscaux sans précédent, ont vu leur situation s’améliorer au cours de la dernière décennie. Pour les couches les plus fragiles, personnes âgées aux faibles ressources, jeunesses, catégories populaires et moyennes, tout est devenu problème et anxiété : travail, santé, logement… Les promesses faites par Nicolas Sarkozy ont été trahies : sur le pouvoir d’achat, sur la sécurité, sur la propriété pour tous, sur la République irréprochable. La dette, elle, a explosé, laissant le pays désemparé devant l’avenir.

Face à cette situation, c’est le devoir des républicains et des progressistes de mesurer leur responsabilité et de proposer un autre chemin. Nous devons à la fois résoudre la crise de l’avenir qui ronge notre pays et refonder notre République dans la force de ses valeurs. Dans cette perspective, le projet du Parti socialiste, élaboré par tous les dirigeants et voté par tous les militants, a marqué un chemin responsable et audacieux. (more…)

26 juin 2011

Qui connaît Kamel Chibli, le « bélier » de Ségolène Royal ?

Filed under: 13 - PS — iledere @ 6:30

Kamel Chibli lors d'une visite de Ségolène Royal à Cergy-Pontoise en décembre 2010 (Benoit Tissier/Reuters)A la tête de Désirs d’avenir, il porte la campagne de sa championne avec la foi du charbonnier. Et entend « gravir des échelons ».

Il a pris la tête de « l’armée » ségoléniste. Secrétaire général de Désirs d’avenir depuis un an et demi, Kamel Chibli, 34 ans, est devenu le premier de ces militants qui rêvent d’envoyer leur héroïne à l’Elysée. C’est d’abord sur eux que Ségolène Royal compte pour remporter la primaire socialiste.

Comme elle, Kamel Chibli considère que « cette primaire ouverte à tous les sympathisants de gauche est une chance inédite ». Bonimenteur, il déroule ses « 100 000 abonnés à notre lettre d’information », ses « 11 000 adhérents » répartis dans « plus de 400 comités locaux » :

« On est en train de se structurer canton par canton pour avoir des représentants capables d’appeler à voter dans chaque bureau de vote. En dehors des grandes villes et en dehors du parti, Aubry et Hollande, eux, auront vraiment du mal à mobiliser. »


Royal conquise par l’accueil réservé le jour de son anniversaire

A entendre ce grand garçon tout rond, la « préparation psychologique » des militants est achevée, leur engagement « structuré par des éléments de langage » et leurs craintes « démontées » : ils sont « prêts pour gagner ».

Car il y croit, évidemment. Comme en tout ce qu’entreprend « Ségolène ».

Qui adhère à Désirs d’avenir ?

Kamel Chibli identifie trois catégories. (more…)

5 juin 2011

Le rêve américain de l’« Hermione »

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 6:50

 Hier, à bord de l'« Hermione », un chantier à 25 millions d'euros.  Photo Pascal Couillaud  Je suis un fidèle supporter de la reconstruction de l’Hermione, le navire sur lequel Lafayette apporta le soutien de la France aux américains qui luttaient alors pour leur indépendance. Pendant 11 ans j’ai suivi les travaux et même fourni chaque année deux apprentis charpentiers allemands toujours chaleureusement accueillis par le maître charpentier du chantier, Jacques Hay et son équipe de passionnés. Un attachement partagé par beaucoup pour ce projet extraordinaire a tous points de vue. C’est pourquoi, alors que le projet arrive à terme, il ne fut pas mesurer les efforts financiers dans la dernière ligne droite. Un avis qui ne semble pas partagé par tous…

Ségolène Royal, qui menace de réduire la voilure des subventions, veut que la reconstruction de la célèbre frégate de La Fayette soit financée par des mécènes privés

Si les petites mains de la Royale n’avaient pas mis plus de six mois pour construire l’« Hermione », mise à flot au printemps 1779, c’est peu dire que nos contemporains prennent leur temps pour sortir son avatar de l’arsenal de Rochefort. Entamé le 4 juillet 1997, ce chantier aussi colossal que prestigieux aurait en théorie dû s’achever il y a déjà quatre ans. Paradoxalement salutaire à la fréquentation touristique de la cité de Colbert, avec ses 250 000 visiteurs annuels, ce retard l’est, en revanche, beaucoup moins pour les finances d’un projet en perpétuelle quête de gros sous.

Bataille navale ?
Ainsi, après avoir déjà versé au pot 4,4 des 17 millions d’euros jusqu’ici dépensés par l’association Hermione-La Fayette, voilà que Ségolène Royal menace de réduire la voilure des subventions. Soupçonnée d’orchestrer une mini-bataille navale, sur fond de règlements de comptes entre bons camarades socialistes de Poitou-Charentes, la présidente de Région est même accusée par certains de vouloir torpiller un projet forcément cher au cœur du maire PS de Rochefort. « Je n’ose croire à une telle mesquinerie de la part d’une candidate à la présidence de la République, assure Bernard Grasset. Cette année, nous sommes obligés de construire deux bateaux-portes, afin d’ouvrir la cale du chantier vers l’estuaire de la Charente. C’est vrai qu’il y a d’autres priorités budgétaires en France. Mais Rochefort, la ville la plus pauvre de Poitou-Charentes, attend un meilleur comportement à son égard. » (more…)

8 juin 2010

Piégée !!! Après BHL, Ségolène Royal victime d’un canulard…

Filed under: 15 - Fédération 17,humour — iledere @ 12:00

  Léon-Robert de L'Astran, tel que son créateur l'imagine. On ignore d'où vient cette peinture.  photo reproduction dr  Comme Bernard-Henri Lévy et Jean-Baptiste Botul, Ségolène Royal se fait piégée et célèbre la gloire de Léon-Robert de l’Astran, qui n’a jamais existé…


L’affaire a tout d’un canular, même si l’auteur plaide la bonne foi. L’adversaire rochelais de l’esclavage au XVIIIe qui fait un buzz sur Internet n’a jamais vécu.

Le 10 mai 2010, pour la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, Ségolène Royal a rendu dans son blog un vibrant hommage à un personnage de l’histoire rochelaise : « Ce capitalisme négrier dont la région porte l’empreinte eut ses dissidents : au XVIIIe siècle, Léon-Robert de L’Astran, humaniste et savant naturaliste mais également fils d’un armateur rochelais qui s’adonnait à la traite, refusa que les bateaux qu’il héritait de son père continuent de servir un trafic qu’il réprouvait. »

Des propos qui ont immédiatement rebondi aux Antilles, dans lepost.fr, dans de multiples sites et blogs de par le monde. Il faut dire que Léon-Robert de L’Astran est répertorié dans Wikipedia, l’encyclopédie du Web qui, petit à petit, prend la place de l’Universalis, du Larousse illustré, du Petit Robert et autres bibles écrites de la vérité vraie, de la chose avérée. Plus besoin de gros bouquin, en un clic vous êtes dans la preuve.

Sur l’« Hermione »

Donc Wikipedia nous brosse la biographie de l’homme : « Léon-Robert de L’Astran, né le 20 janvier 1767 à La Rochelle et mort le 7 avril 1861 à La Rochelle, est un naturaliste et savant qui effectua plusieurs voyages aux Amériques dont un avec La Fayette, à bord de la frégate  »Hermione ». Grand humaniste et fils de René-Charles de L’Astran-Rochambault-d’Hoyen, un armateur rochelais ayant fait fortune dans le commerce de fèves de cacao et de noix de kola avec la Guinée équatoriale, etc. »

Le hic, c’est que Léon-Robert de L’Astran n’a jamais existé. Pas plus que son père ou qui que ce soit ayant rapport avec cette belle histoire d’un humaniste ayant brisé les chaînes familiales du commerce triangulaire.

« Ce qui m’a mis la puce à l’oreille, c’est quand un étudiant est venu me voir à la médiathèque pour demander mon aide. Il préparait un mémoire sur Léon-Robert de L’Astran et souhaitait des informations supplémentaires et des illustrations », raconte Jean-Louis Mahé, bibliothécaire et historien rochelais.

« Je n’avais jamais entendu parler de ce personnage étrange, mais j’ai tout de même vérifié. J’ai fouillé partout, dans les Archives municipales, départementales. Rien. Alors j’ai compris que cela ne pouvait être qu’un canular. » (more…)

5 juin 2010

DSK VS Sarko : Y a pas photo…

Filed under: 13 - PS,20 - UMP — iledere @ 6:30

DSK grand favori des primaires socialistes
Le directeur général du FMI recueillerait 33% des intentions de vote si les primaires socialistes avaient lieu aujourd’hui, contre 12% à Martine Aubry et 10% à Ségolène Royal.

Dix-neuf pour cent des Français inscrits sur les listes électorales affirment qu’ils iront « certainement » voter à des primaires socialistes, dont DSK sortirait grand vainqueur si elles avaient lieu dimanche, selon un sondage CSA pour LCP présenté vendredi 4 juin.

Outre ces électeurs déterminés, 24% déclarent qu’ils iront « probablement » voter à cette consultation pré-présidentielle. Soit un total de 43%.
53% sont d’un avis inverse, déclarant qu’ils n’iront « probablement » (16%) ou « certainement » (37%) pas mettre de bulletins dans les urnes socialistes. 4% ne se prononcent pas

Si ces primaires avaient lieu dimanche prochain, le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn l’emporterait haut la main, avec 33% des préférences, devant la Première secrétaire du PS, Martine Aubry (12%), ou l’ex-candidate à l’Elysée, Ségolène Royal (10%), les députés François Hollande et Manuel Valls faisant jeu égal à 4%.
20% ne se prononcent pas, les abstentions, blancs ou nuls atteignant 17%.
Parmi les seuls sympathisants socialistes, 36% iront « certainement » voter à des primaires et 35% « probablement ». DSK est préféré par 35% (Royal et Aubry à égalité à 21%).

Sondage réalisé les 2 et 3 juin par téléphone auprès de 865 personnes inscrites sur les listes électorales, extraites d’un échantillon national de 1002 personnes (méthode des quotas).

La cote de Sarkozy à nouveau en baisse à 28%
Ce sont principalement les classes moyennes supérieures qui se détournent du chef de l’Etat, lequel retrouve son plus bas niveau atteint en mars dernier.

La cote de Nicolas Sarkozy est en baisse de deux points à 28% de bonnes opinions, après une petite embellie au mois de mai, dans un sondage TNS Sofres Logica pour Le Figaro Magazine publié vendredi 4 juin.
Le Premier ministre est également en baisse d’un point à 37% de confiance. 67% des personnes interrogées n’ont pas confiance en Nicolas Sarkozy et 57% en François Fillon.

Ce sont principalement les classes moyennes supérieures qui se détournent du chef de l’Etat, lequel retrouve son plus bas niveau atteint en mars dernier pour TNS Sofres Logica, selon l’institut de sondage.

Sondage effectué par téléphone du 28 et 31 mai auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 Français en âge de voter.

(Nouvelobs.com avec Reuters)

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons